Un café éphémère de Tokyo vient de tenter l’expérience de robots-serveurs pilotés par des personnes handicapées. Un retour à une vie professionnelle intéressante !

Nous parlons souvent du Japon, mais il faut bien avouer qu’ils ont de sacrées idées… Qu’elles soient un peu saugrenues à notre goût comme les robots qui ressuscitent les morts ou plutôt intelligentes comme les maisons abandonnées distribuées gratuitement !

Cette fois c’est un café éphémère situé à Tokyo qui emploie des robots pour le service. L’originalité résidant dans le fait que ces robots soient téléguidés par des personnes handicapées ou paralysées. Une autre idée de l’utilisation de l’intelligence artificielle au service des personnes handicapées pour les aider à la réinsertion sociale. Pourquoi pas tant que ces personnes ne sont ni exploitées ni exposées aux mauvais regards ?

Ces robots-serveurs mesurent 1m20 et sont développés par Kentaro Yoshifuji, PDG de la société Ory Laboratories et OriHime-D. En France, l’utilisation des robots n’est pas très bien perçue car nous pensons qu’elle détruit des emplois humains, au Japon en revanche, les androïdes sont des outils qui permettent de maintenir l’économie japonaise à son plus haut niveau. Peut-être que les taux de chômage des deux pays font que la perception est bien différente ?


A lire également :


Dans ce café éphémère situé dans le quartier d’Akasa à Tokyo a donc permis à 10 personnes souffrants de sclérose latérale ou de lésions vertébrales de servir les clients grâce à des ordinateurs reliés aux robots se déplaçant dans le café. Les ordinateurs étant eux, contrôlés par les mouvements oculaires des personnes paralysées. Ils pouvaient ainsi « demander » au robot de se déplacer, de servir une boisson et même d’entretenir la conversation avec le client.

Pour cette expérience chaque personne handicapée a perçu un revenu de 1000 yens de l’heure soit environ 8€ et ont ainsi pu tenter l’expérience du métier de serveur. Le café Dawn était un café éphémère qui a déjà fermé ses portes mais le concepteur a pour projet d’ouvrir un café du même style, permanent en employant des personnes handicapées moteurs d’ici la fin de l’année 2020.

Nous sommes convaincus que la réinsertion sociale et professionnelle des personnes atteintes de handicap lourd est un chemin pour le mieux-être et si l’utilisation des robots et de l’intelligence artificielle peut permettre cette avancée, on approuve !

Article source : sanspression.fr