Innovation

Les chauffages d’appoint sont-ils réellement économiques ?

La solution à vos soucis de chauffage se trouve peut-être dans un petit appareil : le chauffage d'appoint. Découvrez pourquoi cet équipement souvent sous-estimé peut être votre allié économique cet hiver.

Faire des économies de chauffage, c’est peut-être la principale préoccupation des Français en cette fin d’automne. Posséder une maison parfaitement isolée est sans aucun doute la clé pour réaliser des économies de chauffage, mais tout le monde n’a pas les moyens d’engager de gros travaux d’isolation. Pour économiser et aussi étrange que cela puisse paraître, il est possible de s’équiper de chauffages d’appoint. Certaines idées reçues considèrent les chauffages d’appoint comme très énergivores. Certes, pour certains modèles, c’est une vérité, mais il est malgré tout possible d’économiser avec des chauffages d’appoint et nous allons vous expliquer pourquoi !

Pourquoi un chauffage d’appoint peut vous permettre d’économiser ?

Les raisons d’utiliser un chauffage d’appoint sont multiples, toutefois d’une logique assez implacable ! Par exemple, si vous habitez une grande maison, avec plusieurs chambres, mais que celles-ci ne sont plus occupées, pourquoi chauffer toute la maison ? Un chauffage d’appoint dans une chambre d’amis ou dans le salon vous permettrait de baisser le chauffage dans certaines pièces et de ne chauffer qu’en cas de besoin. Le chauffage d’appoint peut aussi se révéler économique dans un petit logement ou un studio, souvent équipé de radiateurs électriques bien plus énergivores que certains chauffages d’appoint. Enfin, le chauffage d’appoint peut être utile pour chauffer rapidement une salle de bains, avant de prendre sa douche, ou un abri de jardin, le temps d’une réparation.

Quel type de chauffage d’appoint choisir en fonction de la pièce à chauffer ?

Pour les salles de bains :

Dans cette pièce d’eau, qui est fréquemment peu isolée, notamment dans les maisons anciennes, il est plutôt agréable de chauffer la pièce avant de prendre une douche. Pour cette petite pièce, vous pouvez, par exemple, choisir un sèche-serviette ou un petit radiateur soufflant mobile. Privilégiez les chauffages d’appoint programmables, afin de chauffer la pièce uniquement lorsque cela est nécessaire.

Un sèche serviettes peut servir également de chauffage d'appoint dans votre salle de bains.
Un sèche-serviettes peut servir également de chauffage d’appoint dans votre salle de bains. Crédit photo : Capture d’écran Castorama

Pour les chambres ou pièces à vivre :

Si l’idée est spécialement de chauffer le salon pendant que vous regardez une série, l’achat d’un petit poêle à gaz ou à pétrole peut s’avérer intéressant. Vérifiez bien la surface à chauffer dans le but de choisir le chauffage d’appoint adéquat, ils disposent tous d’une capacité de chauffe exprimée en mètre carré. Si vous utilisez régulièrement le chauffage d’appoint dans une pièce à vivre ou dans votre chambre, la meilleure option s’avère être le radiateur à bain d’huile ou le poêle à pétrole, tous deux plus économiques et plus silencieux, mais nous y reviendrons ensuite.

Pour les abris de jardins, garages :

Dans ces pièces non isolées, il vaut mieux ne pas utiliser de chauffage d’appoint et se couvrir lorsque l’on y bricole. En effet, les seuls chauffages d’appoint efficaces sont généralement des radiateurs de chantier ou des poêles à gaz. Mais attention : ils sont généralement puissants (plus de 2 000 W) et donc très énergivores.

Trois chauffages d’appoint parmi les plus économiques

Le chauffage d’appoint au gaz

Plusieurs types de chauffages d’appoint au gaz existent, néanmoins le plus économique dans cette catégorie serait le poêle à gaz catalyse alimenté par une bouteille de gaz butane (5 à 13 kg). Une bouteille de gaz coûte en moyenne 30 € et vous permettra de vous chauffer pendant plusieurs semaines, si vous l’utilisez uniquement à des moments précis. Un poêle à gaz catalyse coûte de 100 € à 200 €, il brûle du gaz à basse température et consomme peu, en diffusant une chaleur douce et homogène. Ce poêle à gaz par catalyse ne produit ni flammes ni fumées. Cependant, soyez vigilant quant à l’utilisation du gaz en intérieur. Retrouvez différents types de poêles à gaz par catalyse sur Amazon, Castorama ou Leroy Merlin.

Un poêle à gaz pour servir de chauffage d'appoint.
Un poêle à gaz pour servir de chauffage d’appoint. Crédit photo : Capture d’écran Castorama

Le chauffage d’appoint électrique

Dans la catégorie des chauffages d’appoint électriques, ne commettez pas d’impairs, car la facture pourrait s’avérer douloureuse. Et c’est le radiateur à bain d’huile ou à inertie qui s’avère le plus économique. Pour fonctionner, il utilise des résistances électriques, qui chauffent un fluide caloporteur (l’huile) et il va restituer la chaleur accumulée pendant quelques heures. Grâce aux parois métalliques, il ne va pas consommer constamment, mais utiliser la chaleur stockée pour chauffer votre pièce. Son prix d’achat est d’environ 120 €. Il reste silencieux et dispose la plupart du temps de roulettes permettant de l’utiliser dans plusieurs pièces. Ses inconvénients sont le risque de brûlure sur les parois métalliques et une consommation électrique élevée si vous ne l’utilisez pas à bon escient, c’est-à-dire uniquement sur de courtes périodes. Vous pouvez retrouver des radiateurs à bain d’huile sur Amazon, Leroy Merlin ou Castorama.

Un radiateur à bain d'huile.
Un radiateur à bain d’huile. Crédit photo : Capture d’écran Leroy Merlin

Le chauffage d’appoint au pétrole

Une autre solution consiste à utiliser un poêle à pétrole électronique comme chauffage d’appoint. Doté d’un réservoir pour le stockage du pétrole, il diffuse la chaleur au moyen d’un système de ventilation. Les avancées technologiques de ces chauffages d’appoint les rendent modernes et aisés à utiliser. Certains modèles étant équipés d’un thermostat intégré, permettant une programmation selon les besoins et une gestion plus économique. Le poêle électronique est un chauffage d’appoint à faible consommation, proposant un rendement pouvant atteindre jusqu’à 100 % d’efficacité, avec des modèles d’entrée de gamme vendus de 100 à 400 €. L’utilisation d’un poêle à combustible liquide n’est pas exempte de risques, nécessitant des mesures de sécurité rigoureuses. Un entretien négligé peut conduire à des dangers tels que l’intoxication au dioxyde et monoxyde de carbone, et il est crucial de choisir un emplacement dégagé pour prévenir les risques d’incendie. Vous pouvez acheter un poêle à pétrole électronique sur Amazon, Leroy Merlin ou Castorama.

Un poêle à pétrole.
Un poêle à pétrole. Crédit photo : Capture d’écran Castorama

Le saviez-vous que les chauffages d’appoint pouvaient être sources d’économie de chauffage ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page