Innovation

Cogetherm : l’invention d’un bloc de construction isolant et durable à base de granulat volcanique

Les blocs Cogetherm constituent une excellente alternative aux briques et parpaings. Composés principalement de pierre ponce, ils sont durables, naturellement isolants, totalement incombustibles et écologiques.

Le bloc isolant Cogetherm a été inventé par l’entreprise familiale Cogebloc, basée actuellement à Dunkerque. Il s’agit du premier bloc de construction utilisant la pierre ponce comme matière première. Son procédé de fabrication a été breveté il y a 20 ans, et il est aujourd’hui exploité par cinq autres entreprises indépendantes en plus de Cogebloc. Le bloc Cogetherm a été créé pour durer puisqu’il utilise un matériau géo-sourcé et renouvelable, ce qui est également idéal pour les constructions écoresponsables.

La provenance de la matière première, la pierre ponce

Cogebloc utilise pour le moment de la pierre ponce provenant d’un volcan endormi qui se trouve en Grèce pour la fabrication des blocs Cogetherm. L’exploitation des pierres ponce issues des volcans actifs pourra également constituer une autre possibilité dans le futur. Notons qu’en Europe, il existe deux volcans actifs : le Vésuve qui se trouve en Italie et l’Eyjafjallajökull situé en Islande. Ce dernier est encore inexploité, pourtant il représente environ 60 millions de tonnes de pierre ponce. Tout cela pour dire que l’approvisionnement en matière première pour la fabrication des blocs Cogetherm est assuré pour très longtemps.

Pas de remonté pas capillarité, ni transmission d’humidité
Pas de remonté pas capillarité, ni transmission d’humidité. Crédit photo : Cogetherm (capture d’écran Facebook)

La fabrication des blocs isolants écologiques

Comme l’a indiqué le directeur de Cogebloc, Eric Agnostini au site Batirama, il faut des recettes pour toute entreprise. Le bloc Cogetherm est obtenu à partir d’un mélange de pierre ponce, d’eau pluviale et d’un liant composé de ciment et de laitier recyclé. Lors de la fabrication, le mélange passe d’abord dans un malaxeur avant d’être versé dans un moule. Le bloc obtenu est ensuite soumis à une pression et à des vibrations avant d’être posé sur des racks de séchage. Le séchage proprement dit se fait à l’air libre sans cuisson ni étuvage, ni autre procédure. Le bloc peut être palettisé 24 heures plus tard et sera prêt pour être commercialisé en deux semaines. Puisque la pierre ponce est constituée de silice à 70 %, son taux d’absorption est relativement faible. Ainsi, le processus ne nécessite qu’une petite quantité d’eau: si la fabrication de briques en terre cuite nécessite 120 litres d’eau par mètre cube et la fabrication de béton 240 litres, le bloc Cogetherm n’a besoin que de 60 litres d’eau par mètre cube seulement. D’autre part, l’énergie dépensée pour la fabrication du bloc isolant est faible comparée à celle des autres matériaux. Elle n’utilise que 60 kW/m³ contre 254 kW/m³ pour la terre cuite et 179 kW/m³ pour le béton. Les déchets de chantier sont réutilisables et peuvent former les sous-couches des routes ou compléter la partie isolante du sous dalle.

Les avantages du bloc Cogetherm

Les blocs Cogetherm ont un taux d’absorption inférieur ou égal à 0,03 % et sont résistants au feu (REI 240). Les constructions faites avec les blocs Cogetherm utilisent 5 cm d’isolant en moins, et le système de remplissage des joints verticaux avec le mortier isolant en pierre ponce assure l’étanchéité d’air, l’homogénéité du mur, ainsi que l’efficacité phonique et thermique. Ainsi, en été, on note une différence de 5 à 6 ˚C entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. Cette différence peut encore augmenter pour les blocs plus épais. La résistance thermique est de 1,65 m² K/W, c’est-à-dire une efficacité 65% supérieure à celle des blocs en terre cuite. En ce qui concerne l’humidité, le mur en blocs Cogetherm reste sec et sain au fil du temps grâce à l’absence de remontée par capillarité et de transmission d’humidité en cas de pluies. En somme, les blocs Cogetherm sont une des meilleures options pour ceux qui veulent faire des économies tout en s’assurant de la qualité de la construction et du respect de l’environnement. Plus d’informations : cogetherm.com

Source
batirama.comcogetherm.com

Lydie RABE

J'aime lire, m'informer et surtout partager les connaissances que j'ai acquises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page