Jaap : une ingénieuse broche de barbecue pour cuire la viande… à la verticale !

Patrick Alran, ancien directeur du Castres Olympique est un épicurien. Il aime particulièrement la côte de boeuf mais estime que la cuisson est compliquée... Il invente donc un petit appareil qui permet une cuisson parfaite.

C’est un fait ! Les vacances se terminent et l’été avec ! Pourtant il est encore possible de partager de belles soirées barbecue en cette saison qu’on appelle l’été indien. Juste avant l’automne, la météo nous offre encore parfois des températures agréables…

Et qui dit barbecue dit côte de bœuf ! Aucun amateur de viande ne nous contredira, la côte de bœuf au barbecue est l’un des mets préférés des français ! Encore faut-il savoir (ou pouvoir) la cuire correctement ! Et de préférence des deux côtés sans risquer la malencontreuse chute ! Patrick Alran, a inventé un appareil qui va révolutionner la cuisson de la côte de bœuf : le JAAP ! Présentation.

Patrick Alran, ancien directeur du Castres Olympiques (Rugby) aime la bonne bouffe et aussi la côte de bœuf. Et parce que la cuisson de la côte de bœuf demande de la maîtrise, il a décidé d’inventer un ustensile original. Il est vrai que le prix de ce mets peut donner envie de ne surtout pas la rater.

L’idée lui vient au retour d’un voyage…

Au cours de l’un de ses voyages en Argentine, il a découvert la côte de bœuf locale, apparemment succulente, mais aussi, la cuisson à la verticale. Ce mode de cuisson a même un nom : l’Asado. Les cuistots argentins avaient fabriqué un appareil avec un cintre pour accrocher la viande. Pas très pratique, mais l’idée était là…

En 2018, Patrick Alran commence à faire quelques croquis de ce qui deviendra le JAAP. Cependant, il avait quelques conditions : faire du made in Occitanie ! Il a donc conçu une dizaine de prototypes avec des entrepreneurs locaux, puis les a fait tester à ses amis.

Le JAAP se compose de deux socles, deux piques et deux potences. L’assemblage est un jeu d’enfant et il se pose directement sur la grille du barbecue. Il suffit de piquer la viande pour qu’elle cuise à la verticale… comme en Argentine ! Ce produit est déjà fabriqué en Occitanie et coûte 145€ mais Patrick Alran affirme pouvoir baisser son prix s’il augmentait sa production. Des bouchers ou restaurateurs semblent conquis par l’idée… Alors vos futures côtes de bœuf seront-elles parfaitement cuites ? Ou vos magrets de canard d’ailleurs car apparemment ça fonctionne aussi !

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page