Bons Plans

Le récupérateur d’eau de pluie TecTake (200 L) est en promotion sur cette boutique de renom

Récupérer l'eau de pluie est un bon moyen d'économiser et de préserver la ressource en eau. Avec ce récupérateur à moins de 60 €, la rentabilité se fait en quelques mois seulement !

Vous cherchez un récupérateur d’eau de pluie abordable et plutôt de petite taille pour votre balcon, par exemple ? Et si vous optiez pour le modèle pliant TecTake 200 l ? Vendu 51,99 €* au lieu de 74 € chez Leroy Merlin, il est actuellement l’un des moins chers du marché. Petit par la taille, il a l’avantage de pouvoir se plier et, par conséquent, se ranger facilement lorsqu’il n’est pas utilisé. N’attendez pas l’été pour installer votre récupérateur d’eau de pluie. Le mois de juin est, à priori, l’une de vos dernières chances pour profiter d’un petit stock d’eau pour cet été. Découverte.

Présentation du récupérateur d’eau de pluie TecTake 200 l

Ce réservoir d’eau de pluie pliable et polyvalent constitue la solution parfaite pour arroser votre potager ou laver votre terrasse tout en préservant l’eau du réseau. Parce que récupérer l’eau de pluie, c’est réaliser des économies sur sa facture et, par ailleurs, préserver l’eau qui devient une ressource rare et précieuse. Grâce à son mécanisme de pliage, le réservoir peut simplement être monté et démonté, procurant un rangement peu encombrant. Le filtre en filet situé sur le dessus empêche la saleté, les feuilles et autres débris de pénétrer à l’intérieur. Fabriqué avec des poteaux et une bâche en polychlorure, il garantit une stabilité solide et une résistance élevée aux intempéries et à la corrosion. Cette citerne d’eau de pluie constitue le choix idéal pour collecter et réutiliser l’eau de manière efficace.

Une cuve de stockage d'eau de pluie de 200 L.
Une cuve de stockage d’eau de pluie de 200 L. Crédit photo : Tectake (capture d’écran Leroy Merlin)

Quels sont les caractéristiques techniques du récupérateur d’eau de pluie TecTake 200 l ?

Ce réservoir d’eau de pluie possède des dimensions totales d’environ 59 × 68 cm, avec un diamètre de poteaux d’environ 1,9 cm. Le filtre d’entrée d’eau a un diamètre d’approximativement 15,5 cm. La soupape de décharge supérieure est d’un pouce, tandis que le robinet de vidange inférieur est de 3/4 pouce. Avec un volume de 200 l, il peut contenir une quantité considérable d’eau. Malgré sa capacité, le réservoir est léger, pesant seulement 2 kg. Il est principalement fabriqué à partir de matériaux de haute qualité tels que le polychlorure, le polypropylène, le nylon et le polyéthylène, assurant ainsi une durabilité et une résistance optimales. Le tuyau d’arrosage présenté sur l’une des photos n’est pas vendu avec le récupérateur. Le récupérateur d’eau de pluie TecTake 200 l est disponible à 51,99 €* au lieu de 74 € chez Leroy Merlin

Que faut-il savoir lorsque l’on récupère l’eau de pluie ?

En France, installer un récupérateur d’eau de pluie de ce type ne requiert aucune autorisation préalable. Vous avez donc le droit d’en installer un ou dix selon vos besoins. En revanche, l’utilisation de l’eau de pluie est bien réglementée. Il est notamment interdit de la consommer et de l’utiliser pour la cuisson des aliments. Vous êtes autorisés à l’utiliser pour arroser votre potager, laver vos sols, vos allées ou vos terrasses. Attention, il est souvent indiqué que vous pouvez aussi laver votre voiture. Une autorisation à nuancer, car il est interdit de laver son véhicule sur la voie publique. Un petit imbroglio législatif qu’il vaut mieux connaître avant de vous lancer dans le lavage de votre voiture.

Tectake Récupérateur d'eau de pluie - 380 L
Tectake Récupérateur d’eau de pluie – 380 L. Crédit photo : Tectake (capture d’écran Leroy Merlin)

Les eaux qui proviennent de ce lavage pourraient être polluées par des produits de nettoyage. Quant à vous, vous serez accusé de pollution des eaux. Une accusation qui pourrait vous coûter bien plus cher que le récupérateur d’eau de pluie. Vous pouvez aussi utiliser l’eau de pluie pour alimenter vos toilettes et votre lave-linge, à condition d’avoir déclaré cette utilisation aux autorités. Une taxe sera alors appliquée sur le rejet de cette eau dans le tout-à-l’égout, puisqu’elle devra être traitée par le réseau de la ville après utilisation. Un dernier point : ces autorisations sont valables à condition que l’eau récupérée ne provienne jamais d’un toit en fibrociment contenant de l’amiante, ou en plomb.

*Prix relevés le 24 mai, susceptibles d’être modifiés par le site vendeur.

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

La rédaction

Article rédigé par les rédacteurs et pigistes de Neozone. Cet article peut contenir un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page