La start-up Gjenge Makers transforme les déchets plastiques en briques de construction

Gjenge Makers recycle les déchets plastiques en produits de construction alternatifs. Un projet initié par une jeune entrepreneuse du nom de Nzambi Matee.

L’industrie de la construction est une importante source d’émission de carbone. Selon les statistiques, le secteur du bâtiment est à l’origine de plus de 30 % des émissions totales annuelles de CO₂. Le recours à des matériaux de construction plus écologiques devient alors une évidence pour décarboner cette industrie qui connaît un essor spectaculaire dans certains pays en raison de l’exode urbain croissant. Bien sûr, il importe de prendre des mesures pour soutenir le développement tout en préservant la planète. Au Kenya, Nzambi Matee fait beaucoup parler d’elle depuis quelques années grâce à son entreprise spécialisée dans le recyclage des déchets plastiques. Gjenge Makers transforme effectivement ces derniers en briques plus durables que le béton.

Des briques constituées de sable et de matière plastique

Avant d’avoir lancé son entreprise, l’entrepreneuse de 31 ans a travaillé dans une société pétrolière en tant qu’ingénieure et analyste de données. Cet emploi lui a permis de se rendre compte de l’importance du recyclage des déchets plastiques, ce qui l’a ensuite poussé à envisager une carrière dans le monde de la construction durable. En 2018, elle a ainsi fondé la start-up Gjenge Makers qui conçoit des briques et des pavés à partir d’un mélange de sable et de plastique. Les produits sont utilisés pour construire des routes, des bâtiments et d’autres structures dans le domaine du BTP.

Les pavés en béton Heavy Duty (80 mm d'épaisseur) - 50-80 Nmm2 ne sont que quelques exemples.
Les pavés en béton Heavy Duty (80 mm d’épaisseur) – 50-80 Nmm2 ne sont que quelques exemples. Crédit photo : Gjenge Makers Ltd (capture d’écran Facebook)

Bien plus solide que le béton

Pour mélanger les deux matériaux, l’entreprise de Nzambi Matee met en œuvre un processus dans lequel les déchets plastiques sont déchiquetés et mixés avant d’être soumis à une température de plus de 350 °C. Une fois le point de fusion atteint, on verse le sable dans la matière visqueuse.

Grâce à une technique particulière, les briques et les pavés sont exempts de poches d’air. Tout cela permet à Gjenge Makers de fabriquer des produits de construction durables deux à sept fois plus solides que ceux constitués de ciment. De plus, par rapport à ces derniers, ils sont deux fois moins lourds et jusqu’à 15 % moins chers.

Plus de 150 000 tonnes de déchets plastiques ont été recyclées à ce jour.
Plus de 150 000 t de déchets plastiques ont été recyclées à ce jour. Crédit photo : Gjenge Makers Ltd (capture d’écran Facebook)

Des centaines de tonnes de déchets plastiques par jour

En 2021, l’entreprise de Nzambi Matee a fabriqué au total l’équivalent d’environ 50 t de briques en termes de masse. Mais compte tenu de l’intérêt de la population et des acteurs de l’industrie de la construction pour leurs produits, l’équipe ambitionne d’augmenter cette quantité dans la mesure du possible. Après tout, rien qu’à Nairobi, la capitale du Kenya, plusieurs centaines de tonnes de déchets plastiques sont rejetées chaque jour. À l’heure actuelle, la start-up compte plus de 100 employés (directs et indirects). Elle ambitionne de s’étendre à travers l’Afrique. Plus d’infos : gjenge.co.ke.

Que pensez-vous de cette innovation qui permet de transformer les déchets plastiques en matériaux de construction ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
lesechos.fr

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page