La bouillotte de grand-mère, de nouveau à la mode pour se réchauffer à cause de la crise énergétique

Fabriquer une bouillotte sèche est possible, encore faut-il savoir coudre, sinon vous pouvez faire confiance aux artisans spécialisés en bouillottes sèches !

Depuis la nuit des temps, ou du moins depuis que nous sommes nés, nous connaissons les bouillottes, ces petites « bouteilles » étanches que nos grand-mères glissaient dans nos draps quand le poêle était éteint… Eh oui, il y a encore 35 ans, la nuit, on ne mettait pas le chauffage, les bonnes vieilles bouillottes chauffaient notre lit, et les couvertures en laine nous maintenaient au chaud toute la nuit… On ne se posait même pas la question de chauffer la chambre ou non d’ailleurs ! Aujourd’hui, nous pouvons chauffer, mais ce n’est pas une raison pour abandonner la bouillotte qui revient en force et sous différentes formes cette année…  Et elles vous permettent aussi de faire des économies de chauffage.

Deux bouillottes innovantes et rigolotes

Le petit esquimau, la bouillotte au graine de lin

Alexandra est marseillaise d’origine, mais depuis très longtemps installée en Bretagne. Après avoir longtemps fait des remplacements de professeurs des écoles, et avoir fabriqué de petites bouillottes pour ses amis, elle se lance dans la confection de bouillottes et lance son entreprise « Le Petit Esquimau ». « Le petit esquimau représente le froid mais aussi une manière de se réchauffer » dit Alexandra de ses petites bouillottes !  La jeune femme mise tout sur la fabrication à base de produits locaux. Elles sont fabriquées 100 % en coton et graines de lin local et se déposent sur les épaules. Elles diffusent une chaleur douce et naturelle, apaisent les douleurs lombaires, cervicales et abdominales, et calment l’anxiété et les tensions musculaires. Plus d’informations et commandes : Le Petit Esquimau.

Remplir une bouillotte avec de l'eau chaude du robinet
Remplir une bouillotte avec de l’eau chaude du robinet. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

La bouillotte en forme de zizi de Spencer & Fletwood

Cette bouillotte n’est, ni remplie de graines de lin, ni de noyaux de cerises, mais elle pourrait être un cadeau rigolo pour vos cadeaux de noël. Cette bouillotte toute rose en silicone, est conçue en forme de zizi masculin. Elle s’appelle Willie, et mesure 37 centimètres de long sur 19,5 centimètres de large. Vous ne pourrez pas la manquer c’est certain ! Allez une dernière chose importante… Un mignon visage souriant est dessiné sur la « partie haute » de la bouillotte… Par ailleurs, elle vous tiendra bien au chaud.

Comment fabriquer votre bouillotte sèche ?

Vous pourrez, vous aussi, fabriquer votre bouillotte sèche avec des noyaux de cerise en suivant ces quelques conseils.

  • Le matériel : une gaze en coton de couleurs, du tissu de coton blanc fin, 250 g de noyaux de cerises pour rembourrage, un petit morceau de cuir, des ciseaux, une machine à coudre, ou une aiguille si vous le souhaitez.

Pour la réaliser, voici les étapes à suivre :

  • Découper un morceau de gaze de coton de 56 × 24 cm et un morceau de coton blanc de 32 × 23 cm.
  • Plier le morceau de coton en 2, de manière pour obtenir un rectangle de 16 × 23 cm. Coudre les 3 côtés du rectangle en laissant une ouverture d’environ 5 cm sur l’un des côtés.
  • Remplir ce coussin de coton avec approximativement 250 g de noyaux de cerises puis cousez-le pour le fermer complètement.
  • Placez votre coussin sur la bande de gaze à 16 cm du haut de celle-ci. Replier la gaze en haut sur 8 cm et en bas sur 11 cm ensuite réalisez une couture sur l’envers et sur les deux côtés opposés.
  • Retournez ensuite votre ouvrage, ensuite glissez le coussin de noyaux à l’intérieur.
  • Couper ensuite 4 bandes de cuir de 4 × 7 cm. Puis réaliser de petites franges et coudre un pompon à chaque extrémité (sur les quatre coins).
  • Refermez votre bouillotte sur le cordon de cuir pour conserver la poche ouverte.

Une petite astuce supplémentaire : préparer deux coussins de noyaux de cerise, ainsi, vous en aurez toujours un de disponible quand le premier aura refroidi…

Pourquoi ne faut-il pas dormir avec une bouillotte ?

Une bouillotte est conçue pour réchauffer son lit avant de s’y glisser. Cependant, il ne faut jamais s’endormir avec ou la laisser dans le lit d’un enfant !

  • Une bouillotte à eau présente des risques de brulures si elle venait à se répandre à l’intérieur du lit.
  • Une bouillotte sèche présente un risque d’incendie surtout si elle est surchauffée. Les graines continuent à chauffer. Si vous respectez parfaitement le temps de chauffe, le risque est minime, mais il existe.
  • Une bouillotte électrique présente les plus grands risques la nuit. Risque d’électrocution avec un court-circuit ou une surchauffe possible, risque d’incendie également si la bouillotte n’est pas certifiée « basse tension »

https://www.youtube.com/watch?v=atK6Id-N2YE

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Letelegramme.frLeparisien.frRadioespace.comMarieclaire.frJournaldesfemmes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page