Environnement

Jacques Moineau : Ils inventent un “jardinichoir” pour faire revenir les oiseaux et pipistrelles sur vos balcons

Faire revenir les oiseaux et les pipistrelles en ville: tel est l'objectif du jardinichoir inventé par Verdangry, une entreprise montpelliéraine !

Si vous habitez dans une maison avec jardin, vous avez peut-être installé des nichoirs à mésange, ou des cabanes pour les oiseaux, afin de préserver la biodiversité, et de profiter de leurs gazouillis au petit matin. Mais si vous habitez en appartement, vous vous demandez peut-être s’il existe une solution pour installer un nichoir à oiseaux qui soit joli, utile et adapté à votre balcon ou garde-corps… Nous avons peut-être trouvé l’objet idéal, inventé par une entreprise montpelliéraine. Il s’appelle « Jacques Moineau » et c’est le premier jardinichoir, fabriqué en France par l’entreprise Verdangry… Financé par une campagne participative, il devrait être disponible en novembre prochain. Découverte !

Faire revenir les oiseaux et les chauves-souris en ville !

Le but de l’entreprise Verdangry est de proposer une solution qui favorise la biodiversité à ceux qui ne possèdent pas de jardin, mais un balcon ou une terrasse. Les abris se font très rares en zone urbaine, et selon Verdangry, l’état des populations des oiseaux est inquiétant… Toutes les espèces connaissent une légère baisse des individus ou une stagnation. Certaines espèces comme les martinets noirs, sont, eux, en grand danger, ils auraient perdu 39% de leur population en 10 ans seulement… Les chauves-souris, que l’on appelle aussi pipistrelles sont également des espèces menacées, pourtant si importantes. Ces disparitions sont dues aux aléas climatiques, mais également à la bétonnisation, ou en d’autres termes, à la destruction de leur habitat naturel par l’homme.

Le fonctionnement du Jacques Moineau
Crédit photo : Jacques Moineau / VERDANGRY

Jacques Moineau, le jardinichoir c’est quoi ?

Le jardinichoir se présente sous la forme d’une jardinière pour y planter quelques fleurs. Juste au-dessous, se trouve trois alcôves et sur les côtés, deux gîtes. Les alcôves sont destinées aux petits oiseaux, et les gîtes aux pipistrelles qui peuvent s’y cacher et s’y reposer. Grâce à ce jardinichoir, votre balcon ou même garde-corps de fenêtre peut devenir un refuge pour les oiseaux. Verdangry préconise une installation à partir du 2ème étage d’un immeuble mais il est bien sûr possible de l’installer dès le premier étage, avec un peu moins de chance de le voir occupé. Aucun risque de voir les abris mouillés par la jardinière qui est en acier, et donc parfaitement étanche. Un autre avantage du jardinichoir : vous débarrasser des mouches et des moustiques qui feront un mets de choix pour les oiseaux et pipistrelles.

Un geste pour la nature

Dans une interview accordée au journal 20 minutes, Anthony Gontier, l’un des inventeurs du jardinichoir Jacques Moineau explique : « Si vous n’avez pas d’espace vert, si vous n’avez pas de jardin, faire quelque chose pour la nature, cela peut paraître un peu compliqué. Cette solution permet à ces personnes, qui ont la volonté d’agir, de pouvoir le faire. » Le jardinichoir devrait être en vente d’ici la fin de l’année en jardinerie et magasins de bricolage et livré à ceux qui avaient participé à la campagne KissKiss Bank. Pour le moment, le jardinichoir est proposé au prix de 249€ et les associés du projet savent que le prix de départ est prohibitif. Ils assurent travailler sur la réduction des coûts de revient pour proposer un produit plus accessible. Mais, ils précisent aussi qu’ils ne se fourvoieront pas en important des marchandises d’Asie ou d’ailleurs. Ils souhaitent conserver la fabrication de leur produit avec du bois français et par des entreprises locales; ce sont les valeurs de l’entreprise.

le plan du Jacques Moineau
Crédit photo : Jacques Moineau / VERDANGRY

Source
20minutes.frKisskissbankbank.comVerdangry.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

2 commentaires

  1. Bonjour
    Je suis emballée par votre jardinichoir mais j’ai un soucis !
    À savoir que sur beaucoup de règlements de copropriété il est interdit de suspendre les jardinières à l’extérieur du balcon comme montré sur votre film et que le surplus d’eau peut tomber sur les balcons aux étages inférieurs ou sur les passants
    Merci de m’informer si solutions
    Bonne continuation à votre projet
    Bien cordialement
    Dominique Perret Cottin

  2. Bonjour,

    Vous n’avez pas la référence cinématographique ? Jacques Moineau est la traduction de Jack Sparrow, capitaine dans Pirates des Caraïbes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page