Science

Mais au fait, savez-vous pourquoi on appelle également les granulés de bois “des pellets” ?

Les pellets ou granulés de bois sont aujourd'hui très connus des Français... Pourtant, ils n'existent que depuis une vingtaine d'années en France; retour sur un succès fulgurant !

Vous êtes parmi les millions de Français qui utilisent des pellets de bois pour se chauffer… Il y a encore un an, c’était plutôt un bon plan, écologique et financier ! Mais avec la flambée des prix, le bon plan n’est plus qu’écologique… Le pellet de bois a été inventé dans les années 1970 en réponse au choc pétrolier qui a sévi notamment aux États-Unis. Les industriels ont alors cherché à fabriquer un combustible peu onéreux et disponible à foison. Les résidus de bois n’étaient alors que très peu revalorisés, et la naissance du pellet de bois a tout changé… Découvrez l’histoire et les origines du pellet de bois !

Une invention américaine

Comme nous vous l’avons dit en introduction, la recherche d’un combustible accessible et disponible était un enjeu majeur lors du choc pétrolier de 1973, une crise énergétique sans précédent dans le monde entier, puis en 1979 avec le second choc pétrolier mondial. Les chercheurs ont travaillé dix ans sur un combustible moderne et sur le poêle pour le faire brûler… En 1983, le premier poêle à pellets voit le jour, et nous le devons au Dr. Jerry Whitfield, ingénieur aéronautique chez Boeing. Whitfield étudie les techniques du granulé de bois en Europe puis revient aux États-Unis, et créé dans son garage, un système qui permet de brûler ces granulés. Convaincu du besoin de cette invention, il l’expose au salon Wood Heating Alliance de Reno et signe plus de 1000 commandes le temps du salon ! Le poêle à pellets connaît ensuite un succès fou et devient un moyen de chauffage très prisé des Américains…

Les précautions à prendre pour conserver correctement le pellets
Les précautions à prendre pour conserver correctement les pellets. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Mais, d’où vient l’appellation pellet ?

À l’origine, les pellets sont simplement appelés granulés ou granulés de bois. Le terme “pellet” tient son origine du latin “pila” qui veut dire “tas” ou “pile” et de l’ancien français “pelote”; il remplacera progressivement le terme “granulé”.

L’arrivée du pellet en Europe…

Les États-Unis sont donc les pionniers du pellet de bois. Il faudra attendre les années 1990 pour que le poêle à pellets arrive en Europe, et plus particulièrement en Suède, l’un des pays européens les plus axés sur l’écologie… Là-bas, en quatre ans seulement, les poêles à granulés se vendent à près de 400 000 exemplaires, et en 2022, plus de 60 % des Suédois se chauffent grâce aux pellets de bois ! Si le pellet vient des États-Unis, la première chaudière à pellets, est, elle, Autrichienne et voit le jour en 1997 grâce à Herbert Ortner qui invente les chaudières « ÖkoFEN Pellematic ». Elles se destinent à cette époque, comme actuellement, à remplacer le chauffage au fioul ou au gaz. Après cette invention, la filière bois suit le mouvement et commence à fabriquer du pellet reconnu depuis comme un combustible à haute valeur ajoutée.

La plupart des pays européens (France, Allemagne, Italie, Belgique, Luxembourg) sont gagnés par la folie du pellet de bois, et se mettent à en produire massivement… En l’an 2000, soit trois ans seulement après l’invention de la chaudière autrichienne, on compte environ 70 producteurs de pellets… Ensuite, plus de 200 en 2004. Depuis 2005, les producteurs de granulés fleurissent partout en Europe. Le premier producteur de pellets est aujourd’hui l’Allemagne, avec 2,4 millions de tonnes par an, suivi de la Suède avec 1,8 million de tonnes et de la Russie avec 1,7 million de tonnes. La France arrive en 5ᵉ position avec 1,5 million de tonnes.

Comment choisir la matière première pour son pellet ?
Comment choisir la matière première pour son pellet ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

L’avenir du pellet incertain ?

À l’évidence, le pellet de bois doit son succès à son prix, mais également au fait qu’il serve l’économie locale, en valorisant les résidus de bois des scieries ou des menuiseries. En Europe, les clients pour les poêles à pellets sont toujours aussi nombreux, que ce soit pour des raisons économiques ou environnementales… Certains prévisionnistes estimaient en 2018 que la demande serait multipliée par 6 dans les années suivantes; les prévisions se sont révélées juste jusqu’en 2021, mais la donne change cette année, avec des pellets aux prix quasiment inaccessibles, et que l’on trouve difficilement. La crise énergétique de 2022 signera-t-elle le début de la fin ? Réponse dans quelques années.

Source
Stark-pellets.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Un commentaire

  1. Plus simplement sans aller chercher l’origine latine, pellet signifie boulette et aussi plomb de chasse…
    “À l’origine, les pellets sont simplement appelés granulés ou granulés de bois” C’est toujours le cas, mais employer le terme anglais donne aux imbéciles l’impression d’être lettré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page