Cette incroyable maison passive (à énergie positive) est à vendre dans le Val-d’Oise (95)

Plongez dans l'univers de la première maison passive à énergie positive de France, à vendre dans le Val-d'Oise. Une opportunité unique pour allier confort, modernité et respect de l'environnement !

Nous sommes nombreux à imaginer vivre dans une maison qui ne consommerait ni électricité, ni gaz, ni bois, ni même chauffage ! Cela existe bien sûr et s’appelle une « maison passive ». Cette expression désigne une maison bioclimatique, à l’énergie positive, qui contribue grandement à la transition énergétique. Rappelons que « le secteur du bâtiment est le troisième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre (GES) en 2019, en France. Il cumule 18 % des émissions nationales, après les transports (31 %) et l’agriculture (19 %) », selon le site Notre Environnement. Vous voulez réaliser votre rêve ? La première maison d’architecte passive de France est en vente dans le Val-d’Oise ! Découverte.

Quelle est la définition d’une maison passive ?

Une maison passive peut également être appelée « maison à énergie zéro » ou « maison à consommation d’énergie nette zéro ». C’est une construction économe en énergie qui tend à réduire au maximum du possible la consommation énergétique. Cela concerne notamment le chauffage, l’éclairage et les systèmes de climatisation. Celle située à Bessancourt (95) à deux pas du ravissant village d’Auvers-sur-Oise, où Vincent Van Gogh ou Paul Cézanne, entre autres, avaient élu domicile. Construite en 2009 par le cabinet d’architecte Karawitz, elle se définit par une structure imposante, et est reconnue maison à énergie positive. En 2013, elle fut même visitée par Emmanuelle Cosse, ministre du Logement de l’époque.

Le salon de la maison passive.
Le salon de la maison passive. Crédit photo : Architecture de Collection

Une petite visite s’impose !

La maison se trouve sur un terrain de 600 m² près de la forêt, et avec une vue imprenable sur l’église saint Gervais saint Protais, classée monument historique depuis 1921. En termes de surface, ce sont 160 m² sur deux étages, qui s’offriront aux nouveaux heureux propriétaires. Au rez-de-chaussée, on trouve une entrée, une grande pièce à vivre ouverte sur un jardin. De plus, elle dispose également d’une cuisine équipée, d’une buanderie, d’un salon et bien sûr d’une salle à manger. Pour l’étage, la place ne manque pas non plus avec trois chambres, un bureau cathédrale, une salle de bains, une salle d’eau et des toilettes. De quoi accueillir une grande famille, voire quelques amis de passage !

Et, au niveau de sa consommation d’énergie, qu’en est-il ?

Puisqu’elle affiche une certification passive, la maison intègre toutes les caractéristiques propres à ce label et parvient à être autonome en énergie électrique grâce à des panneaux solaires. De plus, elle dispose d’une régulation efficace de l’éclairage et du chauffage passif grâce à une enveloppe extérieure en bois à claire-voie. Ce choix de structure, constituée de larges panneaux mobiles sur la façade sud, lui donne la possibilité de s’intégrer parfaitement dans la forêt environnante. De plus, la maison dispose d’une isolation par l’extérieur en ouate de cellulose et de fenêtres en triple vitrage avec argon.

La maison dispose d'une enveloppe extérieure en bois à claire-voie, qui se plient en accordéon.
La maison dispose d’une enveloppe extérieure en bois à claire-voie, qui se plient en accordéon. Crédit photo : Architecture de Collection

Enfin, les propriétaires ont installé des volets innovants, se repliant en accordéon sur les deux niveaux de la façade.  Quant au prix, au regard de ceux pratiqués en région parisienne, il est plutôt raisonnable pour cette surface. La maison passive est proposée au prix de 895 000 €, et il faudra compter 2 053 € de taxe foncière chaque année. Vous pouvez retrouver ce bien immobilier sur Architecture de Collection. Que pensez-vous de cette maison passive ? Aimeriez-vous en devenir les heureux propriétaires ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Architecturedecollection.frAdmagazine.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page