Innovation

BirdBox, l’invention d’une mangeoire où les oiseaux troquent des capsules de bouteilles contre de la nourriture

Des oiseaux du ciel au service de la propreté ! Un chercheur suédois a conçu la BirdBox, une mangeoire révolutionnaire permettant aux pies sauvages d'assumer le rôle d'éboueurs en échange de délicieuses récompenses.

Les oiseaux sont peut-être les animaux que l’on aperçoit au quotidien, mais qu’il est presque impossible de domestiquer ! Ils volent là où ils le souhaitent et se posent sur une branche, un toit ou le rebord d’une fenêtre, ils incarnent la liberté à l’état brut. Nous savons que ces oiseaux du ciel ont, pour certains, besoin d’être nourris par l’humain en hiver, mais nous savons moins qu’ils peuvent être utiles à la société. Et probablement, dans un domaine que l’on n’attend pas : le ramassage des déchets. Un scientifique suédois, Hans Fosberg, spécialisé en intelligence artificielle, a réussi à dresser des oiseaux pour qu’ils effectuent des échanges de déchets contre de la nourriture. Ses cobayes, qui n’ont pas été maltraités, bien au contraire, étaient des pies sauvages. Et elles ont bien compris qu’elles avaient au moins autant à y gagner que l’inventeur de la BirdBox. Découverte.

La BirdBox, qu’est-ce que c’est ?

Hans Fosberg a consacré plusieurs années de recherches à ce projet de mangeoire complétement innovante conçue à l’aide d’une imprimante 3D et de produits Raspberry. L’idée de développer ce distributeur de nourriture de pointe lui est venue après avoir observé le comportement de ces oiseaux dans son quartier à Gothenburg, en Suède. Observez les oiseaux de votre jardin, vous verrez que les mêmes reviennent souvent et qu’ils savent parfaitement où vous cachez les boules de graines. Chez nous, par exemple, elles se trouvent dans le palmier, et quand ils ont tout mangé, ils attendent patiemment au pied de l’arbre ou à proximité. L’inventeur s’est dit qu’il y avait peut-être matière à réfléchir pour « utiliser » l’intelligence des oiseaux.

Une friandise est libérée de la mangeoire lorsque l'oiseau a déposé une capsule.
Une friandise est libérée de la mangeoire lorsque l’oiseau a déposé une capsule. Crédit photo : Hans Forsberg (capture d’écran vidéo YouTube)

Comment fonctionne la BirdBox ?

Hans Fosberg raconte : « J’ai entraîné des pies sauvages dans mon jardin à troquer des déchets contre de la nourriture ! À présent, ces pies jouent le rôle d’éboueurs, rémunérés en alimentation », dans un article de La Dépêche. Pour ce faire, il a créé une situation propre à son invention. Les pies devaient « accidentellement pousser » des capsules de boissons dans un grand entonnoir, qui leur délivrait immédiatement une friandise. Les pies, intriguées, ont alors recommencé et probablement cherché à comprendre pourquoi elles avaient de la nourriture en échange de ce qu’elles rapportaient. Cette étape a nécessité plusieurs phases pour parvenir à un résultat concluant, mais l’inventeur y est parvenu.

De la conception aux résultats surprenants de la BirdBox

La BirdBox est le fruit d’une combinaison d’électronique, de mécanique, de logiciel et d’impression 3D. Elle va pouvoir détecter le moment où un oiseau dépose un bouchon de bouteille, déclenchant ainsi la distribution d’arachides en retour. De nombreux tests ont été nécessaires pour parvenir à cette prouesse. Lorsque la pie place le bouchon dans un orifice, cela déclenche la récompense qui est distribuée à travers un tube, le tout géré par un système de caméra et de détection sous la table. Et les résultats sont étonnants : les pies se rendent désormais dans son jardin pour échanger des capsules de bouteille contre des rations alimentaires. Si vous avez l’intention d’entraîner les oiseaux de votre jardin à faire de même, retrouvez tous les conseils d’Hans Fosberg, qui a construit son propre récupérateur, sur le site Hackster.io. Que pensez-vous de cette invention ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Ladepeche.frHackster.io

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page