Katrick Technologies : l’invention d’une éolienne domestique en « nid d’abeille » compacte et sans turbine

Ce nouveau type d’éolienne terrestre serait en mesure de capturer l’énergie du vent de faible vitesse. Il peut être installé presque partout, principalement en bord de route ou de piste de circuit automobile, sur les toits des bornes de recharge des VE, sur les bâtiments, dans les parcs éoliens, etc.

Aujourd’hui, les technologies éoliennes se déclinent en plusieurs variantes pour s’adapter à différentes situations. Bien que les éoliennes traditionnelles soient efficaces, elles présentent certains inconvénients tels que leurs coûts de fabrication, d’installation et d’entretien élevés, leur impact sur la faune et leur intermittence. Elles doivent être installées sur de vastes terrains situés dans des régions offrant des conditions de vent favorables. En effet, elles s’arrêtent de tourner lorsque le vent est trop faible ou trop fort. Pour éviter ces contraintes, l’entreprise britannique Katrick Technologies a ainsi développé des panneaux éoliens capables de produire de l’électricité même à faible vitesse de vent. Ces nouveaux modules fonctionnent à faible altitude, et ce, même au niveau du sol. Nous vous invitons à en apprendre plus sur cette technologie de production d’énergie renouvelable.

Un mode de fonctionnement ingénieux

Basée à Glasgow, en Écosse, la start-up Katrick Technologies est spécialisée dans le domaine de l’ingénierie et des énergies renouvelables. Elle a pour vision de changer la méthode de production des énergies propres en développant des solutions adaptables et performantes. Ses panneaux éoliens ont une conception unique qui imite les nids d’abeilles. Ainsi, ils sont composés de nombreux conduits de canalisations comprenant plusieurs bobines aérodynamiques qui fonctionnent indépendamment les unes des autres. Leurs profils aérodynamiques oscillants captent l’énergie cinétique du vent. Puis, les aérogénérateurs convertissent l’énergie captée en oscillations mécaniques, transformées à leur tour en énergie électrique. Grâce à une densité et à une surface de travail importantes, ces panneaux récupèrent efficacement l’énergie cinétique du vent.

Ces éoliennes pourraient être installées sur des structures déjà existantes.
Ces éoliennes pourraient être installées sur des structures déjà existantes. Crédit photo : Katrick Technologies

Un système éolien plus respectueux de l’environnement

Contrairement aux imposantes éoliennes conventionnelles, ces nouveaux panneaux éoliens nécessitent moins d’espace. Ils sont plus faciles à installer et à entretenir grâce à leur design compact et à leur mode d’installation à faible altitude. Ils sont adaptés pour des projets d’exploitation d’énergie renouvelable dans les environnements urbains ou industriels, où l’installation des turbines traditionnelles est impossible. Ils pourraient être déployés dans des structures existantes, sur les toits des bâtiments, sur les stations de recharge pour VE, en bord de route, etc.

Leurs ailettes oscillantes seraient en mesure de capter les niveaux de vent les plus bas. Ces profils aérodynamiques peuvent rapidement réagir aux changements instantanés de la vitesse et de la direction du vent à basse altitude. Outre cela, les risques de collision avec les oiseaux sont limités grâce à leur conception stationnaire. En effet, cette technologie est dépourvue de turbine qui tourne pour fonctionner.

Les éoliennes en nid d'abeille pourraient s'intégrer dans les espaces des éoliennes traditionnelles.
Les éoliennes en nid d’abeille pourraient s’intégrer dans les espaces des éoliennes traditionnelles. Crédit photo : Katrick Technologies

Des tests réalisés avec succès

La start-up Katrick Technologies collabore avec l’Université de Strathclyde à Glasgow pour mettre au point ce convertisseur d’énergie éolienne. Selon elle, la première étape des tests de son prototype Alpha s’est passée avec succès au Silverstone Sports Engineering Hub, au Royaume-Uni. Les experts ont constaté qu’un kilomètre de ces panneaux éoliens installés en bord d’une route était capable de produire une quantité d’électricité suffisante pour alimenter 760 foyers chaque année ou recharger 80 000 voitures équipées de batteries Tesla de 90 kW.

Les éoliennes peuvent être installées sur le toit des bâtiments.
Les éoliennes peuvent être installées sur le toit des bâtiments. Crédit photo : Katrick Technologies

Sur son site web, cette entreprise affirme que le coût actualisé de l’énergie (LCOE) de cette technologie est moins élevé que toutes les autres solutions similaires, sauf les éoliennes terrestres. Après cette phase de test réussie, elle prévoit de poursuivre le développement et l’optimisation de ces panneaux éoliens. Plus d’informations : Katricktechnologies.com. Que pensez-vous de cette invention ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
katrick

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

13 commentaires

  1. C’est une très bonne chose que ces éoliennes qui prennent peu de place et surtout bien plus agréable à regarder que ces grands bras qui tournent au bout d’un mât sans fin…
    Il y a même la place pour mettre quelques panneaux solaires au-dessus…

  2. J’ ai des doutes il y a eut un sacré fiasco avec la wintronic made in USA j’ en ai fait les frais et pas mal d’artisans ont mis la clé sous la porte, et aussi l’importateur

  3. Quid des toiles d’araignées pouvant envahir assez rapidement de telles structures posées à même le sol ? L’absence de mouvement cinétique favorise l’installation des araignées et le déploiement de leurs toiles entre les parois fixes et peuvent contraindre les sous ensembles utiles. L’installation des escargots est aussi à considérer car en grand nombre, ils peuvent congestionner les espaces libres et modifier notablement les performances du système. D’une manière plus générale, quelle réflexion avez-vous eu en matière de nidification ?

  4. je l aime, elle m aime, nos parents sont ok, que faire ?
    katick me fait penser a cette question, en effet, tous les horribles defauts des turbines sont resolus
    laideur ( ambiance metropolis )
    coupures vents forts ou faibles, assassinats des oiseaux, inconvenients des machines tournantes ( sonores, infrasonores, qui augmentent avec
    l age ), dechets apres fins……
    bravo

    1. Merci de respecter la sémantique !
      De dérives en dérives on finit par faire dire aux mots n’importe quoi !

      ASSASSINAT, subst. masc.
      A.− DR. PÉNAL. Homicide volontaire commis avec préméditation ou guet-apens.

  5. En faisant le calcul on arrive à 7,2Mwh/an par mètre d’éolienne d’après les infos données. C’est beaucoup trop beau et je n’y crois pas.

    1. Oui Frédéric. 7200 kWh sur l’année, cela nous fait à peu près 1kw par mètre linéaire. Si l’on considère une hauteur de 2 m, cela nous fait un vent permanent de 9m/sec, 32 km/h avec un rendement de 100% .
      On est pas près d’en voir sur le bord des routes.
      Ce genre d’annonces révolutionnaires montre surtout que le journaliste moyen ne veut, ni ne sait (?), vérifier les infos

  6. Ce principe de récupérer de l’énergie est intéressant, créatif.
    Hormis l’orientation sous le vent dominant, quid de la production aux autres directions de la rose des vents ?
    Sensible aux vents faibles afin de capter leur faible énergie, comment résisteront ces petites machines aux rafales, aux bourrasques ?
    Connaît-on le type de convertisseur du mouvement des “pales” au générateur électrique ? Cela doit être clair dans le brevet, qui comme tout brevet a dû être publié. Peut-on en avoir connaissance ?

  7. @ Raby, à te lire, il faudrait aussi arrêter de rouler en voiture, stopper les trains ,les camions les bateaux car assassinat de piétons, d’oiseaux, de renards, de grenouilles, de poissons et j’en passe. As-tu pensé à arrêter d’écrire des conneries et de jeter tes clés de voiture dans un égout, d’aller au sport d’hiver en traîneau tiré par des rennes.

  8. C’est louable de chercher des moyens de produire de l’électricité. Mais pourquoi pas essayer aussi d’en consommer moins ? Le passage de l’informatique outil de travail à jouet pour enfant a boosté de façon dingue la consommation. Les vidéos débiles que tout le monde partage sont des bouffeuses de Kw. Les mails stockés aussi. On a créé un besoin fallacieux et on en paie les conséquences. Tiktok, Instagram, YouTube etc sont terriblement énergiques.ais tous ces jeunes qui critiquent leurs aînés seraient ils prêts à s’en passer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page