Innovation

« Cultivée en laboratoire », une marque invente une glace au lait de vache… sans vache !

Une glace à la vanille à base de protéines végétales de lait cultivées en laboratoire: c'est la proposition d'Unilever pour vos Magnum en 2023...

Novembre n’est pas vraiment le mois propice pour manger des crèmes glacées à l’extérieur, mais rien ne vous empêche de les déguster auprès d’un bon feu de cheminée… La glace, il n’y a pas vraiment de saison pour en manger, et elle est même l’une des stars des tables de fêtes avec les buches glacées qui se déclinent à l’infini ! En revanche, la plupart des crèmes glacées sont fabriquées à partir de lait de vache, qui n’a pas que des avantages… Unilever, l’un des plus gros industriels de l’agro-alimentaire vient d’annoncer une glace au lait de vache, mais sans vache… Une glace 2.0 en quelque sorte, puisque le « lait de vache » sera cultivé et produit en laboratoire ! On va tout vous expliquer…

Quelle est cette drôle de glace ?

L’idée peut paraître surprenante voire complètement saugrenue, mais elle possèderait, en fait, de nombreux avantages. Il faut rappeler que les Français consomment 360 millions de litres de glace par an, tous âges et sexes confondus, alors effectivement, il y a peut-être matière à innover dans ce domaine. Unilever, c’est Ben & Jerry, Carte d’Or, Cornetto, Grom, Magnum, Miko ou encore Viennetta, des marques ultra connues qui sont toutes fabriquées à base de lait de vache… Mais l’été prochain pourrait voir arriver sur le marché, des glaces fabriquées à partir de lait de vache issu de culture en laboratoire.

Des glaces fabriquées avec du lait cultivé en laboratoire
Des glaces fabriquées avec du lait cultivé en laboratoire. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment sera-t-elle fabriquée ?

Dans cette nouvelle glace produite par Unilever, il n’y aura aucune trace de protéines animales, et donc aucune production via de vraies vaches laitières ! Les scientifiques des laboratoires Unilever vont fabriquer un lait de vache issu d’un procédé de fermentation avec de la levure et des champignons, pour fabriquer des protéines de lait. Vanille, chocolat, fraise ou tout autre parfum seront disponibles dès l’été prochain et cela pourrait permettre à de nombreuses personnes de découvrir le plaisir d’un Magnum aux amandes, ou d’une Viennetta Cappuccino !

Pourquoi ce concept est-il intéressant ?

On vous l’accorde, de la glace sans lait, c’est un peu comme du pain sans levure, ou une omelette sans œufs… Mais lorsque l’on sait qu’en France, 30 à 50% des adultes présentent une intolérance au lactose, on comprend mieux l’idée d’Unilever. De plus, cette glace au lait de vache sans vache serait aussi bénéfique pour l’environnement. On sait depuis longtemps que les bovins émettent du méthane, un gaz à effet de serre qui nuit à l’environnement et accélère le réchauffement climatique… Créer des protéines de lait « végétales » réduirait donc ces gaz. En revanche, du côté des producteurs laitiers, la nouvelle ne doit pas être accueillie avec enthousiasme, mais c’est un autre débat !

Des glaces fabriquées avec du lait cultivé en laboratoire
Des glaces fabriquées avec du lait cultivé en laboratoire. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quelques autres « drôles de glaces » ?

En 2020, si vous baladiez vers les arènes de Nîmes, vous avez peut-être pu déguster une glace au Ricard*, qui n’est pas une invention marseillaise ! Elle était disponible à « La Dolcezza » et avait apparemment séduit ceux qui l’avaient goûtée… En 2018, un glacier Ecossais, Hellmann’s nous proposait une glace à la mayonnaise Heinz qu’il servait avec des œufs durs par exemple… Des glaces qui se déclinent à tous les parfums, et maintenant une glace sans lait de vache… L’innovation a du bon, mais parfois, on préfère attendre le produit fini pour se prononcer, pas vous ?

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. En France, la vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.
Source
bloomberg.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page