Les poussières de frein sont plus polluantes que les gaz d’échappement ! Un français Christophe Rocca-Serra, invente le Tamic, un aspirateur spécialement conçu pour ces particules !

Des traces noires sur les jantes de votre voiture ? Disgracieuses peut-être mais surtout très polluantes… Communément appelé « poussière de frein », ce sont des particules ultra fines qui sont très nuisibles pour nos poumons !

Tous les véhicules équipés de frein produisent cette poussière néfaste au freinage : voiture, bus, train. Christophe Rocca-Serra, a mis au point « Tamic », un aspirateur de poussière qui se fixe sur chacune des roues. Actuellement un test de cet aspirateur bénéfique pour notre santé et pour la planète est en cours sur certaines rames de RER. Résultats attendus en 2020.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
La voiture électrique Dyson se dévoile un peu plus

Christophe Rocca-Serra a donc fondé sa startup Tallano en 2012 et chercher un moyen pour éviter ces traces et cette pollution en attaquant le mal à la racine : les dispositifs de freinage. Selon l’INSA de Lyon, dans une étude publiée en 2011, les émissions de particules fines dues au freinage sont 6 fois plus élevées que celles liées aux émissions des pots catalytiques d’échappement.

Tamic se présente sous la forme d’une petite turbine qui se fixe dans la roue, juste au-dessus des disques de frein. Pour ne pas consommer plus d’énergie et perdre le bénéfice de cette invention écologique, le Tamic est alimenté par une dynamo.

Une fois installé ce dispositif devra être calibré pour que le sac de l’aspirateur soit vidé en même temps que les révisions soit 30 000 km ou deux ans. Selon les informations du site, ce dispositif permettrait d’aspirer entre 70 et 85% des particules émises par les freins ! A Paris où des relevés d’AirParif prouvent que ces particules ultra fines sont omniprésentes dans les couloirs des métros et RER, nous attendons avec impatience les équipements en série de tous le réseau ferré et plus si affinités !