Flotus : Soltec dévoile un tracker solaire flottant pour produire 25 % d’énergie supplémentaire

Le fabricant espagnol Soltec a mis au point une structure nautique capable de suivre la course du Soleil. Le Flotus a pour objectif d’augmenter le rendement des panneaux solaires.

L’utilisation d’un tracker solaire figure parmi les méthodes qui permettent d’augmenter la production des panneaux solaires. Pour rappel, ces dispositifs énergétiques ont besoin du spectre visible du rayonnement solaire pour générer de l’électricité. Comme leur nom l’indique, les trackers solaires, également appelés suiveurs solaires, ont pour rôle de permettre aux modules solaires de suivre le soleil tout au long de la journée. Le Flotus remplit cette fonction. Et comme si cela ne suffisait pas, son fabricant, la société espagnole Soltec, a décidé de l’associer à une structure nautique qui flotte sur l’eau afin de tirer le meilleur parti des infrastructures et ressources existantes.

Une conception innovante

Le Flotus consiste ainsi essentiellement en une structure flottante sur laquelle sont fixés des panneaux solaires photovoltaïques. D’après Soltec, cette conception a des impacts positifs sur le rendement énergétique grâce à un meilleur suivi de la course du Soleil ainsi qu’à une grande flexibilité. Le système est établi sur une technologie identique à celle utilisée dans les suiveurs solaires horizontaux terrestres afin de maximiser l’efficacité. Concernant sa composition, on sait qu’il comporte deux flotteurs longitudinaux. À cela s’ajoute un réservoir central inondable pour réguler les mouvements est-ouest.

Un système de flotteurs et de ballasts pour orienter les panneaux solaires de façon optimale.
Un système de flotteurs et de ballasts pour orienter les panneaux solaires de façon optimale. Crédit photo : Soltec

Optimiser la production des panneaux solaires photovoltaïques

Grâce à son design ingénieux, le Flotus serait en mesure d’augmenter la production énergétique des panneaux solaires de 15 à 25 %, notamment au cours des premières et dernières heures de la journée. Par rapport aux trackers solaires traditionnels, il atténue les contraintes thermiques subies par les modules solaires photovoltaïques grâce à son système de refroidissement par eau. Cela a bien évidemment pour effet d’améliorer l’efficacité énergétique et de prolonger la durée de vie des panneaux. Par ailleurs, la structure flottante est adaptée aux modules bifaciaux avec ses rangées espacées de deux mètres qui favorisent la pénétration de la lumière.

Conçu pour durer

Le Flotus bénéficie d’une conception robuste afin de garantir une fiabilité exceptionnelle. Son réservoir central, qui agit comme un ballast, contribue également à sa stabilité. Le tracker solaire résiste à des rafales de vent supérieures à 100 km/h. De quoi permettre de l’utiliser dans les endroits venteux tels que les zones côtières. Cela signifie aussi qu’il possède une grande résistance aux tempêtes. Soltec affirme que le système suscite un grand intérêt de la part des clients, et qu’il sera bientôt expédié vers les États unis à des fins de test. Des projets pilotes sont également prévus en Europe, notamment en Espagne. Plus d’infos : soltec.com. Connaissiez-vous ce système de tracker solaire ? Je vous invite à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
soltec.com

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans le journalisme en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page