Innovation

C’est officiel, 3000 patients français pourront bénéficier d’un traitement à base de cannabis

Dès le mois de septembre 2020, 3000 patients seront soulagés par le cannabis thérapeutique... Il sera administré sous réserve d'échec aux traitements classiques et sous forme d'huiles ou de fleurs séchées... Le fumer restera interdit même pour ces patients !

Après de longues années d’attente, c’est ENFIN officiel : le cannabis à usage thérapeutique est autorisé. Il débutera en France au mois de septembre 2020. Il n’est plus à prouver que le cannabis thérapeutique soulage certaines maladies chroniques.

Pourtant, les autorités françaises battaient en retraite quant au fait de l’utiliser en France, de manière encadrée évidemment ! Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale adjointe de L’Agence Nationale de sécurité du médicament vient de l’annoncer !

A LIRE AUSSI :
Maladie d'Alzheimer : des tests sanguins pourraient anticiper l'apparition de la maladie...

3000 patients français bénéficieront de cette nouvelle thérapie pour un test de deux ans… Il faut encore changer certaines choses concernant la production du cannabis en France, mais on avance… Doucement mais sûrement !

Dans un premier temps les produits utilisés nous viendront de l’étranger. En France, la culture des plants est interdite pour des taux supérieurs à 0.2% de tétrahydrocannabinol, l’un des principes actifs du cannabis. En revanche Christelle Ratignier-Carbonneil affirme qu’un producteur français pourra être retenu s’il peut répondre aux demandes de la mission thérapeutique ! Le groupe agricole InVivo vient de déposer une demande auprès de l’Agence Nationale de sécurité du médicament pour pouvoir lever les interdictions concernant la production du THC.

Le cannabis pour quelles pathologies ?

Les 3000 patients concernés à travers la France sont atteints de douleurs neuropathiques (polyarthrites, fibromyalgie), de certaines formes d’épilepsie, de scléroses en plaques. Ce test grandeur nature concernera également les patients atteints de cancers traités par chimiothérapie et les patients en soins palliatifs . En revanche, il sera toujours impossible de fumer le cannabis, même si l’on est parmi les 3000 patients… il faudra l’utiliser sous forme d’huiles ou de fleurs séchées ! La prescription du cannabis sera possible,  à condition que les traitements classiques mis en place ne soulagent pas suffisamment les patients !

Une belle avancée concernant la prise en charge de la douleur du patient… Les conditions d’accès peuvent sembler encore très restrictives mais au moins, l’accès aux traitements à base de cannabis est désormais possible ! Enfin !

Photo de couverture Tinnakorn jorruang/ Shutterstock

 

 

Source
varmatin.com
Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer