Gastronomie

C’est quoi le Sunion, cette étrange variété d’oignons qui “ne fait pas pleurer” ?

Marre de pleurer en épluchant vos oignons ? Cette nouvelle variété est faites pour vous: les Sunions vous permettront de cuisiner vos meilleurs plats sans verser une seule larme !

Vous aussi vous en avez assez de pleurer en coupant des oignons ? Nous décidons de mijoter un petit plat et puis on s’aperçoit qu’ils nous sont indispensables; mais quel supplice de les couper ! Deux coups de couteau et nous voilà les yeux qui piquent, remplis de larmes. Bien des méthodes existent afin de ne pas pleurer en coupant des oignons: mettre une allumette entre ses dents, ne pas respirer par le nez, les tremper immédiatement dans de l’eau froide… Nous pourrions aussi tout simplement fermer les yeux; cela dit, cela risque de vite tourner à la catastrophe ! Mais la solution est peut-être enfin là: le Sunion.

Qu’est-ce que le Sunion ?

Le Sunion est une variété d’oignon qui ne vous fera pas pleurer en les coupant. Sa saveur est plus douce que les oignons que nous connaissons, ce qui le rend parfait pour agrémenter vos salades et autres plats. Cette variété d’oignon a été créée par Rick Watson, phytogénéticien de l’entreprise chimique allemande BASF. Afin de développer les Sunions, le phytogénéticien a travaillée sur plus de 30 variétés d’oignons différentes. Il a notamment décidé d’utiliser des techniques naturelles plutôt que la modification génétique. Et les oignons qui ne font pas pleurer sont nés ! Commercialisé en Amérique, ces oignons ne font cependant pas l’unanimité. En effet, certains déclare que ceux-ci n’auraient pas tellement de saveur ni d’odeur. Ils devraient toutefois être commercialisés  prochainement au Royaume-Uni. Pour ce qui est de son prix, le pack de quatre oignons sera vendu pour environ 1,50€. Autre que cette nouvelle variété, différentes méthodes existent afin d’éviter de pleurer en cuisinant.

Quelques astuces avant de changer de gamme

Couper des oignons est sûrement l’un des plus grands supplices en cuisine. Si vous faites parti des personnes qui pleurent en les épluchant, voici différentes astuces pour y remédier.

  • L’une des méthodes les plus efficaces est d’éplucher et de couper votre oignon directement sous l’eau du robinet.
  • Vous pouvez également les tremper dans de l’eau bouillante ou de l’eau citronnée.
  • Il est aussi possible de préparer votre oignon sous une hotte aspirante: ainsi, les vapeurs dégagés par l’aliment seront directement aspirées.
  • Avant d’éplucher votre oignon, munissez-vous de vos plus belles lunettes de plongées ! Ainsi, vos yeux sont protégés.
  • Vous pouvez également placer une allumette enter vos dents lors de la découpe. Veillez à placer le bout rouge à l’extérieur de votre bouche pour un résultat garanti !
À LIRE AUSSI :  Quelles sont les meilleures associations de légumes au potager ?

Et voilà, plus besoin de sortir les mouchoirs ! A noter que ces deux dernières méthodes sont réservées à ceux qui ne craignent pas le ridicule.

Les oignons Sunion
Crédit photo : BASF

Mais au fait, pourquoi pleure-t-on à ce moment là ?

L’oignon est composé de différentes cellules. Lorsque nous le découpons, une molécule en particulier s’échappe: la 1-propényl L-cysteine sulfoxyde. C’est cette dernière qui est notamment responsable de nos pleurs et de la saveur piquante de l’oignon. Lorsque la molécule s’échappe, elle est en contact de l’air et se transforme en sulfate de diallyle, qui va lui-même ensuite se mélanger à notre liquide lacrymal. Il se transforme à nouveau et devient de l’acide sulfurique. C’est pourquoi nous pleurons lorsque nous coupons un oignon: nos glandes lacrymales réagissent afin d’évacuer cet acide sulfurique et de protéger nos yeux. Mais vous avez maintenant toutes les astuces pour anticiper le phénomène !

Source
rte.ie

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page