Innovation

Safe Water Cube : « 250 000 personnes ont accès à une eau potable » grâce à l’invention d’un ingénieur français

Safe Water Cube, c'est une invention géniale qui filtre l'eau souillée pour la rendre potable, sans énergie ni produit chimique !

L’accès à l’eau potable est un enjeu mondial. Car si en Europe, il nous suffit de tourner un robinet pour voir l’eau s’écouler sans restriction, ce n’est pas le cas pour 1,6 milliard de personnes qui en sont toujours privées ! Un ingénieur français travaille depuis 10 ans sur une invention qui a déjà permis d’apporter de l’eau potable à 250 000 personnes dans le monde. Jean-Paul Augereau a en effet, inventé la fontaine Safe Water Cube dont nous vous parlions déjà en 2017. Ce dispositif permet de filtrer n’importe quelle eau et de la rendre potable. Découvrez ou redécouvrez cette invention géniale !

Pourquoi cette invention ?

Jean-Paul Augereau, l’inventeur du Safe Water Cube, a, lors d’un voyage en Égypte, contracté une septicémie après avoir utilisé de l’eau souillée pour se brosser les dents. Ancien homme d’affaires, la potabilisation de l’eau s’est imposée à lui comme une évidence… Il voulait inventer une solution qui filtrerait toutes les eaux pour les rendre potables. L’inventeur a pu échapper à une mort certaine, grâce à une greffe. Se lancer dans une invention d’une telle ampleur lui a permis de sortir progressivement d’une dépression, en cherchant une solution à ce qui aurait pu lui couter la vie. D’autres personnes n’ont pas la même chance que lui et meurent d’avoir consommé de l’eau contaminée !

Safe Water Cube, une fontaine de potabilisation des eaux, robuste, mécanique et certifiée
Safe Water Cube, une fontaine de potabilisation des eaux, robuste, mécanique et certifiée. Crédit photo : Safe water cube

Une dizaine d’années de recherches nécessaires

Jean-Paul Augereau explique dans une interview diffusée dans le magazine Envoyé Spécial du 10 novembre dernier : « Je suis tombé malade à cause de l’eau, je vis parce que quelqu’un m’a donné quelque chose… eh bien, je vais essayer de redonner quelque chose aux autres ». Il fonde alors l’association Agir Ensemble qui a pour objet de promouvoir l’accès à l’eau potable, la santé et le lien social des régions du monde n’ayant pas ou peu d’eau potable. Il invente ainsi une fontaine qui fonctionne mécaniquement, donc sans produit chimique ni énergie, et qui peut filtrer sans distinction l’eau des mares, des rivières et les eaux saumâtres de certains pays du monde.

Comment fonctionne le Safe Water Cube ?

L’invention de Jean-Paul peut filtrer environ 1000 litres d’eau par heure, soit 150 000 litres d’eau par mois. L’eau pompée traverse 5 étapes de filtration afin de la rendre la plus pure possible, sans détruire les minéraux contenus dans l’eau. Le système ne nécessite aucune maintenance, mis à part un changement de filtres tous les quatre mois. Les étapes sont les suivantes :

  • Première étape : Un dégrillage à 100 microns sur la crépine de pompage (ou de 500 microns en entrée de cuve);
  • Seconde étape : Une filtration à 60 microns par filtre plastique;
  • Troisième étape : Une filtration à 25 microns par filtre textile;
  • Quatrième étape : Une filtration à 5 microns par filtre textile (seule pièce consommable du dispositif)
  • Cinquième étape : Une ultrafiltration à 0.02 micron par un filtre céramique

Safe Water Cube a été certifiée par huissier sous la référence CT16014035 (critères de l’Organisation Mondiale de la Santé – OMS). L’inventeur ne se fait pas d’illusion, il sait qu’il ne parviendra jamais à rendre accessible l’eau potable à la terre entière. En revanche, il considère qu’il a la mission d’essayer de permettre à certains êtres humains de mieux vivre. Une belle ambition, non ? Retrouvez tous les détails de cette invention géniale et la page de dons sur le site Safe Water Cube.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Safewatercube.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, je m'épanouis dans l'exploration et la communication des actualités, de l'environnement, ainsi que des domaines liés aux sciences et à la psychologie. Depuis que j'ai entamé mon parcours dans le monde de la rédaction, j'ai constamment été inspirée par la diversité et la richesse des sujets abordés dans ces domaines, cherchant à les rendre accessibles et captivants pour mes lecteurs. Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page