Innovation

L’invention d’un kit étonnant pour transformer n’importe quelle automobile en voiture volante

XPeng Heitech vient de déposer un brevet pour une voiture volante, qui ressemble à une vraie voiture, mais qui est surmontée d'un énorme boitier contenant des rotors pour qu'elle puisse s'envoler.

Lorsque l’on imaginait dans les années 1990, les voitures de l’an 2000, nous les pensions volantes, hybrides entre un avion et une voiture. Vingt-deux ans plus tard, nos véhicules ne volent toujours pas, et c’est peut-être mieux ainsi vu le nombre sur les routes… En Chine, l’entreprise XPeng Heitech vient de déposer un brevet pour sa toute nouvelle voiture volante… Et elle ressemble trait pour trait à une vraie voiture, avec ses roues, sa carrosserie, son volant, etc. L’originalité vient de l’invention chinoise qui consiste à surmonter la voiture d’un énorme boitier sur le toit qui dispose de plusieurs rotors. Étonnant ce prototype ! Découverte.

XPeng Heitech c’est qui ?

XPeng Heitech est la société qui se cache derrière toutes les voitures volantes de XPeng. Elle a été fondée en 2013 par Zhao Deli avec le soutien financier du PDG de XPeng, He Xiaopeng. Le premier modèle de voiture volante a fait ses débuts en 2016. Et, en 2020, XPeng Heitech a lancé la cinquième génération appelée Voyager X2. En 2022, ce véhicule volant est arrivé en Europe. Pour sa nouvelle voiture, XPeng a déposé un brevet et affirme que cette nouvelle mouture sera disponible à la vente dès 2024, sans que l’on sache si ce sera uniquement en Chine ou dans le monde entier… Au vu des réglementations, il est fort probable que dans un premier temps, elle ne dépasse pas les frontières aériennes de son pays d’origine.

Un kit pour transformer une voiture classique en voiture volante.
Un kit pour transformer une voiture classique en voiture volante. Crédit photo : XPeng Heitech (capture d’écran vidéo YouTube)

Pourquoi cette voiture volante ?

L’entreprise chinoise a voulu reproduire ce que tout le monde attend d’une voiture volante, avec des roues, une carrosserie traditionnelle, et cinq places à l’intérieur, qui roule, et qui peut aussi voler. Le dépôt de brevet explique que cette voiture volante est la sixième génération de la marque (déjà !) et qu’elle conservera l’esthétisme d’une voiture classique. Pour voler, un énorme boitier composé de plusieurs rotors sera installé sur le toit, ce qui lui permettra de s’envoler ! Le boitier est aussi long que la voiture, mais bien plus large soit dit en passant. Impossible, en revanche, de connaître le nombre de rotors, nous savons juste qu’ils seront pliables lorsque la voiture sera sur ses roues… Heureusement !

Comment pourrait-elle fonctionner ?

Le mécanisme de rotor repose sur un cadre et est équipé de pièces d’engagement et de verrouillage, d’un bras d’extension, etc. Nous pouvons voir certaines de ces pièces dans les images de brevet du mécanisme de pliage. La voiture se dote de feux de circulation, d’une apparence aérodynamique et de caméras de recul. À l’arrière de la voiture volante, nous pouvons distinguer le lettrage XPeng et une unité de feux arrière continue. Elle n’a que deux portes, donc probablement deux places à l’intérieur seulement… Quelques images ont été publiées par XPeng Heitech ainsi qu’une courte vidéo de sa voiture volante, qui semble être plus une visualisation qu’une vidéo réelle. L’entreprise a même annoncé un prix de 150 000 dollars américains lors de sa mise en vente !  Patientons donc jusqu’en 2024 pour voir si les Chinois seront les premiers à lancer les « vraies » voitures volantes, celles de notre imagination !

Source
Carnewschina.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page