Auto / Moto

Renault dévoile le Master E-tech Electric, un fourgon 100 % électrique affichant une autonomie de 460 km

Le Master E-Tech Electric de Renault se démarque par son autonomie, pouvant aller jusqu’à 460 km. Il est équipé d’un moteur à consommation relativement faible, d’un système de freinage dynamique et d’un dispositif de thermo-management, et bénéficie d’une conception baptisée Aerovan.

Selon le pacte vert pour l’Europe (European Green Deal), le Vieux Continent se fixe comme objectif de devenir climatiquement neutre en 2050. Pour atteindre ce but, de nombreux constructeurs tels que Renault œuvrent pour le développement de la mobilité électrique. En novembre 2023, la marque au losange a annoncé la quatrième génération du Master, comprenant un modèle entièrement électrique appelé E-Tech Electric. Récemment, le constructeur français a dévoilé davantage d’informations sur cette nouvelle variante de son fourgon, notamment sur son autonomie exceptionnelle. Sa commercialisation est prévue pour printemps 2024.

Un moteur électrique efficient

Si, au début, Renault a prévu une autonomie de 410 km pour son van utilitaire, il semblerait que celui-ci ait dépassé les attentes. En effet, selon le cycle WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure), le modèle le plus haut de gamme du Master E-Tech Electric est capable de parcourir 460 km avec une seule charge. Si le fourgon bénéficie d’une telle autonomie, c’est en partie grâce à son moteur. Ce dernier développe un couple de 300 Nm et consomme environ 21 kWh/100 km, pour la version du fourgon équipée de la batterie possédant la plus grande capacité de stockage. Pour information, le Master E-Tech Electric sera disponible en deux modèles. Le premier est doté d’une batterie de 40 kWh ainsi que d’un moteur de 96 kW, et devrait avoir une autonomie d’approximativement 200 km. Le second, quant à lui, embarque une batterie de 87 kWh et un moteur de 105 kW.

Un capot plus court, un pare-brise plus avancé et des conduits d'admission d'air inclinés et profilés sur le pare-chocs.
Un capot plus court, un pare-brise plus avancé et des conduits d’admission d’air inclinés et profilés sur le pare-chocs. Crédit photo : Renault Group

La conception Aerovan pour améliorer l’efficience énergétique du Master

Outre le moteur plus ou moins sobre, le constructeur français s’est penché sur l’aérodynamisme de son nouveau fourgon pour améliorer davantage sa consommation énergétique. Le nouveau véhicule se démarque par sa conception appelée « Aerovan ». Il arbore un capot plus court et un pare-brise plus avancé que ceux des véhicules des précédentes générations. Ses formes et chacune de ses pièces ont été pensées pour améliorer son aérodynamisme et diminuer significativement la résistance de l’air sur sa carrosserie. Elles ont été conçues et étudiées dans un tunnel aérodynamique, et l’homologation du van a été réalisée dans une soufflerie aéronautique. Selon Renault, cette conception permet au Master E-Tech Electric de réduire sa consommation de plus de 27 %, par rapport aux voitures de même génération.

Un système de freinage dynamique et un dispositif de thermo-management pour optimiser l’autonomie de la batterie

Dans l’optique d’optimiser encore plus l’autonomie de la batterie de son Master E-Tech Electric, Renault a décidé de l’équiper d’un système de freinage dynamique et d’un dispositif de thermo-management. Le freinage dynamique permet d’améliorer la sécurité des occupants du véhicule, mais aussi de transformer l’énergie cinétique en électricité pour recharger sa batterie. D’après le constructeur, l’énergie récupérée peut atteindre 95 kW. D’autre part, le dispositif de thermo-management a pour principale fonction d’améliorer les performances et la durée de vie de la batterie en maintenant sa température à un niveau optimal.

Des technologies et un habitacle pensés pour améliorer le confort du conducteur

Le Master E-Tech Electric met à la disposition du conducteur des technologies et des équipements pensés pour améliorer son confort. Le fourgon est doté d’un tableau en S avec un écran tactile de 10 pouces, d’un volant réglable et d’un siège central, pouvant être replié et transformé en bureau. Ce dernier est équipé de ports USB et d’un compartiment destiné au rangement d’un ordinateur portable. Par ailleurs, le fourgon utilitaire embarque des technologies telles que le Vehicle-To-Load (V2L) ou le Vehicle-To-Grind (V2G), proposant des fonctionnalités pouvant être particulièrement utiles à son propriétaire.

Le Vehicle-To-Grind permet d’utiliser l’énergie stockée dans la batterie du véhicule pour alimenter des appareils dans une habitation. Il nécessite généralement la pose d’une borne de recharge Wallbox. Le Vehicle-To-Load, quant à lui, procure la possibilité de recharger tous types d’appareils (ordinateurs portables, vélos électriques, etc.) grâce à la batterie du van. Plus d’informations : media.renault.com. Que pensez-vous de cet utilitaire électrique ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
media.renault.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page