Environnement

Compostage : le tri des biodéchets devient obligatoire dès 2023

Bien que cela paraisse compliqué, les bacs à compost deviendront obligatoires en 2023. Et oui, que vous habitiez à la campagne ou en ville, il est maintenant nécessaire de posséder un bac de biodéchets.

De plus en plus de personne n’hésitent pas à se lancer dans le zéro déchet ! Plus responsable de l’environnement, le zéro déchet consiste à réutiliser tous les déchets qui peuvent l’être. Ainsi, les ordures ménagères sont considérablement réduites. L’un des moyens les plus efficaces est notamment d’installer un composteur chez soi. Ainsi, un bon nombre de déchets peuvent être transformés et revaloriser. Une fois votre compost fait, il ne vous reste plus qu’à vous en servir pour vos plantes et végétaux. Et avec la nouvelle législation, il se pourrait bien qu’ils deviennent obligatoires d’ici 2023 !

Les bacs de biodéchets obligatoires en ville ?

Il est devenu très courant de voir des composteurs dans la plupart des jardins. En effet, les propriétaires de terrains n’hésitent plus une seule seconde à transformer leurs déchets pour leur donner une deuxième vie. Cependant, les personnes habitant en ville ne peuvent pas tous posséder un jardin et n’ont donc pas la place nécessaire pour installer un appareil adéquat. Pourtant, il se pourrait que les composteurs, ou bacs de biodéchets, deviennent obligatoires prochainement. Et même en ville d’après la loi du 12 juillet 2010 dite loi Grenelle. C’est pourquoi de plus en plus de bailleurs d’immeubles ont décidés d’installer des bacs  communs dans l’enceinte de leurs résidences. Dans le cas où votre immeuble n’en contient pas, vous êtes dans l’obligation d’en installer un chez vous ! D’ici 2023, les biodéchets seront collectés séparément des autres déchets.

Qu’est-ce qu’un compost ?

Très connu et utilisé par la plupart d’entre nous, le compost se trouve principalement sous la forme de matières végétales et animales en décomposition. Si vous êtes amateur du zéro déchet, sachez que c’est une étape essentielle ! Le premier avantage non négligeable est qu’en compostant, vous réduisez vos déchets ménagers de 20 à 30%. Deuxièmement, le compost qui se crée sera un excellent fertilisant pour votre jardin, gratuit et totalement naturel.

À LIRE AUSSI :
Les Rennes du Compost : trois femmes récupèrent les déchets recyclables des restaurants en triporteur

Cependant, il faut être vigilant quant aux déchets compostables et les déchets non compostables. Il est possible de composter qu’une partie de vos déchets. Le papier journal, le verre, le plastique, les métaux, les produits laitiers et les produits chimiques ainsi que la viande et le poisson ne sont pas compostables.  Les seuls déchets que vous pouvez placer dans votre compost sont les déchets alimentaires tels que le marc de café, les pelures de fruits et légumes ou encore les coquilles d’œufs. Les déchets du jardin tels que les feuilles mortes ou encore les sciures de bois peuvent également être utilisés.

Comment réaliser un compost soi-même ?

Bien que des composts existent à l’achat, il est très facile de le fabriquer soi-même. Pour cela, vous aurez besoin d’un bac ou d’un réceptacle assez grand. Le mieux est que celui-ci soit muni d’un couvercle afin de créer un contenant hermétique. De plus, votre bac ne doit pas posséder de fond hermétique afin que les résidus organiques soient en contact avec le sol. En ce qui concerne sa taille et son emplacement, un bac à compost d’1 m³ convient pour une surface de 500 m². Votre bac à compost doit se situer dans un coin de votre jardin. Il est essentiel que celui-ci soit exposé au soleil afin de favoriser la dégradation naturelle. Une fois le bac installé, vous n’avez plus qu’a y déposer vos déchets et laisser le temps faire le reste. Pour bénéficier d’un bon compost, il vous faudra patienter entre 4 à 6 mois voire parfois un plus longtemps dans certains cas. A vous de jouer !

Source
francebleu.frgeo.frrustica.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page