Auto / Moto

Vice-versa : dans le futur, nos voitures (électriques) pourront alimenter nos maisons en énergie

Savez-vous que votre voiture électrique peut faire office de générateur de secours pour alimenter votre maison en cas de panne d’électricité ? Bien que le concept ne soit pas encore répandu, il intéresse de plus en plus aussi bien les constructeurs que les automobilistes.

Les ventes de voitures électriques continuent de monter en flèche dans beaucoup de pays. Aux Etats-Unis par exemple, elles ont doublé l’année dernière. Les analystes s’attendent à ce que cette situation se reproduise en 2022. Selon les estimations, les constructeurs devraient vendre près de 1,2 million de voitures électriques sur le sol américain cette année. Pour la plupart d’entre nous, l’achat d’un tel moyen de transport est motivé par la volonté de contribuer à la préservation de l’environnement, mais aussi par des raisons de budget. Quoi qu’il en soit, en plus de pouvoir nous permettre de rouler de façon écologique et à moindre coût, les véhicules électriques constituent également une source d’électricité potentielle pour alimenter notre domicile.

Un concept prometteur

Pour l’heure, rares sont les constructeurs à se vanter de cette fonctionnalité que peuvent offrir les voitures électriques. C’est le cas de la future Ford F-150 Lightning qui sera en mesure de faire office de générateur pour alimenter tout un foyer. D’après le fabricant américain, sa camionnette électrique, dont la présentation devrait avoir lieu au printemps prochain, pourra subvenir au besoin en électricité d’une maison moyenne pendant environ trois jours. Baptisé « Vehicle-to-home charging » ou V2H, le concept s’avère particulièrement intéressant, mais est-il réellement fiable, et qui peut en profiter ?

un pickup Ford qui recharge une maison
Crédit photo : Ford

La charge bidirectionnelle, une aubaine pour les possesseurs de VE

Effectivement, si vous souhaitez bénéficier de cette possibilité d’utiliser votre voiture électrique comme source d’énergie électrique pour alimenter votre domicile, la première chose à faire, c’est de savoir si le véhicule prend en charge la « charge bidirectionnelle ». Il faut aussi tenir compte de la capacité de la batterie, et surtout, posséder un chargeur bidirectionnel. Par exemple, si une voiture électrique compatible V2H embarque une batterie de 70 kWh, cela signifie qu’elle est théoriquement en mesure d’alimenter un foyer consommant 25 kWh d’énergie / jour pendant un peu plus de deux jours.

À LIRE AUSSI :  La mythique DeLorean DMC-12 renait de ses cendres en version électrique

Une différence de puissance qu’il faut prendre en compte

Cependant, il faut noter que la puissance maximale développée par un véhicule électrique fonctionnant comme un générateur de secours sera toujours inférieure à celle en mode conduite. Par exemple, selon les données techniques de la Ford F-150 Lightning, le véhicule possède une puissance maximale de 2,4 kW en mode V2H. Ce chiffre est important dans la mesure où il donne une indication de la puissance totale des appareils que l’accumulateur du véhicule peut alimenter en même temps. Le concept de la charge bidirectionnelle pourrait faire ses preuves dans de nombreux scénarios, notamment en cas de panne de courant, ou à l’occasion d’une sortie outdoor. Reste à savoir si les consommateurs seront prêts à supporter le coût supplémentaire que cette technologie impliquera.

Source
fastcompany.com

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page