Granulés : une start-up développe un pellet de feuillus, une alternative économique au pellet de bois

Le pellet de résineux est devenu quasiment inaccessible... Woodtechno entend utiliser les résidus de feuillus grâce à un process industriel innovant pour fabriquer des pellets de feuillus !

Celles et ceux qui ont opté pour un poêle à granulés (ou à pellets) de bois, pensent, pour certains, être les « dindons de la farce » de l’année 2022… Ces poêles et leurs pellets, vendus pour leurs côtés très écologiques et très économiques, s’avèrent cette année, être de véritables gouffres financiers… Vos commentaires sur nos précédents articles, en disent long et vous êtes nombreux à préciser que bientôt, vous ne pourrez plus vous chauffer. Les pellets de bois étaient vendus l’année dernière, au prix de 200 € la tonne, cette année, on trouve des sacs de 15 kilos à 15 € soit 1 000 € la tonne. Hallucinant ! Une start-up du Cantal, Woodtechno veut révolutionner le pellet, et souhaite remplacer les pellets de bois, par des pellets de feuillus, une matière première moins énergivore et moins coûteuse que les résineux… Un bel avenir s’offre à cette start-up avec peut-être des pellets moins chers et aussi efficaces, en bout de chaîne, pour les consommateurs. Découverte.

Woodtechno, c’est qui ?

José Brunet et Frédéric Becquart, enseignants chercheurs au laboratoire Ingénieur des Matériaux Polymères à Saint-Étienne, travaillaient sur une technologie appelée extrusion, mais qui n’était pas encore utilisée dans la filière bois. Ils ont donc souhaité développer un modèle économique autour de l’extrusion… Après avoir fait labelliser leur processus, ils fondent leur start-up en 2021 pour tenter de valoriser une nouvelle matière première : les feuillus. Pour les deux fondateurs, il s’agit d’une rupture technologique, car l’extrusion ne concernant pas le bois à l’origine…

Comment conserver vos pellets ?
Comment conserver vos pellets ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Sur quoi repose leur innovation ?

Les granulés de bois sont produits par séchage et pressage de résidus de résineux, comme la sciure ou les copeaux issus des scieries par exemple. L’innovation de Woodtechno repose sur une « extrusion bivis », que l’on utilise habituellement pour fabriquer du plastique. Transposée au marché du bois, elle permet de fabriquer des granulés de feuillus ou de résineux en étant moins énergivore et surtout moins couteuse que la technique employée habituellement. Précisons que les résineux sont les bois les plus utilisés pour les pellets, car ils sont plus faciles à travailler avec les techniques actuelles… Ensuite, justement, Woodtechno propose son innovation afin de proposer une nouvelle matière première pour fabriquer des pellets : les feuillus, très présents dans la région d’origine de l’entreprise, Auvergne Rhône-Alpes qui compte environ 60 % de feuillus dans les 2.5 millions d’hectares de forêts régionales. À ce jour, les résidus de feuillus sont très peu utilisés, et Woodtechno entend donc changer la donne ! Elle entend aussi redynamiser l’économie locale et privilégier les circuits courts pour les petites et moyennes entreprises de la filière « feuillus ».

Des pellets de feuillus pour bientôt ?

Avant de pouvoir commercialiser les pellets de feuillus, la start-up devra passer l’étape du pilote industriel, un ingénieur process a d’ailleurs rejoint l’équipe afin de porter cette innovation à maturité… Pour l’entreprise, le but serait de pouvoir produire le pellet de feuillu à une échelle cent fois supérieure… Ils ont trouvé le moyen de produire des pellets de feuillus grâce à l’extrusion. Désormais, ils souhaitent potentiellement produire en très grande quantité, des granulés de grande qualité avec un pouvoir calorifique supérieur aux standards et une durabilité supérieure.  Plus de renseignements sur le pellet de feuillus ? Rendez-vous sur le site Internet Woodtechno, qui rappelle qu’en France, nous n’avons pas de pétrole, mais nous avons des forêts !

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Latribune.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page