Innovation

L’invention d’un « dispositif à roulettes » qui permet de marcher deux fois plus vite

Marcher plus vite sans effectuer d'efforts supplémentaires, c'est l'ingénieuse idée des Moonwalkers, des rollers électriques qui vous propulseront sur les trottoirs...

Vous connaissez sans doute, le Moonwalker, cette danse si chère à Mickael Jackson, les « Moonwalkers » ne vont pas vous apprendre à danser, mais à marcher très rapidement… Elles se présentent comme les chaussures les plus rapides du monde qui vont vous permettre de marcher à la vitesse d’une course tout en restant sur les trottoirs. Ces chaussures innovantes, actuellement en campagne sur Kickstarter, promettent de donner aux utilisateurs un coup de pouce énergétique pendant qu’ils marchent. Ils ressemblent à des rollers électriques avec quelques petites différences, comme leurs roues motorisées qui vont augmenter votre vitesse de marche d’environ 250 %. Découverte.

Les Moonwalkers, qu’est-ce que c’est exactement ?

Conçus par Shift Robotics, une entreprise dérivée de l’université Carnegie Mellon, les Moonwalkers peuvent être fixés à une grande variété de chaussures, grâce à leurs sangles réglables et à leurs boucles magnétiques à déclenchement rapide. Lorsque vous marchez avec les Moonwalkers aux pieds, un moteur sans balai de 300 W dans chaque Moonwalker de 1,9 kg fait tourner les huit roues en polyuréthane de l’appareil. Cela procure une sensation semblable à celle de marcher sur le tapis roulant d’un aéroport par exemple.

En mode Verrouillage, les utilisateurs peuvent effectuer en toute sécurité des activités telles que monter des escaliers
En mode Verrouillage, les utilisateurs peuvent effectuer en toute sécurité des activités telles que monter des escaliers. Crédit photo : Shift Robotics

Comment fonctionnent-ils ?

Les capteurs des deux Moonwalker communiquent en permanence entre eux et utilisent des algorithmes établis sur l’apprentissage automatique pour surveiller la démarche de l’utilisateur : plus la personne marche vite ou lentement, plus les roues accélèrent ou ralentissent. Les utilisateurs peuvent aussi décélérer de 11 km/h (vitesse maximale) pour s’arrêter complètement en cas d’urgence, avec une distance de freinage de moins d’un mètre. De plus, ils régulent automatiquement la vitesse en descente, afin que les utilisateurs gardent le contrôle en toutes circonstances.

Plusieurs modes de vitesse disponibles…

Chaque « chaussure » possède une charnière derrière la section des orteils, qui va lui permettre de fléchir comme une chaussure à la fin de chaque foulée. Cela fluidifie la marche et ne vous donnera pas l’impression de marcher avec des chaussures de ski, trop rigides pour des mouvements fluides. Grâce à un simple mouvement du pied, vous pourrez passer du mode « Shift », au mode « Lock ». Le mode Shift laisse les roues libres quand vous marchez, mais les bloquent en mode Lock, un mode nécessaire pour monter des escaliers, ou rester statique par exemple…

Quelques données techniques.

Chaque chaussure se recharge en 1 h 30 environ et dispose d’une batterie lithium ion de chaque unité possédant une autonomie d’environ 9,7 km, en fonction de facteurs tels que la vitesse de marche et le terrain. Les Moonwalkers sont actuellement vendus sur Kickstarter, en précommande, au prix de 899 $ et atteindront le prix de 1 399 $ par la suite… Avec plus de 150 000€ de promesses de dons sur les 90 000€ attendus, il y a de fortes chances, qu’ils envahissent nos villes demain. La livraison est d’ailleurs prévue en mars prochain. Pour le moment, les Moonwalkers existent en une seule taille, qui devrait convenir aux chaussures américaines de 9 à 12 pour les hommes et de 10,5 à 13,5 pour les femmes. Le poids maximal de l’utilisateur est de 100 kg. Plus d’informations : Shift Robotics

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page