Innovation

Une découverte scientifique majeure pour attirer efficacement les frelons asiatiques dans les pièges

Actuellement le piégeage des frelons asiatiques se focalisent sur les reines... Avec ce nouveau piège, ce serait les mâles qu'il faudrait capturer !

Ils ne nous avaient absolument pas manqué pendant tout l’hiver, mais malheureusement ils vont revenir ! Avec l’arrivée du printemps, l’ennemi juré des abeilles va sortir d’hibernation, les reines frelons asiatiques vont s’éveiller doucement… Et refaire leurs nids pour le printemps. C’est donc en le début du mois de mars et le mois de mai, qu’il faut tout tenter pour les piéger. Et empêcher ces frelons asiatiques de dévorer nos abeilles, n’est pas une mince affaire. Ils sont les premiers prédateurs des abeilles domestiques comme des abeilles solitaires d’ailleurs. L’identification de la phéromone sexuelle du frelon asiatique par une équipe franco-chinoise pourrait changer la donne. Et donc, permettre de les piéger plus facilement. On vous explique tout !

Une nouvelle découverte…

Depuis son arrivée en France, probablement dans une jarre ou une valise en 2004, le frelon asiatique ne cesse d’envahir nos campagnes. De nombreux inventeurs se sont essayés à la création de pièges en tous genres, mais les frelons asiatiques semblent résister à bon nombre d’entre eux. Une étude parue dans la revue Entomologia Generalis explique qu’en ayant identifié la phéromone sexuelle des frelons asiatiques, il serait possible de mettre au point un nouveau piège. La découverte a déjà été testée en France et en Chine, en mettant la phéromone sexuelle en guise d’appât pour attirer les mâles lors de la période de reproduction. C’est-à-dire de septembre à novembre. Ce qui implique que le piégeage doit être fait en hiver, pour capturer les mâles et non au printemps pour exterminer les reines. Empêcher la fécondation, au lieu de piéger des reines fécondées, serait à priori plus efficace pour lutter contre les frelons asiatiques.

Un appât sélectif inoffensif pour les autres espèces

Lorsque l’on tente de fabriquer des pièges soi-même avec de l’eau, du vin blanc et du sirop de cassis, ils seraient inefficaces. Mais, en plus, il est possible de piéger des abeilles ou autres insectes pollinisateurs, attirés par le sucre présent. En sélectionnant uniquement la phéromone sexuelle des femelles frelons asiatiques, seuls les mâles frelons seront donc attirés. L’idée étant bien de ne capturer que les mâles frelons pour qu’ils ne puissent surtout pas s’accoupler.

“Les scientifiques ont identifié la phéromone sexuelle du frelon asiatique et l’ont testée comme appât en Chine et en France. Ils ont ainsi montré que l’appât phéromonal pouvait attirer de nombreux mâles durant la période de reproduction de l’espèce (de septembre à novembre) et ainsi les éloigner des futures reines à l’origine de nouvelles colonies. Ces résultats laissent espérer le développement prochain d’un piège de lutte contre ce frelon invasif, en utilisant cette phéromone sexuelle comme appât sélectif. (…) L’idée est de capturer ces mâles en grand nombre avant qu’ils ne puissent s’accoupler avec les futures reines frelon. (…) il est envisageable d’imaginer à terme une diminution du nombre de colonies de frelons asiatiques sur le terrain ou des colonies moins populeuses.” Communiqué de presse du CNRS

Un breton invente un piège révolutionnaire

Avant cette découverte qui s’oriente donc sur la capture des mâles, le piégeage était plutôt concentré sur les femelles. Comme pour Denis Jaffré, un apiculteur qui, en 2016 avait perdu 35 colonies d’abeille. L’apiculteur breton avait décidé de combattre les frelons asiatiques en inventant un piège ingénieux imprimé en 3D.

À LIRE AUSSI :
Le piège à frelon asiatique "fait maison" serait inefficace, contre productif et un poison pour l'environnement !

Il a fabriqué des alvéoles parfaitement calibrées à la taille de la femelle frelon asiatique en mettant de la cire au fond des alvéoles. Les reines, attirées par la cire entraient dans les alvéoles, mais ne pouvaient plus en ressortir. L’apiculteur a depuis, fondé l’entreprise JabeProde et commercialise ses pièges à partir de 55€ pièce.

Mais au fait, comment le frelon asiatique est-il arrivé en France ?
Une seule et même reine pour envahir l’Europe ? Crédit photo : Shutterstock / MURGVI

En 2018 déjà, son invention de piège à frelon asiatique avait reçu le premier prix du concours Lépine. Les frelons asiatiques sont de véritables exterminateurs d’abeilles, si cruciales pour la biodiversité. Les piéger relève de la sauvegarde de nos abeilles. Mais désormais, il faudra piéger plus tôt dans l’année, en capturant les mâles, puis au printemps pour les femelles. Le piège avec les phéromones sexuelles attirant les mâles n’est apparemment pas encore commercialisé, mais cela ne saurait tarder puisque les tests ont été concluants.

Source
Ouest-france.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page