Innovation

Helio Water : l’inventeur de la sphère qui transforme l’eau de mer en eau potable lève 1 million d’euros à une émission TV

Dans l’émission « Qui veut être mon associé ? » sur M6, Thierry Carlin lève un fonds de 1 million d’euros. Grâce à cela, le manque d’accès à l’eau potable dans certaines régions du monde pourrait bientôt être résolu.

Avec la solution Helio Water, Thierry Carlin promet de produire de l’eau potable à partir de toute eau impropre à la consommation. Souvenez-vous, nous avions déjà parlé de cette invention dans un article publié en 2022. L’aventure de cet inventeur et entrepreneur français continue avec sa participation le 8 février 2023 à l’émission « Qui veut être mon associé ? » de la chaîne télévisée M6. Convaincus par son projet, trois investisseurs lui ont proposé des offres de financement importantes pour lancer la solution Helio Water sur le marché.

Helio Water, un des projets les plus intéressants selon les investisseurs

Le dernier volet de la troisième saison de l’émission « Qui veut être mon associé ? » s’est déroulé début février sur M6 et Thierry Carlin était l’un des entrepreneurs qui ont participé à cette édition. Ainsi, il a pu présenter la solution Helio Water devant six entrepreneurs. Tous les investisseurs ont été conquis par ce projet révolutionnaire, Anthony Bourbon et Jean-Pierre Nadir ont particulièrement félicité Thierry Carlin, mais sans s’engager. Quant à Delphine André, elle a accepté de tester la solution Helio Water dans l’un de ses établissements hôteliers. Des propositions particulièrement intéressantes ont été faites par Marc Simoncini, Éric Larchevêque et Isabèle Chevalier.

L'invention d'un module de production d’eau potable à partir d’eau de mer ou tout type d’eau impropre
L’invention d’un module de production d’eau potable à partir d’eau de mer ou tout type d’eau impropre.

Une levée de fonds exceptionnelle qui s’élève à 1 million d’euros

L’inventeur a participé à l’émission « Qui veut être mon associé ? » dans le but de demander aux investisseurs 250 000 € (5 % des parts de sa société). Mais il a réussi à obtenir un montant bien au-delà de ses attentes financières. Son projet pour produire de l’eau potable avec de l’eau de mer a particulièrement intéressé les investisseurs/animateurs. Marc Simoncini a proposé pas moins du double du montant demandé par l’entrepreneur, soit 500 000 € contre 10 % de la société. Éric Larchevêque et Isabèle Chevalier, quant à eux, ont décidé de proposer respectivement 250 000 €. Au total, le porteur de projet a pu lever un fonds de 1 million d’euros contre 20 % du capital de son entreprise.

La commercialisation du système Helio Water déjà planifiée

L’entrepreneur Thierry Carlin a ainsi réalisé la plus belle levée de fonds de la troisième saison de l’émission. Il a pu s’associer avec trois investisseurs apparemment très impliqués par le projet. Marc Simoncini veut même le mettre en contact avec d’autres partenaires financiers. Concernant l’avancement du projet, Thierry Carlin a affirmé que les procédures liées à l’entrée d’un investisseur dans l’entreprise sont en cours. Selon lui, le fonds obtenu assurera la première commercialisation de la solution Helio Water, notamment à l’étranger. L’entrepreneur souhaite, en effet, privilégier les régions du monde où l’accès à l’eau potable est difficile.

Un dôme pour dessaler l'eau de mer
Un dôme pour dessaler l’eau de mer. Crédit photo : Helio Water / Marine Tech

Petit rappel sur la solution Helio Water

La solution Water reproduit le cycle naturel de l’eau (évaporation – condensation – minéralisation). Elle transforme n’importe quelle eau salée ou insalubre en eau potable. Elle est composée d’une sphère avec deux compartiments et un filtre spécial. Le premier compartiment est conçu pour traiter l’eau insalubre ou salée et le second pour le stockage de l’eau pure récupérée. Sous l’action des rayons du soleil, l’eau à traiter s’évapore et se condense sur les parois du globe. L’eau produite passe ensuite par le filtre et se stocke dans le réservoir. Cet équipement a l’avantage de fonctionner avec de l’énergie solaire, une ressource renouvelable et gratuite. Plus d’informations : marinetech.fr

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Planetegrandesecoles.com

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Un commentaire

  1. Le gars n’a rien inventé mais juste industrialisé un procédé utilisé depuis des dizaines années par des survivalistes et randonneurs. Quand on allait pecher vec mon père, a l’avant du bateau on utilisait une cloche a fromage posée sur une gamelle trouée au dessus d’un petit sceau. On mettait l’eau salée sur une assiette sous la cloche, et quelques heures plus tard, on avait de l’eau déminéralisée qu’il fallait remineraliser avec une pierre pour la boire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page