Innovation

5 appareils à ne plus laisser en veille pour économiser jusqu’à 10% d’électricité

11% de votre facture, c'est la quantité consommée par tous les appareils qui restent en veille. Pourtant, il existe une manière toute simple de sauver ces 11% perdus, et nous vous expliquons comment faire.

Nous entendons beaucoup parler de l’augmentation des prix de l’énergie, et l’électricité et le gaz sont à priori les plus impactés. Nous ne parlerons pas ici de l’augmentation du prix du carburant, qui n’en finit plus de grimper. Une aide à l’inflation a d’ailleurs été mise en place par le gouvernement pour faire face à l’urgence de la situation; pertinente ou pas, nous ne jugerons pas de son utilité non plus.

En revanche, en nous appuyant sur un très sérieux rapport de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) nous vous donnerons quelques conseils pour économiser de l’électricité. Dans cette période, où le chauffage se rallume et où la chaudière tourne à plein régime, c’est toujours bon à prendre. Savez-vous que certains appareils en veille consomment bien plus que d’autres ? On fait le point.

Les appareils en veille, consommateurs d’énergie

On sait forcément qu’un appareil, même en veille, va continuer à consommer de l’électricité même s’il n’est pas allumé. Selon l’ADEME, ces appareils seraient responsables de 11% du montant de la facture annuelle de chaque foyer, soit, pour une dépense de 1000€ d’électricité, la somme de 110€ tout de même.

Si les appareils consomment en veille, c’est tout simplement parce que le courant continuer de passer même s’il est éteint. Il faut bien alimenter le petit voyant qui vous indique qu’il est en veille… La circulation du courant que l’on appelle résiduel accroît non seulement la consommation électrique, mais diminue la durée de vie des appareils.

Une seule solution : éteindre tous vos appareils, ne pas laisser brancher des chargeurs sans rien sur la prise; une fois les smartphones chargés, débranchez les prises et ne le laissez pas charger s’il l’est déjà.

Les six appareils qu’il faut absolument débrancher

  • Les écrans et périphériques consomment en veille, environ 209 kWatts par appareil et par an, ce qui revient à un coût annuel de 23€ par appareil. Imaginez les économies en débranchant chaque écran, chaque jour…
  • Les paraboles consomment environ 14.5€ par an, nous n’y pensons pas toujours, mais au lieu de laisser le démodulateur en veille, débranchez-le.
  • Vous videz votre sèche-linge mais le laissez en veille ? C’est encore 11.30€ qui s’envolent sur votre budget
  • Le four de la cuisine, avec son indication de l’heure, consomme lui 9.5€ chaque année. Alors qu’ne bonne horloge accrochée au mur muni d’une pile rechargeable fera parfaitement l’affaire.
  • Les téléviseurs sont probablement les appareils qui restent le plus en veille, et c’est chaque année 8.5€ qui gonflent encore votre facture d’électricité.
À LIRE AUSSI :  Vice-versa : dans le futur, nos voitures (électriques) pourront alimenter nos maisons en énergie

Enfin, le dernier et sixième poste des dépenses inutiles revient à la box internet. Nous la laissons tous allumée en permanence, probablement de peur qu’elle ne se reconnecte pas le lendemain. Nous offrons donc chaque année à notre fournisseur d’énergie 6.8€ chacun. Multipliez par le nombre de foyers équipés, la somme est astronomique, et pourtant cette énergie n’est pas consommée.

Notre conseil pour supprimer toutes ces dépenses inutiles

Dans notre cas personnel, nous avons équipé chaque prise de courant de prises commandées. Un investissement de départ de 36€ environ pour 5 prises commandées, et une prise programmable pour la box internet (42€). Une petite organisation pour savoir quelle prise correspond à quel bouton de la télécommande, et chaque soir, sans avoir à débrancher quoi que ce soit, nous coupons nos prises depuis notre canapé.

Quant à la box, elle s’éteint seul à 0h00 pétantes et se rallume à 6h du matin. Nous avons installé ce dispositif en Avril 2021, et à l’heure actuelle, nous constatons une économie de 20€ par rapport à notre facture 2020. Nous espérons amortir le programmateur pour les 6 mois de 2021, et l’an prochain commencer à faire une vraie économie après l’amortissement des prises commandées. Cela fonctionne donc, il faut juste un peu d’organisation, mais ça vaut le coup!

Source
Cnews.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

4 commentaires

  1. Quand je coupe l’alimentation de ma BBox Miami j’ai 11 chances sur 10 qu’au redémarrage il y ait au moins un service qui bug. Et le lendemain c’est minimum 1/4h perdu pour que tout fonctionne normalement. Ça déjà c’est sûr je ne le débrancherai pas tant que je n’aurais pas changé de FAI… Merci Bouygues.

  2. Les chiffres donnés m’ont l’air farfelus. La box en veille consomme plus que les autres appareils, et largement, vu qu’elle n’est précisément jamais vraiment en veille

  3. Perso la télé et la box sont sur des prises avec interrupteur quand je ne regarde pas la télé je coupe la box et la télé et la nuit je coupe tout

  4. D’accord pour tout ce que vous dites.pour les prises télécommandées, elles aussi restent en veille . Elle consomment aussi une fois coupées .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page