Innovation

GreenNH 3 : cette machine de la taille d’un frigo permettrait de produire soi même son propre carburant vert

Un scientifique canadien aurait mis au point un carburant vert qui non polluant capable d'alimenter tous nos véhicules !

Comme nous le savons tous, le carburant est l’une des matières les plus polluantes pour notre planète. Pourtant essentiel pour la plupart d’entre nous, il est l’une des innombrables causes du changement climatique. Mais certains scientifiques auraient mis au point un nouveau carburant qui ne déplairait pas aux écolos !

En effet, Roger Gordon aurait développé le GreenNH 3 zéro carbone: ce carburant vert coûterait seulement ¼ du prix de l’essence standard, et ne polluerait pas ! Avec son prix très intéressant, celui-ci serait la meilleure solution pour préserver notre belle planète, et c’est d’ailleurs l’une des principales motivations des scientifiques développeurs du GreenNH 3. Mais alors pourquoi ne sommes nous pas déjà entrain de l’utiliser?

Qu’est-ce que le carburant vert ?

Constitué d’ammoniac, le GreenNH 3 zéro carbone pourrait parfaitement alimenter nos voitures et machines agricoles. Peu coûteux et à zéro émission, l’ammoniac peut facilement être fabriquer par l’homme, contrairement aux produits pétroliers.

Grâce à l’invention de Roger Gordon, ce carburant pourrait même être fabriqué par des amateurs uniquement grâce à de l’eau et de l’air. « Je ne connais pas de meilleure solution que celle-ci », déclare Gordon. La société GreenNH 3 a développé la technologie de fabrication d’ammoniac aux côtés de l’Institut de technologie de l’Université de l’Ontario et de l’Université du Nouveau-Brunswick.

Un agriculteur breton se lance dans la production de carburant vert à base d'urine de porc

Pourquoi ne l’utilisons-nous pas ?

Avec son prix d’environ 25 centimes le litre, le carburant vert semble très bon marché, mais Roger Gordon ne trouve malheureusement aucun investisseur. « Les scientifiques de GreenNH 3 ont sacrifié du temps et de l’argent pour apporter au monde cette merveilleuse solution, et les politiciens l’ignorent. Avant que Justin Trudeau ne devienne Premier ministre, il a fait l’éloge de GreenNH 3 mais après avoir été élu, il ne répondra pas à nos messages. Tout ce dont nous avons besoin, c’est que son gouvernement exprime son soutien, et les investisseurs du monde entier seront prêts à se joindre à nous. » affirme Roger Gordon. Le scientifique canadien appelle donc à l’investissement… Il souhaite se faire entendre auprès du gouvernement afin de développer son projet dans le monde entier.

Quel est l’intérêt du carburant vert pour le monde ?

Il est utilisé depuis des dizaines d’années comme engrais ou encore comme désinfectant. De plus, tout comme l’ammoniac, sa fabrication à grande échelle existe depuis bien longtemps. Mais l’avantage du GreenNH 3 est qu’il est possible de le produire à petite échelle: celui-ci est plus propre et pourrait se fabriquer à partir d’une machine de la taille d’un réfrigérateur…

En Inde, un vétérinaire a créé un biodiesel à partir de restes de volaille

« Des agriculteurs suédois et allemands sont venus au Canada et ont exprimé leur intérêt pour la technologie. Les exploitations minières dans le nord du Canada aimeraient l’utiliser à la place du diesel. Mais nous devons produire ces machines en série, il n’est pas rentable de les construire une à la fois », explique Gordon.

Afin de passer à l’étape suivante, Roger Gordon espère trouver un politicien prêt à investir véritablement dans son projet. Cela lui permettrait de produire son carburant vert à grande échelle et de réduire les gaz à effet de serre sur notre planète. Quoi de mieux qu’un carburant non polluant pour nous fournir en énergie tout en préservant notre environnement… Peut être trop beau pour être vrai ?

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page