Innovation

Faut-il rendre obligatoire l’installation de panneaux solaires en France ?

La Suisse engage une course contre la montre et impose l'installation de panneaux solaires pour toute rénovation d'un bâtiment de plus de 300 m².

En Suisse, l’équivalent de notre Assemblée Nationale s’appelle le Conseil National. C’est la « chambre basse » de l’Assemblée fédérale suisse qui représente la population. Les représentants sont donc les équivalents de nos députés. Dans ce petit pays situé géographiquement en Europe et frontalier avec la France, les députés souhaitent que l’énergie solaire soit développée le plus rapidement possible. Pour ce faire, ils viennent de rendre obligatoires les installations de panneaux solaires sur les bâtiments de plus de 300 m², dès lors qu’une rénovation est effectuée. Au moins, cela a le mérite d’être clair et ce pourrait aussi être rudement efficace. Une loi difficile à imaginer en France, au vu du coût des installations pour le moment. Découverte.

Que dit cette nouvelle obligation en Suisse ?

Une obligation de pose de panneaux solaires est déjà en vigueur dans le pays. Elle concerne tous les nouveaux bâtiments construits. Désormais, cette obligation sera étendue à tous les citoyens suisses, professionnels ou particuliers, dès lors qu’ils rénovent un bâtiment de 300 m² au minimum. Un petit bémol cependant, puisque si l’installation s’avère techniquement impossible ou si elle n’est pas rentable, l’obligation tombera. Quant aux constructions existantes, elles n’auront pas l’obligation d’installer des panneaux solaires, le Conseil National Suisse a rejeté cette proposition.

L'installation de panneaux solaires sur le toit d'une maison.
L’installation de panneaux solaires sur le toit d’une maison. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Une décision controversée au Conseil National

Pour les membres des partis UDC/SO, la droite suisse, cette obligation n’a pas lieu d’être. Obliger les particuliers à installer des panneaux solaires lors de toutes rénovations s’avèrerait trop onéreux pour certains concitoyens, explique Christian Imark, député de la droite. De plus, la question du financement se pose pour le député Fribourgeois Jacques Bourgeois. Selon lui, cela affecterait beaucoup trop les petites et moyennes entreprises, ainsi que les agriculteurs dont la plupart des bâtiments dépassent les 300 m². Ce pourrait être un frein aux rénovations de certains bâtiments. En plus, comme l’a rappelé Mike Egger, un autre député de la droite, l’approvisionnement en panneaux solaires est déjà très tendu en Suisse. Par ailleurs, les entreprises qualifiées manqueraient dans le domaine en Suisse. Vous l’aurez compris, les membres de la droite suisse sont plutôt opposés à cette loi. « Nous ferions face à une large alliance contre nous. Mieux vaut aller de l’avant sans obligation solaire », s’inquiète également le ministre de l’Environnement Albert Rösti en cas de référendum populaire.

Une mesure pour équiper les parkings en discussion également

De leur côté, les députés écologistes aimeraient que tous les bâtiments soient équipés de panneaux solaires, car les bâtiments disponibles sont nombreux. « Plus de 67 TWh pourraient ainsi être produits chaque année. C’est l’équivalent de tout le courant consommé actuellement », explique Kurt Egger, député écologiste. C’est une petite victoire pour les écologistes puisque les nouvelles places de stationnement supérieures à 250 m² devront être équipées de panneaux solaires à partir de 2030. Quant aux parkings existants occupant plus de 500 m², ils devront par ailleurs être équipés de panneaux solaires à l’horizon 2030. Les débats au Conseil National Suisse vont se poursuivre, mais cela en dit long sur l’avenir des panneaux solaires.

La durée de fonctionnement d'un panneau solaire.
La durée de fonctionnement d’un panneau solaire. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Et en France, quelles sont les obligations en vigueur ?

En France, à partir du 1er juillet 2023, il y aura bien une obligation d’installer des panneaux solaires ou des toitures végétalisées. Cela concerne déjà les constructions de plus de 1 000 m² d’emprise au sol. Cette obligation s’étendra désormais aux constructions de plus de 500 m² et aux constructions de bureau d’emprise au sol supérieure à 1 000 m² et aux aires de stationnement extérieurs de plus de 500 m², associées à ces constructions. (Loi Climat 2021-1104 du 22 août 2021). Rien d’obligatoire pour les particuliers, du moins pour le moment !


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Bluewin.ch

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, je m'épanouis dans l'exploration et la communication des actualités, de l'environnement, ainsi que des domaines liés aux sciences et à la psychologie. Depuis que j'ai entamé mon parcours dans le monde de la rédaction, j'ai constamment été inspirée par la diversité et la richesse des sujets abordés dans ces domaines, cherchant à les rendre accessibles et captivants pour mes lecteurs. Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens.

Un commentaire

  1. Bien-sûr que c est ce qu il faut faire aussi en France et qu il y ai toujours une aide comme ça les gens n auront plu de facture car si ce n est pas fait et que plus tard on paiera de l électricité de champ de panneaux solaires on la paiera a EDF ou autre autant les avoir sur leur toi et une fois amorti enfant des dizaines d année gratuit et.donc si l état est malin et pour le peuple ben des aides accélérera le chose et aidera quand les gens auront voiture électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page