Écolo 5 : l’invention d’un système qui permet d’économiser 40 % d’eau et de doubler la production de tomates

Les économies d'eau vont être importantes dans les mois à venir ! Et si vous plantiez vos tomates grâce à Écolo 5, une invention française qui vous ferait économiser du temps et de l'eau.

Dans certains départements français, les restrictions d’eau hivernales sont déjà en cours. Ces restrictions, rares à cette période de l’année, ne sont pas un bon présage. L’été risque d’être chaud et sec, tandis que les pluies récentes ne viendront pas remplir les nappes phréatiques. Celles et ceux qui cultivent un potager vont donc devoir trouver quelques astuces pour économiser l’eau. Si vous souhaitez avoir de belles tomates juteuses et des pieds prolifiques, découvrez Écolo 5, un système innovant pour le potager. Inventé par Jean-François Poussin, un habitant de Donzy dans la Nièvre, le système permet d’économiser l’eau, de moins désherber et de doubler votre production de tomates. On vous explique tout !

D’où vient l’idée de cette invention ?

Jean-François Poussin est un jardinier passionné, habitant dans la Nièvre. Tout a commencé par un “ras-le-bol” de refaire à chaque fois le « petit pot » autour de mes plants de tomates pour éviter que l’eau aille partout, explique l’inventeur sur son site Internet, Écolo 5. Il décide alors de chercher une solution pour gagner du temps, respecter la nature et, évidemment, avoir de belles récoltes. Ne trouvant aucune solution adéquate à ses attentes sur le marché existant, il décide de l’inventer. Après moult croquis et essais, il parvient à inventer une solution économique, simple et innovante pour répondre à son besoin. Non seulement son invention lui permet de gagner du temps, mais elle lui aurait également permis de doubler sa production de tomates sur chaque pied équipé selon lui.

Une innovation qui empêche l’évaporation de l’eau (économie d'eau de 40 %).
Une innovation qui empêche l’évaporation de l’eau (économie d’eau de 40 %). Crédit photo : Écolo 5

Quelle est donc cette invention ?

Écolo 5 est une plaque protectrice dans laquelle on insère un pied de tomate. Elle collecte les eaux de pluie pour les rediriger vers les racines du pied. Le système se compose de rigoles et de quatre trous qui renvoient l’eau vers le sol. Un cône central sert aussi de doseur avec une capacité de 80 cl. Protégé par la plaque Écolo 5, le pied pousse de la même manière que s’il était installé dans une miniserre. L’invention du Nivernais empêche en réalité l’évaporation de l’eau du sol. Et puisque le pied est protégé par cette plaque, le désherbage autour n’est plus nécessaire. Grâce à Écolo 5, l’inventeur promet une économie d’eau d’arrosage de 40 %. Ce qui pourrait se révéler très intéressant pour les futurs étés que les météorologistes prévoient très secs.

Une invention accessible à tous

Écolo 5 est un dispositif accessible à tous, et ce, dans tous les sens du terme. D’abord, il est abordable financièrement puisque le pack de trois plaques ne coûte que 29,99 €. Chaque plaque étant bien entendu réutilisable d’années en années. Ensuite, il est accessible à tous par sa simplicité d’utilisation. En effet, il suffit de positionner la plaque, puis de planter votre pied de tomate au centre et le regarder pousser ! Avec ce système, vous n’aurez plus besoin de pailler vos plants, car ils sont protégés par la plaque et votre arrosage sera autogéré par Écolo 5. De plus, cette invention est une fabrication 100 % locale. En effet, les plaques sont fabriquées à Briare (45) en plastique PP recyclé et recyclable, utilisables pendant six années consécutives. Poir en savoir plus sur Écolo 5 ou passer commande, rendez-vous sur le site officiel, ecolo5.com.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lejdc.frEcolo5.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Un commentaire

  1. En gros il réinvente le paillage avec du plastoc. Et en plus ce n’est pas donné 30 euros les trois bouts de plastique, qui ont une grande chance de finir dans la nature, rivières, lacs, océans. Et on ose présenter ça comme une solution écologique alors que c’est tout le contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page