Knauf dévoile une nouvelle version de ses panneaux isolants (plaque de plâtre) Polyplac

Cette entreprise multinationale a amélioré son offre de complexes de doublage pour l’isolation thermique et acoustique des bâtiments. Elle n’a conservé que 40 % des références, qui seraient les plus performantes.

L’isolation des murs par l’intérieur est l’un des moyens recommandés et soutenus par les autorités publiques pour décarboner le secteur du bâtiment. Elle complète les autres travaux d’isolation (toit, combles, plancher, etc.) pour supprimer les ponts thermiques dans une habitation. Elle permet aux occupants d’un bâtiment de profiter d’une température confortable en toute saison, tout en réduisant les dépenses liées au chauffage et à la climatisation. Ce type de travaux a aussi l’avantage d’être moins coûteux et éligible à des aides financières octroyées par l’État, les collectivités locales et les fournisseurs d’énergie.

Aujourd’hui, la pose des panneaux collés figure parmi les techniques les plus utilisées pour isoler efficacement les murs par l’intérieur. Celle-ci offre de bonnes performances sans trop réduire la surface habitable. En Europe, plusieurs entreprises proposent, en effet, des complexes de doublage isolant répondant aux différents besoins des clients. Parmi elles, le fabricant allemand Knauf est considéré comme leader dans le domaine de l’aménagement intérieur et de l’isolation des bâtiments. À la mi-janvier 2024, il a dévoilé le travail d’optimisation de sa gamme de doublages thermiques et acoustiques Polyplac. Dans cet article, nous vous convions à le découvrir.

Un panneau de doublage thermique et acoustique Polyplac de chez Knauf.
Un panneau de doublage thermique et acoustique Polyplac de chez Knauf. Crédit photo : Knauf

Un nombre de références plus réduit

Knauf a décidé de réduire de 60 % les références présentes dans sa gamme de complexes de doublage Polyplac. Son objectif serait de privilégier les solutions qui procurent les meilleures performances en termes d’isolation thermique et d’impact carbone. D’après cette entreprise, les références restantes répondent aux exigences de la norme énergétique et environnementale française en vigueur RE2020. Ainsi, le fabricant a retiré de la gamme les complexes de doublage thermique Knauf Therm Th38 et Knauf XTherm Ultra 30. Il ne commercialisera donc plus des doublages avec PSE blanc au profit des solutions plus efficaces avec PSE gris. Il indique sur son site web que le complexe de doublage Knauf XTherm 30 Phonik peut remplacer le modèle Knauf XTherm Ultra 30. Grâce à ce travail d’optimisation et de rationalisation, ses clients peuvent choisir plus facilement les produits adaptés à leur projet et à leurs besoins spécifiques. De plus, ce changement vise à améliorer la gestion des stocks chez les distributeurs.

Des panneaux de doublage moins lourds

Grâce aux travaux d’innovation menés par le pôle Recherche et Développement de ce fabricant allemand, une amélioration a pu être apportée aux complexes de doublage Polyplac Phonik. Chaque panneau isolant de cette gamme pèse désormais 10 kg en moins par rapport à l’ancien modèle. Cette réduction de poids permet d’installer les panneaux d’isolation avec plus de sécurité et de confort, car ils sont plus faciles à manipuler. Malgré ce changement, les performances phoniques de ces solutions restent les mêmes qu’avant (gain d’isolation acoustique jusqu’à 12 dB). Elles sont conformes au référentiel Qualitel Acoustique.

Les panneaux Polypac de Knauf pèsent désormais 10 kg de moins tout en conservant leurs propriétés d'isolation.
Les panneaux Polyplac de Knauf pèsent désormais 10 kg de moins tout en conservant leurs propriétés d’isolation. Crédit photo : Knauf

Les avantages principaux des complexes de doublage de Knauf

Chaque complexe de doublage de la gamme Polyplac est composé d’une plaque de plâtre et d’un isolant en polystyrène expansé ou en polyuréthane. Il assurerait une isolation continue et performante des murs par l’intérieur. Il réduirait les pertes de chaleur au niveau des appuis de fenêtre et des planchers bas lorsqu’il est combiné à un isolant sous chape. En été, il contribuerait à garder la fraicheur à l’intérieur d’un logement. Il est à souligner que les doublages de ce fabricant affichent une résistance thermique supérieure à 3,7 m² K/W, performance minimale exigée pour obtenir des aides financières à la rénovation en France. Leur installation s’effectuerait plus rapidement et nécessiterait moins de matériaux que les contres cloisons. Plus d’informations : Knauf.fr. Avez-vous déjà utilisé les produits de cette marque et qu’en avez-vous pensé ? Nous vous invitons à nous donner votre avis, vos remarques ou nous remonter une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
knauf.fr

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

4 commentaires

  1. Ce sont des billes de polystyrène. C’est ce qu’il y a de plus polluants au monde. On retrouve ces billes a l’autre bout de la planète, au fond des océans. Ça tue une quantité de poisson considérable. Alors franchement votre article tout comme Knauf êtes a côté de plaque.
    Aujourd’hui il y a justement des nouveaux isolant comme l’isolant Actis qui a été en procès par des marques comme Knauf pendant 20ans car l’isolant est bien plus efficace et bien moins polluants a la fabrication et pour le retraitement des déchets.

    Je trouve donc votre article honteux de proposer ce genre d’isolant qui ne devrait plus exister depuis dix ans au moins. Avec ces petites billes qui vont se retrouver partout dans la nature. Et au point de vue isolation, il n’y a pas plus mauvais. C’est l’isolant qui a le plus de pont thermique .

    Je sais de quoi je parle. Je suis artisan depuis 14 ans et je fais des rénovations énergétique depuis 4 ans.

    1. Bonjour, je suis d’accord avec vous. Nous avons acheté une maison mitoyenne et allons l’isoler, on nous propose plusieurs solutions et même d’isoler les murs mitoyen. Avez-vous une solution pas trop honnéreux ?
      Arrêtons de polluer la planète.

  2. Oui généralement les artisans n’aiment pas ce genre de produit qui est plus intéressant pour les particuliers car ils peuvent le faire eux même… Tout comme le multicouches qui remplace les tuyaux cuivre pour les plombiers et les bandes autocollantes vs bandes papiers pour les plaquistes.
    Effectivement le polystyrène n’est peux être pas très écologique, faudrait t’il encore connaître la filière de recyclage mais de la à dire que niveau performance c’est nul
    Enfin bref !

  3. Sans parler de pollution, car certes, tous les matériaux polluent plus ou moins, mais ma contribution à cet article, et je suis en plein dedans, pour les aides en 2024, ce n’est plus 3,7 le coefficient R, mais mini un R de 4,4 pour pouvoir bénéficier des aides.
    Si ça peut aider…!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page