Une heure de pédalage pour alimenter une maison en électricité pendant 24 h, invention du siècle ou chimère ?

Manoj Bhargava a inventé un vélo générateur d'électricité pour les pays qui n'ont pas accès au réseau électrique, mais il pourrait également être très utile dans les pays développés.

Nul besoin d’être un scientifique chevronné pour savoir que l’on peut produire de la lumière grâce à la force musculaire… Ce principe est évidemment celui de la dynamo d’un vélo qui éclaire le phare grâce à la force générée par celui qui pédale. Lorsque l’on subit une coupure d’électricité ou que la connexion internet rame, nous disons souvent pédaler pour que cela revienne ou s’accélère ! À l’heure où il faut « penser » électricité verte, énergie solaire, éolienne ou hydrolienne, pourquoi ne pas penser à générer de l’électricité par la force de nos quadriceps et de nos jambiers ? Pédaler pour s’éclairer et faire un geste pour l’environnement, est-ce vraiment possible ?

Pédaler pour produire de l’énergie ne date pas d’hier

Les énergies renouvelables pour produire de l’électricité sont au cœur de toutes les recherches. Cependant, un problème reste insoluble : les installations mises en place pour produire de l’énergie propre occasionnent des émissions de gaz à effets de serre, lors de leur conception. Découvrir des moyens de générer de l’électricité autrement devient donc un enjeu majeur pour la planète. En 2016, nous vous avions déjà expliqué comment Manoj Bhargava imaginait la production d’électricité du futur, notamment dans les pays qui sont dépourvus de réseau. L’homme avait inventé un vélo qui permettait, en une heure de pédalage, d’obtenir 24 h d’électricité totalement gratuite. Il promettait de joindre le « très » utile, à l’agréable, mais est-ce trop beau pour être vrai ?

La dernière version du vélo Hans Free Electric.
La dernière version du vélo Hans Free Electric. Crédit photo : Hans Free Electric

Comment produit-on de l’électricité en pédalant ?

La fameuse dynamo est actionnée par le pédalage. Dans les faits, lorsque vous pédalez, l’énergie musculaire déployée fait tourner un volant-moteur qui, à son tour, actionnera un moteur chargeant une batterie. Si l’on transpose cette dynamo dans une habitation, la force musculaire pourrait permettre entièrement d’allumer les ampoules LED ou de recharger des Smartphones et des tablettes. Un vélo pour générer de l’électricité serait ainsi une excellente solution pour les pays émergents même si cela ne permettrait pas de cuisiner ni d’obtenir du chauffage, à moins d’être un Laurent Fignon qui s’ignore, mais c’est un autre débat !

Retour sur l’invention de Manoj Bhargava

L’invention de l’homme d’affaires indo-américain s’appelle Hans Free Electric™, elle était même commercialisée jusqu’en 2020, puis aucune nouvelle depuis cela. Elle assurait donc de produire de l’électricité grâce à la pratique du vélo. Imaginez simplement votre satisfaction de dire à votre adolescent que s’il veut jouer sur sa PS5, il va lui falloir pédaler une heure pour qu’elle s’allume ! Ce qui, par la même occasion, serait une belle prise de conscience sur l’importance des changements climatiques qui s’annoncent. L’idée de Barghava, homme d’affaires de renom pour sa philanthropie, aimerait surtout que son vélo générateur d’électricité puisse permettre à plus de la moitié de la population mondiale d’avoir un accès facile et gratuit à l’électricité.

Un des derniers prototypes dévoilé par l'entrepris en 2020
Un des derniers prototypes dévoilé par l’entrepris en 2020. Crédit photo : Hans Free Electric

En pédalant deux à trois heures par jour, les populations touchées par la pauvreté et le non-accès à l’électricité pourraient s’éclairer et accéder à Internet. Cela leur offrirait de nouvelles opportunités si l’on prend à la lettre les promesses de l’inventeur. Un seul vélo Hans Free Electric™ pourrait, par exemple, permettre à un village entier d’être autonome, si les villageois venaient y pédaler à tour de rôle.

Et dans les pays où il suffit d’appuyer sur un interrupteur pour allumer la lumière, le vélo générateur aurait pu être un formidable outil pour réduire les coûts d’un foyer et réduire leur empreinte énergétique. Belle invention ou trop beau pour être vrai ? On vous laisse juger de la véracité de cette invention ?

La version définitive du Hans Free Electric était disponible sur Amazon.
La version définitive du Hans Free Electric était disponible sur Amazon. Crédit photo : Hans Free Electric

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Ecohabitation.com

Alexandre Bonazzi

J'ai presque un demi-siècle et papa de deux grandes filles. J'ai fait des études en droit et travaillé pendant 30 ans dans une société d'études et de conseil en marketing. Aujourd'hui, je suis créateur de site internet pour les petites entreprises. Je suis passionné par les nouvelles technologies, la High-tech et la pop culture en général. J'ai fondé le site NeozOne en 1999 et depuis je partage avec vous (bénévolement) mes astuces, mes tests et quelques fois mes humeurs, je modère également les commentaires de NeozOne. Je suis par ailleurs amateur de cinéma, série TV, les jeux de plateaux et les jeux de rôles. N'hésitez pas à me contacter directement par courrier électronique pour toute question

23 commentaires

  1. mais pourquoi ne pas créer des salles de gym qui produisent de l’électricité dans nos pays développé elles deviendraient d’utilité public et contribueraient ainsi à la production local (éclairage public ..)

  2. Quand Christopher Froome developpe 400W lors d’une ascension on crie au dopé.

    Si Chris Froome vient pedaler chez vous 24h sur 24h vous allez peut etre pouvoir vivre tres chichement
    vous pourrez juste chauffer votre ballon d’eau chaude pour une personne.

    Et le ere Chris il sera fond 24H sur 34 365 jour par an

  3. Mettez des chiffres
    Combien un homme peut générer de Wh (quand il n’est pas un cycliste pro )
    Combien consomme-t-on dans une maison pendant 24h (c’est ce que promet l’article), dans le cas d’une maison d’un occidental ou d’un habitant d’un « pays emergeant » ?

    Quand il n’y aura plus d’électricité , est ce que la priorité sera de recharger son téléphone ?

  4. Ça manque effectivement un peu de chiffre qui nous permettrait de nous rendre compte de la réelle efficacité ou non de ce système. Sur le papier en tout cas c’est intéressant !

  5. Les lobbies de l’électricité conventionnelle (nucléaire, houille, pétrole….) ont du veiller au grain… et mettre des bâtons dans les roues de cet appareil…

  6. Peut être que mon père avait raison , il y a 40 ans déjà…
    Il me disait de pédaler pour voir la télé…cool…si nous pouvons limiter la consommation…

  7. Pour produire 400w à l’heure, il faut bien pédaler, ça peut alimenter 2 ampoules led pour une journée.
    Étant absent une semaine, il y a eu deux jours, avec une consommation de 5kw de 6h à 22h, pour un frigo un congélateur et la ventilation, si on est à deux, avec un peu d’éclairage, la télé, et la chaudière à granulés, il faut 9kw,pour le même horaire.

  8. Par un simple calcul je consomme l’équivalent de 120 Watt permanent, donc pour produire 24h en 1 heure, je dois pédaler à 2.880 Watt ! Ça va être compliqué !

  9. A quoi sert ce genre d’article s’il n’amène aucun avis « éclairé » lol.
    On consomme en mot 30kWh par jour en France. Un bon cycliste peut développer environ 300w pendant 20mn,au delà c’est déjà un pro. Donc même sur un heure ça fait 0,3 kwh. Il faudrait être trois à pédaler en même temps pour allumer un aspirateur. En pédalant 24h par jour, on aurait que 7,2 kWh… Utopique !

  10. une belle fumisterie… je vous conseille la video où l’on voit un champion olympique de velo sur piste être à fond et sortir vidé pour alimenter… un grille pain branché sur son vélo d’appartement. Donc cette blague permet en effet peut etre d’éclairer une ou deux lampe à condition qu’elles soient LED. Quant aux priorités effarantes « permet d’accéder à internet mais pas de faire la cuisine », ça montre bien le serieux du bazar. Ça couvre les besoin d’une maison si vous n’avez ni besoin de chauffage, ni d’eau chaude, ni de cuisiner…

  11. Quand j’étais gosse le phare du vélo avait bien du mal à éclairer les nids de poules juste devant la roue, c’est prometteur !

  12. Ben tout dépend de la maison : si c’est une cabane avec une simple ampoule et puis un réveil c’est ok large.

    Ici un athlète très entraîné fait 200w de puissance de pédalage. Rapporté sur une heure de pédalage ça fait 0.2kwh. Une maison en France consomme 12.5kwh par jour.
    DONC CA NE PASSE PAS.

    Il faudrait donc 2.6 j de pédalage a 200w pour alimenter une maison moyenne pendant 24h.
    Considérant qu’un athlètes fasse 6h de pédalage par jour ça ferais donc 10 athletes et 3 vélos nécessaires. Perso je ne fais que 230w pendant 1 minutes après je suis rincé donc c’est pour ça que je précise qu’il faut des athlètes pour maintenir 200w 6h.

    Il faut compter en coût également l’alimentation équilibré des sportif donc ça ferai plus cher que l’abonnement EDF sur une journée de payer 30 repas par jours.

    C’est pour ça que ce n’est pas plus mal qu’on ai des centrales électriques pour éviter qu’on ai a pédaler pour profiter de notre confort de vies actuel 🙂

    Par ailleurs il faut veiller à ne pas tomber dans les multiples scam sur internet de la famille  »energie gratuite » /  »free énergie ». L’énergie ne peut pas se multiplier ou venir de nul part. Exemple ici on ne peut pas obtenir plus de puissance que ce que le sportif fournis avec des trucs magic comme des poulies ou roue d’inertie. L’énergie se conserve. Dans la nature rien ne se perd / rien ne se crée mais tout se transforme. C’est valable pour les énergie (élec/chaleurs) et pour la matière.

  13. Bon réflexe pour un certain nombre de commentaires. Quand j’étais jeune, mon père m’expliquait à toujours avoir des « ordres de grandeurs » comme il disait. Il nous disait :1 CV (cheval vapeur) = 736W (watts). Or pour faire cette puissance, il « suffit » de prendre 1 sac de 75kg par terre et de le poser sur 1 table (1m de haut)…. c’est déjà très dur (où 37kg à 2m). Mais où ça ce gâte, c’est pour l’énergie ! L’énergie est une puissance pendant un certain temps. Donc 736Wh c’est donc répéter toutes les secondes pendant 1h le petit exercice de levage de poids! Là on se rend compte qu’on ne va pas tenir très longtemps. Pour ma part 250Wh me semble le bout du monde…on est donc très très loin de pouvoir chauffer une maison. Ces jours-ci, pour une petite maison bien isolée, je consomme 50kWh par jour pour 19 degrés….soit presque autant que le plein d’énergie d’une Zoé (63kWh). J’espère que ces petites comparaisons vous aideront sur le plan des énergies mises en œuvre.

  14. Encore un escroc de plus dans cette immense escroquerie du millénaire nommée Transition Énergétique.
    Quand les peuples, asservis par ce cretinisme des temps modernes, se révolteront-ils enfin ?

  15. Et cette énergie restituée 24 heures ne peut elle pas faire tourner un petit moteur 1 h pour remplacer le pédalage et ainsi la boucle serait bouclée.

  16. Il y a toujours un papy foufou un peu complotiste sur les bords qui arrive à convaincre 3 idiots wu’il peut transformer 50W en 3kW à l’aide de savants engrenages (qui ne sont là que pour cacher la batterie où l’alimentation).
    Pas besoin d’être bien futé pour se rendre compte que si on pouvait fabriquer de l’énergie à partir de roues et poulies ou bien d’aimants à la mords moi le noeud on se casserai pas le…

  17. Il parle de maisons de pays émergents. De quelques ampoules et un transistor. En Inde c’est 850kwh/an par habitant. En France c’est 6600, aux Comores c’est 47 (l’Islande 50409). Pour les pays émergents ça à effectivement du sens. Pour nous c’est de l’ordre du gadget

  18. Remplacer le vélo par une roue, ou un tapis spécifique, et l’humain par un chien, voici que le meilleur ami de l’homme pourrait nous permettre d’accroître significativement l’énergie verte. (ou au moins payer ses croquettes )

  19. Lisez la bd de Jancovici, vous aurez les chiffres … il nous faut 600 Esclaves pour générer l’énergie que l’on consomme actuellement en France .

  20. Pour Fab
    30 kW jour c’est énorme ou alors en hiver et avec une pompe à chaleur.
    Je suis à 5 à 7 kW jour en ce moment.
    2 congélateurs, 350w/h de bruit de fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page