Innovation

Les pièges à phéromones, l’invention d’une arme ultime contre le frelon asiatique ?

Un chercheur de Tours travaille sur les pièges à phéromones pour lutter contre les frelons asiatiques. En attendant, découvrez quelles fleurs planter ou ne pas planter pour éviter qu’ils n’envahissent votre jardin !

Tous les scientifiques sont désormais unanimes, on ne pourra plus éradiquer les frelons asiatiques de nos villes et campagnes. Arrivé par hasard en 2004 dans des poteries chinoises, cet insecte hyménoptère a colonisé la France ainsi qu’une grande partie de l’Europe actuellement. En Suisse, les premiers nids de frelons asiatiques ont été découverts l’année dernière et les scientifiques suisses cherchent déjà à les tracer pour détruire les nids. À Tours, des pièges à phéromones sont en cours de réalisation. Au jardin, il existe quelques espèces végétales à privilégier pour les repousser et d’autres à éviter afin de ne pas les attirer. En effet, les frelons asiatiques apprécient certaines plantes. Aussi, est-il préférable de nous en passer pour éviter le pire.

Le piège à phéromone, future arme contre le frelon asiatique ?

Dans une interview accordée au journal La Nouvelle République, Éric Darrouzet explique qu’il travaille depuis quelques années sur les pièges à phéromone. Notons que ce dernier est enseignant-chercheur sur les insectes sociaux (frelon asiatique) à l’université de Tours (Indre-et-Loire). Pour le moment, son équipe et lui ont trouvé des molécules, mais rencontrent des difficultés pour en faire des appâts. Prochainement, ils espèrent pouvoir développer un piège avec des phéromones sexuelles femelles pour attraper les mâles au début du printemps, avant qu’ils n’aillent féconder une reine. À l’inverse, l’appât avec des phéromones d’alarme se destinera à la protection de sites (ruches, marchés…) dans l’optique d’attirer les femelles en recherche de sucre ou de protéines.

Un nid de frelons asiatiques abandonné en hiver.
Un nid de frelons asiatiques abandonné en hiver. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Un fléau pour les abeilles

Depuis qu’une reine fécondée est parvenue à traverser le monde, cachée dans une poterie chinoise arrivée dans le Lot-et-Garonne, la prolifération des frelons asiatiques est un véritable fléau pour nos abeilles. Par conséquent, c’est également une catastrophe pour notre écosystème, car ils ne s’attaquent pas seulement aux abeilles, mais également à d’autres insectes pollinisateurs. On sait qu’un nid de frelons contient autour de 1 500 individus et que ce nid peut être construit en quelques heures seulement. En France, il n’existe pas de plan national de lutte contre le frelon asiatique. Aussi, il revient à chacun de lutter avec les moyens du bord. Pas toujours évident lorsque l’on sait que le retrait d’un nid par une entreprise peut coûter jusqu’à 150 € !

Quelles fleurs ou plantes à éviter au jardin ?

Le printemps va bientôt revenir et vous aurez peut-être envie de planter de splendides fleurs dans votre jardin. Si vous voulez éviter que les frelons asiatiques viennent y trouver refuge, voici les espèces à oublier irrévocablement. Il est vrai que certaines d’entre elles sont magnifiques, mais c’est un choix à faire ! N’oublions pas que les frelons asiatiques sont également des insectes pollinisateurs et qu’ils ne se nourrissent pas que d’abeilles. On évitera en conséquence de planter des tournesols, des fleurs de bananiers, des soucis, des coquelicots, des bleuets, des néfliers du Japon, des cosmos, du lierre grimpant ou de la vigne vierge. Dommage, ces fleurs colorées sont belles au jardin, mais les frelons asiatiques les adorent ! Pour éviter les nids, on ne plantera pas non plus de saule pleureur, de chênes, ni d’arbres fruitiers comme les pruniers ou figuiers.

Comment localiser un nid de frelons asiatiques ?
Comment localiser un nid de frelons asiatiques ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Et sinon, que plante-t-on pour les repousser ?

Dans la nature, il existe certains répulsifs naturels qui sont plutôt des plantes ou des herbes aromatiques. Ainsi le thym, le basilic, la menthe sont des plantes peu appréciées des frelons asiatiques. En répandant du marc de café ou des clous de girofle aux pieds de vos plantations, vous pouvez aussi être certain de repousser les frelons asiatiques. Les piéger n’est pas une mince affaire, mais nous vous avons déjà présenté de nombreux pièges à frelons que vous pourriez tenter dès le printemps.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lanouvellerepublique.frMonjardinmamaison.maison-travaux.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page