Dévoilé au salon nautique international du Grand Pavois de La Rochelle, ce robot aspirateur autonome peut dépolluer les milieux aquatiques.

Voici le Recyclamer, un ingénieux robot électrique conçu par Alan d’Alfonso Peral. Cet inventeur français, passionné par la mer, a mis au point un aspirateur autonome qui aspire les déchets solides flottants ainsi que les hydrocarbures. Une belle invention pour nettoyer nos étendues d’eau de la pollution.

Cet habitant de Guéret dans la Creuse a développé cette invention après avoir été “choqué il y a trois ans lors d’une plongée, de constater toute cette pollution” peut-on lire sur le Parisien.

“Je suis plongeur et je navigue beaucoup en Atlantique ou en Méditerranée. J’ai vu le milieu aquatique subir une nouvelle pollution, notamment par les matières plastiques, qui n’existait pas il y a 30 ou 40 ans. Nous avons monté une association, avec des collègues de Guéret, qui s’appelle Recyclamer, pour sensibiliser, éduquer mais aussi collecter les déchets. Suite à plusieurs nettoyages manuels, j’ai pu me rendre compte des difficultés liées à la collecte.” raconte l’inventeur sur son site officiel.

Peut être l’avez vous remarqué, le Recyclamer ressemble à un robot de nettoyage que l’on peut trouver dans les piscines des particuliers, sauf que celui-ci a été confectionné pour le nettoyage des espaces aquatiques (lacs, étangs), côtiers, et portuaires.

Un aspirateur équipé d’un « biotissu »

Le Recyclamer a été présenté cette semaine à La Rochelle au salon nautique international du Grand pavois. Les passants ont pu apercevoir cette machine de 65 kg détecter et capturer une canette de sodas lors d’une démonstration. Le robot peut capturer des déchets solides, mais également liquide, grâce à l’utilisation d’un « biotissu » inventé par le laboratoire eau et environnement de l’université de Limoges.


A lire aussi :


Ce robot ne se contente pas de nettoyer, il peut en effet récolter et transmettre en temps réel des données océanographique comme la température ou la qualité de l’eau.

Trois modèles, dont un disponible en précommande

L’inventeur a décliné son prototype en trois modèles. Une petite version pour la dépollution des ports, un modèle intermédiaire pour le nettoyage des zone côtières et enfin, un très grand modèle de 5m de long et de 2,5m de large pour les plus grandes surfaces.

Le plus petit des trois est d’ores et déjà disponible en précommande au tarif de 10.000 €. Plusieurs port et communes de la Méditerranée en France mais également en Espagne ont fait connaitre leur intérêt pour la machine.

En savoir plus : recyclamer-innovation.com
Source : ladepeche.fr

707 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1