Innovation

Deux ingénieurs Français ont inventé une imprimante 3D pour faire des tatouages

L’idée de se faire tatouer par une imprimante 3D vous semble-t-elle farfelue ? En tout cas, c’est ce que proposent deux jeunes inventeurs français qui ont mis au point un robot-tatoueur d’une très grande précision.

Pierre Emm et Johan Da Silveira ont eu l’idée folle de créer une imprimante à tatouages. Sobrement baptisée « Le Tatoué », leur invention permet de tatouer la peau de façon automatique et intelligente. Tout a commencé en 2013 lorsque le duo, alors étudiants à l’École Nationale Supérieur de Création Industrielle de Paris, a participé à un atelier visant à promouvoir la réutilisation des matériels numériques en les modifiant ou en les piratant. Ils ont alors emprunté une imprimante 3D à leur école pour la « hacker ». En moins de 24 h, le premier prototype du Tatoué est né !

Une machine à tatouer fabriquée à partir d’une imprimante

L’équipe a remplacé l’extrudeuse de l’imprimante par une aiguille à tatouer. Ils ont ensuite utilisé un logiciel pour convertir les dessins de tatouage en fichiers numériques pour qu’ils puissent être téléchargés sur la machine. Pour les premiers essais, Pierre et Johan ont utilisé un bras en plastique polymère. À l’issu de cette première phase qui s’est avérée être un succès, ils ont décidé de tatouer une vraie peau humaine. Pour cela, l’idée consistait uniquement à créer un motif en cercle juste pour vérifier que la machine fonctionne.

Une imprimante 3D pour faire des tatouages.
Une imprimante 3D pour faire des tatouages. Crédit photo : appropriateaudiences.net / Pierre Emm et Johan Da Silveira

Une invention utilisant un senseur intelligent

À l’issu des premiers essais sur des humains, le duo s’est rendu compte que le plus gros problème face à une « vraie peau » était la différence entre le relief de la peau de chaque partie du corps et de chaque individu. Pour résoudre ce problème, les inventeurs ont mis en place un capteur capable de détecter les changements de texture, les contours du corps et les surfaces courbes. Par ailleurs, grâce à la conception intelligente du robot-tatoueur, « même si le bras bouge pendant l’encrage, la machine se réadapte dans la seconde » a précisé Pierre.

La sécurité et l’hygiène ne sont pas en reste

Le concept séduit de nombreuses personnes, particulièrement les passionnés de tatouage. Outre son originalité, cette technologie promet une très grande précision grâce à l’informatique. Bien sûr, la sécurité et l’hygiène font partie des éléments que Pierre et son collègue n’ont pas oublié de prendre en compte. Le feu Lyle Tuttle, considéré comme une icône américaine du tatouage, faisait partie des admirateurs de ce projet initié par des jeunes Français. En 2020, Pierre Emm et Johan Da Silveira étaient toujours en quête d’investisseurs prêts à participer à leurs aventures. Plus d’informations sur ce projet : appropriateaudiences.net


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
invention-europe.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page