Innovation

Combustible : des briquettes compressées à base de déchets agricoles pour remplacer le charbon

La déforestation en Ouganda est si massive qu'il ne reste plus qu'un quart des forêts... Un jeune Ougandais quitte tout pour se consacrer à cette cause environnementale.

Dans la plupart des pays d’Afrique, le bois reste la principale source d’énergie pour se chauffer, mais également pour cuisiner. L’utilisation à outrance du bois provoque inévitablement une déforestation massive de ces régions… Cette déforestation, bien que nécessaire, provoque également 17% des émissions de carbone mondiales. En Afrique, le bois est une ressource en « accès libre » ou presque, et les habitants n’ont souvent pas d’autres solutions que d’acheter ou de couper du bois pour leurs besoins essentiels. En Ouganda, un jeune entrepreneur, Sanga Moses, aimerait changer tout ça. Et il a inventé un combustible fabriqué à partir de déchets agricoles, de manière à réduire cet impact environnemental. Son nom : Eco-Fuel Africa. Découverte !

La déforestation galopante, un problème pour l’Afrique

L’Ouganda est l’un des pays d’Afrique les plus touchés par la déforestation. En quelques dizaines d’années seulement, les ¾ des forêts Ougandaises ont été rayées de la carte. Dans ce pays, la déforestation galope deux fois plus vite que dans les autres pays Africains. L’inventeur, qui est comptable pour une banque nationale, s’est un jour rendu dans son village natal, et s’est rendu compte que sa petite sœur de 12 ans devait parcourir 10 kilomètres pour acheter du bois, parce qu’il n’y en avait plus autour du village. Il a décidé d’agir !

Des déchets agricoles recyclés en biocarburant
Des déchets agricoles recyclés en biocarburant. Crédit photo : Eco-fuel Africa (Capture d’écran Facebook)

C’est quoi l’Eco-Fuel Africa ?

Le jeune comptable a décidé de quitter son emploi pour travailler sur le projet d’un biocarburant facile à fabriquer, non polluant et qui pourrait être utilisé dans les endroits reculés. Préserver la forêt et offrir une alternative au bois étaient donc ses principaux objectifs. Sanga teste alors diverses « recettes » qui se soldent par des échecs: il tente les coques de café, les résidus de canne à sucre ou de riziculture, et trouve enfin son biocarburant idéal ! Il décide alors de mettre au point un système qui permet aux populations locales de fabriquer leur propre charbon de bois sous forme de briquettes compressées. Son éco-fuel brûlerait beaucoup moins vite que le bois et serait aussi moins cher à produire, donc moins cher à l’achat. De plus, les déchets agricoles ne produisent pas de fumées toxiques, ce qui permet aussi de lutter contre les maladies respiratoires fortement présentes dans ces pays.

Une invention commercialisée depuis 2010…

Cela fait un peu plus de dix ans que l’Eco-Fuel Africa existe, il est une énergie renouvelable et le CO2 qu’il émet est absorbé dans l’atmosphère par les plantes. Quant aux déchets qu’il utilise pour le produire, ils n’étaient pas encore réutilisés et terminaient, de toutes façons, brûlés ! En 2010, il crée son entreprise, Eco-Fuel Africa, pour pouvoir commercialiser son charbon de déchets agricoles. En 2015, il vendait déjà son invention à plus de 19 000 ménages et s’était formé un réseau de 2500 agriculteurs qui cédaient leurs déchets.

En 2015, Eco-fuel Africa proposait ses briquettes de "charbon" à plus de 19 000 ménages
En 2015, Eco-fuel Africa proposait ses briquettes de “charbon” à plus de 19 000 ménages. Crédit photo : Eco-fuel Africa (Capture d’écran Facebook)

L’invention de Sanga Moses a remporté le prix Verizon Powerful Answers Award, ce qui lui a permis d’investir 1 million de dollars pour développer son entreprise. Les pays d’Afrique innovent aussi en matière de transition énergétique, avec cette fois, une idée toute simple qui pourrait largement être transposée partout dans le monde, car les déchets agricoles sont loin d’être en rupture de stock… On se demande même pourquoi cela n’est pas plus présent dans les pays occidentaux ? Plus d’informations : Eco-Fuel Africa (Facebook)

Source
africastrictlybusiness.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page