Un petit nouveau pourrait bientôt arriver sur le marché des véhicules électriques : La trottinette Stator Self Balancing, un concept innovant et auto-stabilisé.

Les déplacements en ville sont de plus en plus problématiques, d’une part par l’encombrement des routes citadines et d’autre part par la pollution que dégagent les véhicules traditionnels. Qu’ils soient à deux ou quatre roues, les véhicules à essence ou diesel sont un fléau pour la qualité de l’air en ville.

De nombreux constructeurs de véhicules propres se sont penchés sur le problème et aujourd’hui fleurissent dans le parc automobile citadin toutes sortes de véhicules électriques : trottinettes, scooters, hoverboards.

Ils facilitent le déplacement de courte distance sans polluer l’atmosphère. Une société de Californie a mis au point une trotinette électrique auto-stabilisée. Elle s’appelle Stator Self Balancing et pourrait faciliter les déplacements de nombreux citadins pressés.

La trottinette Stator Self Balancing a été créée par un designer américain, Nathan Allen qui a souhaité associer la facilité d’utilisation et l’écologie à son projet. Techniquement, elle pèse 41 kilos et peut supporter un poids roulant de 113 kilos au maximum.


A lire également :


Elle serait très facile à utiliser puisqu’il suffirait de marcher à côté pour qu’elle commence à rouler.  Elle démarre grâce au système RFID (sans clef) et n’a donc besoin ni de kick ni de clé pour fonctionner.

Les batteries au lithium développent une puissance de 1000 watts, ce qui promet un couple exceptionnel et une autonomie de 30 kilomètres environ pour une vitesse maximale de 40 km/h. Elle est bien entendu à utiliser sur la chaussée et non dans les espaces piétonniers. Le temps de charge complète pour les batteries est optimisé et prendra 4 heures.

Quant au design, les grosses roues montées sur le cadre sont pensées pour l’équilibrage automatique et la stabilité de l’appareil, même pour les débutants. Des options comme siège ou phare seront disponibles à l’achat dès sa commercialisation.

Actuellement à l’état de prototype, nous ne connaissons pas encore la date de commercialisation possible et encore moins le prix auquel elle pourrait être proposée. Mais elle semble être une alternative accessible également aux débutants en matière d’engins électriques et c’est plutôt une bonne nouvelle car il n’est pas toujours évident de dompter un hoverboard par exemple.

Attendons de voir ce qu’il adviendra de ce projet ?

crédit photo : stator.com

crédit photo : stator.com

crédit photo : stator.com