Alors qu’en 1961 il était programmé au 13 octobre 2019, nous venons de franchir le jour de dépassement écologique depuis le 10 mai dernier… Inquiétant !

Et voilà c’est acté ! Depuis vendredi 10 mai 2019, Jour du dépassement, l’Europe est entrée dans le « vivre à crédit écologique ». Il faudrait l’équivalent de 2.8 planètes Terre pour absorber les besoins écologiques de l’Europe. Ces besoins dépassent largement la moyenne mondiale pour qui il faudrait tout de même 1.7 planètes Terre !

Les ressources naturelles ne sont donc plus suffisantes mais difficile d’endiguer cette consommation écologique quand on sait que l’Europe consomme à elle seule 20% de la biocapacité de la Terre alors qu’elle ne représente que 7% de la population mondiale. Il y a urgence à réagir !

A quelques jours des élections européennes du 26 mai 2019, le WWF propose différentes solutions qu’il serait bon d’appliquer le plus vite possible.


A lire également : Trump tente détouffer une étude sur le climat, un éditeur la publie dans son intégralité


Concrètement cela veut dire qu’au 10 mai 2019, nous avons abattu plus d’arbres que ce que la Nature peut nous offrir mais également pêché tant de poissons que la survie des espèces n’est plus assurée ou encore que nos émissions de gaz à effets de serre sont tellement importantes que nos forêts et océans ne peuvent plus les absorber.

A l’échelle des particuliers, il y aurait pourtant 4 solutions simples pour faire que notre Planète respire un peu mieux :

1 – Mangez moins de viande

La production de viande est responsable pour 14.5% des émissions de gaz à effet de serre. Les animaux à viande rejettent énormément de méthane, et demande une quantité d’eau astronomique : 1 kg de bœuf demande 15000 litres d’eau durant la vie de l’animal. Impossible de demander à tous les européens de devenir végétariens, mais plutôt de consommer juste et peut-être essayer des alternatives à la viande quelques fois par semaine ?

2 – Stop au gaspillage !

1,3 milliards de tonnes de nourriture sont jetés chaque année alors qu’en divisant ce chiffre par deux, on pourrait faire reculer de 11 jours le jour de dépassement. Pensez aux applications anti gaspillage comme ESHOPE ou TOO GOOD TOO GO

3 – Evitez la voiture

Les transports absorbent 23% de l’empreinte écologique en France et près de 30% sont dus à l’usage de véhicules personnels. En privilégiant le vélo ou les transports en commun, nous réduisons la pollution. D’ailleurs une prime de l’état pourrait être versée à ceux qui utilisent le vélo plutôt que la voiture.

4 – Régulez le chauffage et la climatisation

Baisser le thermostat de votre habitation d’un seul degré permet de faire baisser votre facture de 7% en moyenne. Avec un système de régulation elle baissera même de 10%. Cela vaut peut-être le coup de mettre un pull et de ne pas abuser sur la climatisation en période estivale.

Le constat est alarmant, nous avons perdu 5 mois sur le jour de dépassement en quelques dizaines d’années… En 1961, le jour de dépassement écologique était fixé au 13 Octobre… Notre surconsommation l’a fait avancer au 10 mai… A l’échelle du temps, ce n’est peut-être que quelques mois, mais écologiquement parlant c’est une catastrophe !

crédit photo : Alexandros Michailidi / Shutterstock

Selon les informations du site consoglobe.com
Photos de couverture de PopTika / Shutterstock