Innovation

Arros’heure : un adolescent invente un robot d’arrosage automatique selon la température et la pluviométrie

L'Arros'heure est un système d'arrosage innovant dont le brevet a été déposé. Une invention géniale qui pourrait devenir indispensable !

Dans quelques jours, le printemps sera de retour. Avec les restrictions d’eau déjà en cours dans certains départements, il va falloir disposer de quelques astuces si vous souhaitez arroser vos plantations. Rappelons que, dans certaines régions, les arrosages peuvent être interdits par les autorités. Il faudra alors récupérer les eaux de pluie, mais elles ne doivent pas être abondantes. Quant à celles de la douche, c’est une option à retenir pour cette année ! En 2020, sur le sujet de l’arrosage, un jeune élève du lycée du Léon, à Landivisiau (29), avait inventé un robot arroseur. Cet Arros’heure fonctionne avec votre Smartphone. Du haut de ses 16 ans, Yann Kerhervé avait reçu plusieurs prix, dont celui du magazine Sciences et vie junior. Nous ignorons si cette invention a été commercialisée, mais l’idée était originale, surtout pour un si jeune inventeur. Découverte.

Comment lui est venue cette idée de robot ?

Yann Kerhervé n’avait que 16 ans, en 2020, mais il était passionné de deux choses : le jardinage et les sciences. Lorsqu’il entre en classe de seconde, le programme devient plus chargé et les devoirs à la maison lui demandent plus de temps. De l’autre côté, il doit s’occuper de son potager et arroser ses plantations, s’il veut continuer à récolter de beaux légumes frais. Au collège Kerzourat, il a suivi les cours d’Erwan Tréguer, via le club de robotique pendant trois ans. Trois années qui lui ont permis d’acquérir quelques connaissances en domotique et robotique, une nouvelle passion pour l’adolescent. De ce parcours déjà très axé sur les technologies est né l’Arros’heure, inventé de toutes pièces par un petit génie de 16 ans.

L'Arros'Heure est une invention qui permet de déclencher l'arrosage de votre potager ou de vos parterres.
L’Arros’Heure est une invention qui permet de déclencher l’arrosage de votre potager ou de vos parterres. Crédit photo : Yann Kerhervé / Arros’heure

Comment fonctionne l’Arros’heure ?

Le système inventé par Yann n’est pas simplement un arrosage piloté par Smartphone. En effet, il va adapter la durée de l’arrosage en fonction de la température extérieure, mais également de la quantité de pluie tombée. Arros’heure se dote d’une carte Arduino, qui est une carte électronique programmable et open-source, utilisée pour créer une variété de projets interactifs. Ce peut être des robots, des capteurs, des contrôleurs de moteurs, des dispositifs d’interface utilisateur et bien plus encore.

Cette carte récupère donc les informations météorologiques transmises, puis calcule la durée d’arrosage nécessaire. Une fois le temps écoulé, le servomoteur referme la vanne et se met en veille pour une durée de 24 h. Un servomoteur étant un type de moteur électrique qui est généralement utilisé pour contrôler la position angulaire d’un objet, comme un bras robotique, une antenne de satellite, une caméra ou une vanne. Enfin, il se pilote via une application Bluetooth, également conçue par Yann. Celle-ci permet de savoir si l’arrosage est nécessaire et de programmer un arrosage automatique de 30 min à 3 h.

Quels étaient les projets de l’adolescent en 2020 ?

Yann Kerhervé avait déposé un brevet à l’Institut de la propriété industrielle (INPI) et un certificat d’utilité, pour son invention. Il envisageait de parfaire ses connaissances dans le domaine des sciences numériques et techniques. Avec l’argent reçu pour son invention (1 300 €), il envisageait de s’acheter une imprimante 3D pour améliorer le boîtier de son Arros’heure. Professionnellement, il se destinait plutôt à la Marine marchande. Nous ignorons ce que Yann est devenu, mais son invention mériterait bien l’attention des industriels. Les économies d’eau vont être cruciales pour les mois à venir ! Plus d’informations sur le site de l’inventeur : Arros’heure.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Letelegramme.frLycee-landivisiau.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page