Innovation

Bellydoo, l’invention d’une infirmière pour soulager les douleurs menstruelles causées par l’endométriose

Bellydoo, la bouillotte révolutionnaire, s'invite dans la lutte contre les règles douloureuses. Découvrez comment Virginie Delval a transformé son expérience personnelle en une invention bien-être.

Près de la moitié des femmes, 48 % exactement, déclarent souffrir de règles douloureuses, en France, selon un sondage Ifop 2021. Ces douleurs peuvent parfois être très invalidantes et provoquer des arrêts de travail, forçant les femmes à une perte de salaire (jours de carence) et à un mal-être mensuel. Et nous ne parlons pas ici d’endométriose, une maladie qui provoque d’insoutenables douleurs et qui touchent environ 2 millions de femmes en France. Pour aider ces femmes à supporter les douleurs liées aux règles, une infirmière de Ranville (14), Virginie Delval, a inventé Bellydoo, une mignonne bouillotte actuellement en campagne de financement participatif sur Ulule. Découverte.

D’où lui est venue l’idée de cette invention ?

Cette invention lui a d’abord été inspirée par son histoire personnelle. « J’ai eu des douleurs de règles toute ma vie, j’ai été diagnostiquée d’adénomyose en 2021. La réponse facile lorsqu’on a mal est de prendre des médicaments, mais ce n’est pas dénué d’effets indésirables. J’ai cherché des solutions plus douces, naturelles et protectrices de l’environnement », confie l’inventrice de Bellydoo au journal Le Pays d’Auge. De plus, dans son métier, elle a souvent rencontré des femmes atteintes d’endométriose et a compris que des femmes souffraient encore plus qu’elle. Aujourd’hui, Virginie ne souffre plus, ayant choisi l’ablation de l’utérus. En revanche, elle a inventé sa bouillotte pour toutes les autres femmes qui n’ont d’autre choix que de subir ces douleurs.

La bouillotte peut se porter simultanément devant ou derrière, même aux deux endroits si vous possédez deux produits.
La bouillotte peut se porter simultanément devant ou derrière, même aux deux endroits, si vous possédez deux produits. Crédit photo : Bellydoo (capture d’écran vidéo YouTube)

Bellydoo, qu’est-ce que c’est ?

La conception de Bellydoo mûrit dans l’esprit de l’infirmière depuis une dizaine d’années. Il y a cinq ans, après avoir fabriqué de nombreux prototypes et avoir déposé plusieurs brevets de ses dessins à l’INPI pour les protéger, elle se fait aider par Katapult, un incubateur normand, pour lancer sa start-up. Bellydoo est la contraction de « ventre », belly en anglais et de « doux », comme pour apporter un vent de douceur aux ventres douloureux. Elle imagine alors une bouillotte qui soit portable et n’entravant pas les mouvements ni les occupations des femmes qui la portent. La Bellydoo se porte donc comme une ceinture, sous les vêtements, et peut soulager le dos ou le bas ventre, les régions les plus douloureuses dans ces cas-là.

Pourquoi une bouillotte ?

Le soulagement des douleurs des règles par la chaleur ou thermothérapie n’est plus à démontrer. Nous avons toutes, un jour ou l’autre, utilisé une bouillotte de grand-mère pour soulager des douleurs abdominales. Virginie a donc choisi une bouillotte réactualisée pour répondre à ce besoin de femmes souffrantes, mais souhaitant conserver une vie active, même pendant leurs règles. De plus, les Bellydoo de l’infirmière normande sont vertueuses, puisque fabriquées à partir de combinaisons de plongées récupérées. Ainsi, le néoprène utilisé les rend parfaitement étanches et leur confère un fort pouvoir thermique. Pour les utiliser, il suffit de les passer quelques minutes au micro-ondes ! De plus, si vous précommandez une bouillotte (54 €) sur Ulule, 1 € sera reversé à l’association EndoFrance qui lutte contre l’endométriose. Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Votre participation à cette campagne de financement participatif symbolise votre volonté de soutenir un créateur dont le projet n'a pas encore été concrétisé. Il est important de prendre en considération les risques potentiels. Neozone ne peut être tenue responsable des engagements pris par le créateur ni de la distribution des récompenses.

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Actu.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page