Astuces

Granulés : pourquoi faut-il toujours tamiser les pellets de bois et retirer la poussière avant de les brûler ?

Voici quelques astuces pour vous débarrasser de la poussière des pellets de bois, que ce soit avant ou après brûlage !

Comme chaque année à cette époque de l’année, il est temps de rallumer non pas les étoiles, mais le chauffage… Chauffage électrique, au gaz, cheminée, poêle à bois ou à pellets, les appareils de chauffage vont bientôt tourner à plein régime… Si vous avez choisi le poêle à pellets, et que vous avez la chance d’avoir votre stock de granulés pour l’hiver, vous connaissez aussi l’un de ses principaux désagréments : la poussière ! Le pellet de bois est fabriqué à partir de résidus de bois séchés puis compressés. Stockés dans des sacs, ils sont frottés les uns contre les autres et produisent beaucoup de poussière au moindre déplacement. De plus, la combustion du pellet elle-même produit de la poussière ! Pourquoi ne fabriqueriez-vous pas un tamis à pellet ? Une idée simple à mettre en œuvre, qui vous fera économiser quelques heures de ménage, car la poussière de pellets se faufile absolument partout !

Comment limiter les émanations de poussière ?

La poussière de combustion peut provoquer une gêne, voire un danger chez certaines personnes sujettes aux problèmes respiratoires comme l’asthme par exemple… Il existe plusieurs manières à restreindre les émanations de poussière. La première des solutions étant d’opter pour un purificateur d’air d’excellente qualité, qui peut filtrer plus de 99,5 % des poussières fines, comme le Dyson que nous avions testé par exemple. Ces appareils, très efficaces, sont aussi assez chers à l’achat, mais c’est une solution. La seconde solution est peut-être la plus simple, puisqu’il s’agit d’acheter des pellets de qualité. C’est-à-dire qui ont une teneur en humidité de 6 %, cela évitera les excès de fumée provoquées par l’humidité, et donc les émanations de poussières fines…

Comment choisir la matière première pour son pellet ?
Comment choisir la matière première pour son pellet ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Comment vous débarrasser de cette poussière ?

Pour commencer, il faudra nettoyer votre poêle à pellets chaque semaine pour éliminer la sciure, la suie et les cendres, que vous pourrez recycler d’ailleurs. Avec un petit kit de nettoyage pour poêle à pellets, l’entretien reste facile et rapide… Il faudra nettoyer la trémie et les zones d’alimentations des pellets. Sans oublier la vitre de votre poêle pour diminuer la poussière à l’intérieur de votre poêle, qui, à un moment, se retrouvera aussi à l’extérieur.

À LIRE AUSSI :  L'invention d'un tunnel bioclimatique qui permet de chauffer une serre, sans électricité !

Et, si vous tamisiez vos pellets avant utilisation ?

Prenez deux bacs en plastiques avec poignées, et pas de trop grande contenance, car il faudra manipuler les bacs. Veillez à ce qu’un interstice de 8 à 10 centimètres soit présent entre les fonds quand les deux bacs sont empilés. Sur l’un des bacs, tracez un quadrillage avec des lignes horizontales puis verticales espacées chacune de 2 centimètres… À chaque intersection des lignes, percez des trous inférieurs au diamètre de vos pellets, et ensuite, enlevez les morceaux de plastique laissés par le perçage. Placez le bac percé à l’intérieur de celui qui est resté intact puis vos pellets à l’intérieur. Les pellets vont évidemment rester dans le bac supérieur, et les poussières tomberont dans le bac inférieur. Agitez vos pellets pendant 30 à 60 secondes, les granulés sont débarrassés des principales poussières… Poussière que vous pouvez d’ailleurs jeter dans votre bac à compost. Rien ne se perd ! Vous pouvez également utiliser un tamis de jardin sur un seau, à condition que les pellets ne passent pas dans les trous évidemment.

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page