Bons Plans

Croatie: des maisons à vendre 16 centimes avec une aide de 3000 euros pour les rénovations

Pour même pas un euro, vous pourrez peut-être vous offrir une jolie maison à la campagne…  Mais attention, les modalités sont très restrictives...

On rêve tous d’avoir sa propre maison, plus de loyer à payer et tout ! Justement, si vous avez des projets d’investissement immobilier, la ville de Legrad, pourrait bien faire votre bonheur.  Après les maisons italiennes à 1€ à Laurenzana, en Sardaigne et en Sicile ou encore les villas gratuites au japon, vous y trouverez peut-être la maison de vos rêves en Croatie pour seulement quelques centimes d’euros…

Comment ça une maison pour seulement 16 cents ?

Non il ne s’agit pas d’un blague, Legrad propose vraiment des maisons pour seulement un kuna croate, soit environ 16 petits centimes d’euros ! L’initiative remonte à l’année dernière, la ville avait mis en vente une petite vingtaine de maisons et propriétés abandonnées, ainsi que quelques terrains vides. Il en reste encore plusieurs si l’on en croit le site Reuters et elles sont encore disponibles sur le marché, toujours pour quelques centimes d’euros seulement.

Toutefois, comme vous devez bien vous en douter, il faut remplir certaines conditions/engagements avant de pouvoir prétendre au projet. Il faut tout d’abord être de nationalité croate, mais aussi avoir moins de 40 ans.

À LIRE AUSSI :  Tiny House : un camion de pompier et un camion militaire transformés en maisons sur roues

Les acheteurs doivent en effet s’engager à rester au moins 15 ans dans la ville. Pour ce qui est de la situation pécuniaire, seuls ceux qui sont « financièrement solvables » pourront acheter une des maisons à 16 cents de Legrad. Il faudra en effet prévoir des rénovations… A noter toutefois que la ville promet justement une aide de 4 000 dollars (environ 3 000 euros) à cet effet.

Tout pour attirer de nouveaux résidents !

Autrefois très animée, Legrad est une petite ville rurale qui ne compte aujourd’hui qu’environ 2 000 habitants. Depuis 1918, les natifs préfèrent en effet s’en aller pour rejoindre les métropoles.  Autant dire que la petite communauté cherche désespérément à attirer de nouveaux résidents ! D’où cette idée de céder des maisons pour quelques centimes d’euros en échange d’un engagement sur plusieurs années à rester dans la ville, voire même y prospérer, pourquoi pas ?

Rapporté par Reuters, le maire de Legrad a confié que le projet avait principalement attiré l’attention de nombreux acheteurs habitants à l’étranger, notamment en Russie, en Turquie, en Argentine ou encore en Colombie… Mais pour l’heure, la ville a préféré garder l’initiative uniquement en local, principalement pour éviter les problèmes liés à l’immigration.

À LIRE AUSSI :  Soucoupe Volante : une magnifique maison futuro transformée en gîte pour la nuit

Une initiative pas si nouvelle que ça

Il faut savoir que la ville de Legrad n’est pas la première à se lancer dans ce genre d’initiative immobilière. L’Italie et le Japon ont également fait pareil pas plus tôt que cette année en proposant des maisons (presque) gratuites ! Le pays du soleil levant compte près de 8 millions de propriétés abandonnées dans les zones rurales et il est possible de s’en offrir une pour moins de 500 dollars (environ 400 euros).

Photo aérienne de la rivière Drava et du village de Legrad dans la région de Podravina en Croatie.
Photo aérienne de la rivière Drava et du village de Legrad dans la région de Podravina en Croatie. Crédit photo : Shutterstock / xbrchx

En Italie, c’est la ville de Laurenzana qui propose des maisons pour seulement un euro… Bien évidemment dans les deux cas, des rénovations sont à prévoir, mais quand on voit le prix, on est bien tenté de se lancer ! A quand ce genre de projet en France ?

Alexia Domoina

Je suis une grande passionnée des gadgets et nouvelles technologies ! Chaque article est une nouvelle découverte et un véritable plaisir à écrire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page