EDF vient de s’allier à BBOXX à hauteur de 50%. Grâce au matériel fourni par BBOXX ainsi qu’à l’apport financier et aux connaissances d’EDF, plus de 500 000 foyers devraient avoir l’électricité d’ici 2030.

Lorsque deux géants s’unissent pour permettre l’accès à l’électricité dans les zones reculées d’Afrique, cela donne un joli projet au Togo. BBOXX Togo est un fournisseur de panneaux solaires avec à son actif, plus 675 000 personnes fournies en électricité.

En s’associant à EDF, qui devient coactionnaire à 50% de l’entreprise, ils souhaitent accélérer le plan d’électrification lancé par le président togolais Faure Gnassignabé. Ce projet étant de développer une électrification « OFF GRIDD » (hors réseau) par le biais de kits solaires individuels. Cela  devrait permettre d’alimenter plus de 500 000 foyers avant l’année 2030. Les deux nouveaux partenaires ont également pour ambition d’étendre leur projet à d’autres pays africains.

Cet accord a été signé le 26 Octobre 2018 à Lomé. Il permettra d’augmenter la production des kits solaires fournis par BBOXX et d’avoir un apport financier d’EDF pour en fabriquer encore plus. Mais également de profiter des connaissances d’EDF en matière environnementale. Aujourd’hui BBOXX fourni des kits solaires très simples à installer, fonctionnant avec des batteries qui stockent l’électricité.


A lire également :


Ces kits permettent l’éclairage d’un foyer ainsi que le branchement d’appareil de basse consommation comme une télévision ou un ventilateur par exemple. En prenant 50% de participation dans BBOXX, EDF apportera également son savoir faire pour produire des batteries plus performantes avec pour objectif de développer des batteries de 10 GW de stockage en 2035.

EDF développe déjà des réseaux Off Gridd au Ghana ou en Côte d’Ivoire, et espère grâce à cette collaboration avec BBOXX atteindre les 35% de part de marché au Togo d’ici 2024. EDF s’investit beaucoup en Afrique pour améliorer le confort des peuples reculés et ce partenariat est un vrai pas de géant pour le Togo.

En Europe, il nous semble parfois impensable qu’il y ait encore tant à faire au niveau de l’électrification des pays émergents. Il nous paraît tellement naturel d’avoir l’électricité qu’on oublie parfois l’ampleur de la tâche qu’il reste à accomplir dans certaines zones de notre planète. Des projets se doivent d’être mis en avant, qui plus est quand en plus d’être nécessaire, ils prennent en compte le côté environnemental et la réduction de l’impact carbone ! Un projet à suivre de près…

   
33 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1