Environnement

Avenidor : une maison passive à colombages, hors réseau et autosuffisante en énergie

L'autonomie énergétique de nos maisons est une question cruciale.... Dans la Creuse, une maison de 256 m² ne coûte absolument rien en eau ni en électricité !

Si vous visitez la Creuse, et plus particulièrement le village d’Ahun (23), vous pourriez découvrir une étrange maison bleue dans un style alsacien à colombages qui cache un secret. Cette maison que Steven Kaszuba, son créateur a baptisé Avenidor qui signifie Avenir en patois creusois est une maison 100% autonome en énergie et bâtie en circuit fermé. Ce prototype, absolument unique en son genre, est un des modèles les plus avancés en matière de maison autonome. Elle combine des technologies avancées et le respect de l’environnement. Certifiée « passif premium » et récompensée en 2018 lors de la COP24, elle surclasse déjà les normes en vigueur actuelles… Steve Kaszuba prévient : “S’il y a un black-out un jour en France, ici il y aura de la lumière”. Présentation.

Une famille sensible à l’environnement…

Dans la famille Kaszuba, il y a le père, passionné d’énergies renouvelables, la mère, décoratrice d’intérieur et Steven leur fils de 28 ans, qui est le co fondateur de la maison Avenidor. Mais son grand père avait déjà fondé en Creuse son entreprise de bâtiment. Si aujourd’hui, la famille Kaszuba vit en région parisienne, c’est dans la Creuse qu’ils ont souhaité construire ce projet écologique. De plus, cette région qui connaît parfois des hivers rudes et des étés très chauds était idéale. Concrètement, si la maison autonome fonctionnait sous ce climat, elle était capable de fonctionner partout ailleurs. A cette époque, Steven Kaszuba, qui s’associe avec Antoine Bense, souhaite “démontrer que le niveau de technologie actuel permet de faire des maisons parfaitement inertes et sans impact sur l’environnement.” En 2008, ils installent à Ahun, un centre de recherche et de développement et testent toutes les combinaisons possibles de matériaux, techniques de construction pour les analyser et trouver le meilleur compromis.

La maison bleu Avenidor
Crédit photo : avenidor.com

Quelles sont les particularités d’Avenidor ?

Après près de 10 ans de travaux et 2 millions d’euros d’investissement, une maison bleue de 256 m² sort de terre, et affiche une autonomie parfaite.  A cette époque de l’année, donc début mars, Avenidor affiche 20°C à l’intérieur, sans aucun mode de chauffage interne. Pour parvenir à ce résultat, ils ont utilisé du béton cellulaire pour les murs qu’ils ont épaissi et la maison a été exposée plein Sud. Le béton est léger, constitué à 80% d’air donc avec un fort pouvoir isolant. Et avec un impact très faible sur l’environnement. Ensuite, une pompe à chaleur à double flux à été installé pour récupérer la moindre calorie. Cela va de la chaleur corporelle des occupants, à la chaleur dégagée par une eau de cuisson… Toute source de chaleur est valorisée et réinjectée dans le circuit.

À LIRE AUSSI :
Cette entreprise fabrique des petites maisons préfabriquées et assemblées en seulement quelques semaines

Pour l’électricité, ce sont évidemment des panneaux solaires qui assurent la fourniture d’énergie, mais ils sont un peu particuliers. Ils possèdent des cellules sur les deux faces, ce qui démultiplie la production. Qui plus est, le site se trouve à proximité d’un étang dont l’eau réfléchit la lumière. Et parce qu’Internet est aujourd’hui indispensable, la connexion est assurée par un boitier qui transforme le réseau 4G en Wi-Fi ! La pluie et les eaux usées sont récupérées et traitées par une mini station intégrée. 

A combien revient cette maison autonome ?

Cette maison revient à environ 2000€ le mètre carré, mais aucune charge annexe n’est à ajouter à l’investissement de départ. Selon le créateur, les frais d’entretien seront réduits à néant pendant au moins 20 ans !  Avenidor est un concept génial, et les constructeurs pensent en faire un lieu pédagogique pour accueillir du public et expliquer le fonctionnement de cette demeure. Cela mérite probablement le détour ! Et c’est peut-être aussi l’avenir de nos habitations, quand on voit les flambées des prix de l’énergie, on se dit que les années à venir risquent d’être compliquées ! Plus d’infos sur : avenidor.com

Source
positivr.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Un commentaire

  1. Gros problème : Un rêve inaccessible, car j’ai investi “25 ans trop tôt” dans une rénovation totale : à l’époque le “summum” c’était 15cm d’isolant en toiture, 5/7cm sur les murs, double vitrage , voire pompe à chaleur air eau ……. aujourd’hui il faudrait tout refaire….. comme pour beaucoup c’est financièrement intenable …… on est donc bien loin des passoires énergétiques, mais tout aussi loin de ces beaux prototypes…… Comme on continue à construire encore en RT 2012 alors que nous sommes en 2022, les livraisons neuves ne seront jamais au niveau de ce qu’on exigera en 2050 on sera toujours en retard de “x” RT donc je ne vois pas comment tenir les objectifs. de la neutralité carbone (ici du simple point de vue de l’habitat) i… Quand aux panneaux solaires il ne faut pas confondre puissance de crête (argument de vente) et puissance moyenne (au mieux 20%) , à savoir quel est le prix de revient de l’installation présentée ????? Conclusion : on se chauffera à 13° en moyenne comme nos grands parents, bonne nouvelle, c’est pas mortel !! .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page