Innovation

Comment produire de l’électricité gratuite avec les énergies renouvelables ?

De nombreux consommateurs cherchent une alternative pour alléger leurs factures d'électricité. Voici trois solutions pour faire diminuer votre facture.

Disposer d’une alternative à l’utilisation de l’électricité classique devient une préoccupation pour bon nombre d’entre nous. En termes financiers, cela nous permet de réduire nos factures. Et ce n’est pas une sinécure, au vu des augmentations actuelles et probablement futures de l’électricité. Du point de vue écologique, c’est une manière de préserver la planète en produisant une électricité plus verte. Notons que celle qui sort de nos compteurs sont produites par des centrales nucléaires, la plupart du temps. Trois possibilités s’offrent alors aux particuliers pour produire cette énergie verte : le solaire, l’éolien et l’hydrolien. Petit tour d’horizon de ces trois solutions économiques et écologiques.

Produire son électricité grâce à l’eau (énergie hydroélectrique)

L’énergie hydrolienne est une solution pour produire de l’électricité gratuitement. Et c’est grâce au courant, soit à la force de l’eau que cela est possible. À l’évidence, ce système de production nécessite de vivre près d’un cours d’eau disposant de suffisamment de courant pour produire de l’électricité. L’installation d’une génératrice hydroélectrique et le nécessaire pour la mise en place du dispositif sont requis.

Produire son électricité avec une hydrolienne.
Produire son électricité avec une hydrolienne. Hydrolienne Guinard Énergies de 50 cm de diamètre – Poseide. Par Glebars — Travail personnel, CC BY-SA 4.0

Les systèmes hydroliens et les hydroliennes domestiques restent encore un peu chers et ne s’adressent qu’à quelques foyers. De plus, il est possible d’utiliser le vent ou le soleil sans aucune autorisation, ce qui n’est absolument pas le cas avec un cours d’eau. L’hydroélectricité est la seconde source de production d’électricité en France, juste derrière le nucléaire. Et c’est la première source de production d’énergie renouvelable en France, notamment grâce aux énormes barrages qui abritent des centrales hydroélectriques.

Produire de l’électricité à partir du soleil (énergie solaire)

Lorsque qu’on aborde le principe d’énergie gratuite, c’est évidemment au Soleil que nous pensons en priorité. Les panneaux solaires photovoltaïques sont la solution la plus prisée des consommateurs. Parmi les trois solutions, c’est également la plus avantageuse, la moins chère et celle qui s’avère rentable plus vite que les deux autres. Les panneaux solaires s’installent sur le toit et captent la lumière du soleil grâce aux cellules fabriquées dans un matériau semi-conducteur. On obtient alors un courant continu et dirigé vers un onduleur qui se charge de le transformer en courant alternatif. Cela, dans l’objectif d’alimenter vos appareils électriques.

Une installation de 3 kWc peut produire jusqu’à 3 200 kWh par an, avec un bon ensoleillement. Ce qui correspond environ à la moitié de la consommation électrique d’un ménage. Depuis quelques mois, nous voyons apparaître des dispositifs solaires portables ou des panneaux solaires pour balcon dans le secteur. Ces derniers ouvrent le marché à ceux qui n’ont pas accès aux toits pour ce type d’installation. Les panneaux solaires peuvent également permettre un petit bénéfice aux particuliers. En effet, Enedis a obligation de racheter le surplus d’énergie produite pour la réinjecter dans le réseau.

Un panneaux solaire de 100 W à moins de 85 €.
Un panneaux solaire de 100 W à moins de 85 €. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit photo : Shutterstock

Produire son électricité à partir du vent (énergie éolienne)

Les éoliennes domestiques ne sont pas encore très sollicitées par les ménages, hormis les propriétaires de tiny-house ou maisons passives. Pourtant, elles s’avèrent être une solution intéressante, dans les régions où le vent est très présent. Elles peuvent s’installer sur un toit ou dans un jardin. « Grâce à l’énergie fournie par la rotation de l’axe, l’alternateur produit un courant électrique alternatif » qui est ensuite envoyé vers un onduleur, le convertissant à son tour afin d’alimenter vos appareils électriques.

Produire son électricité avec une éolienne.
Produire son électricité avec une éolienne. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock 

Deux types d’éoliennes existent : horizontales ou verticales. Elles sont définies par rapport à la position de leurs axes. Les éoliennes à axe vertical sont les plus répandues pour les particuliers et permettent généralement de produire jusqu’à 10,3 kWh par jour. Le rendement d’une éolienne se situe entre 40 et 65 %. Une production qui permet de subvenir aux besoins annuels d’une famille, particulièrement au niveau des appareils électriques (hors chauffage). Le coût des éoliennes reste encore élevé, mais le marché se développe de plus en plus. Ce qui devrait faire baisser les prix.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page