Interopérabilité : WhatsApp va s’ouvrir aux autres applications de messagerie instantanées

Une nouvelle réglementation européenne oblige les grandes plateformes de messagerie, dont WhatsApp et Messenger, à devenir interopérables avec d’autres applications de chat. Ce changement vise à simplifier la communication dans l’UE. Il devrait toutefois se faire à petits pas afin de limiter les éventuelles complications.

Le règlement européen sur les marchés numériques concerne les entreprises qualifiées comme « contrôleurs d’accès », à savoir Meta, Microsoft, Apple, Amazon, Alphabet et ByteDance. Il vise en partie à assurer l’ouverture de marchés numériques importants. Il impose notamment aux plateformes de messagerie instantanée WhatsApp et Messenger d’entamer l’interopérabilité à partir de mars 2024. Cette ouverture permettra de fluidifier les communications entre diverses applications de messagerie au sein de l’UE.

La plateforme WhatsApp qui appartient à Meta s’est déjà préparée à ce changement depuis plus d’un an. Son équipe a élaboré un moyen qui permettra à d’autres applications de messagerie de se connecter à son service, tout en conservant le cryptage de bout en bout qui garantit la confidentialité et la sécurité maximale des messages. Cela représente une évolution majeure pour cette plateforme qui s’ouvre pour la première fois à ses concurrents. Le point sur cette actualité.

Vous pourrez bientôt recevoir des messages sur WhatsApp provenant d'autres messageries.
Vous pourrez bientôt recevoir des messages sur WhatsApp provenant d’autres messageries. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

En quoi consiste ce projet d’ouverture ?

L’interopérabilité de WhatsApp et de Messenger concernera d’abord les messages textes, les messages vocaux, l’envoi d’images, de vidéos et de fichiers entre deux personnes. Ce changement s’appliquera aux appels et aux discussions de groupe un peu plus tard. Cette option d’ouverture sera facultative afin que les utilisateurs puissent choisir eux-mêmes d’y participer ou non. D’après Dick Brouwer, directeur de l’ingénierie chez WhatsApp, « cela pourrait être une source importante de spam et d’escroquerie ». En dépit de ces doutes, cette plateforme communique déjà les modalités d’utilisation de cette option, car l’entrée en vigueur de cette interopérabilité approche. En effet, les utilisateurs potentiels pourront recevoir les messages provenant d’autres plateformes de messagerie instantanée dans une section distincte, située en haut de leur boîte de réception. Cette section séparée a été conçue pour éviter de compromettre la sécurité et la confidentialité des messages envoyés entre les utilisateurs de WhatsApp.

Les avantages et les limites de l’interopérabilité

En ouvrant WhatsApp et Messenger à d’autres applications, les utilisateurs ne perdront plus du temps à naviguer entre plusieurs plateformes pour entrer en contact avec leurs proches ou leurs collègues. Ils n’auront plus besoin de télécharger plusieurs applications de chat. Malgré ces avantages, la réalisation de cette idée d’interopérabilité reste difficile. Les applications de messagerie ne sont pas faciles à gérer et à sécuriser, car il s’agit des lieux d’échange des millions, voire des milliards de personnes. Chaque plateforme a ses propres configurations, protocoles de chiffrement et normes en termes de protection de la vie privée.

L'ère de l'interopérabilité approche pour les applications de messageries instantanées.
L’ère de l’interopérabilité approche pour les applications de messageries instantanées. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

WhatsApp prévoit de publier les détails de son plan d’interopérabilité d’ici mars 2024. Selon cette entreprise, les sociétés de messagerie qui souhaitent participer à cette ouverture devront respecter les conditions qu’elle impose et signer un accord avec elle. Dick Brouwer a affirmé qu’il sera plus adapté d’interopérer avec des applications qui utilisent le protocole de cryptage Signal. Ainsi, le contenu des messages envoyés depuis les applications tierces devra être crypté à l’aide de ce protocole et regroupé dans des strophes de messages en langage de balisage extensible. En revanche, les applications tierces devraient se connecter aux serveurs de WhatsApp pour recevoir des messages.

Une personne utilisant l'application WhatsApp.
Une personne utilisant l’application WhatsApp. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Une certaine souplesse

WhatsApp se montre plus flexible dans la mise en œuvre de cette interopérabilité. L’entreprise pourrait, en effet, accepter de s’ouvrir aux applications qui emploient d’autres protocoles de chiffrement que le protocole Signal à condition que les normes de sécurité qu’elle a définies soient bien respectées. En outre, les développeurs tiers pourront ajouter un proxy entre leurs applications et le serveur de WhatsApp. Cela pourrait cependant augmenter les risques d’attaque. Il est à souligner que les entreprises qui prévoient de connecter leurs services à WhatsApp n’ont pas été divulguées jusqu’à présent. Plus d’informations : Wired.com. Que pensez-vous de cette information ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
wired.com

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page