Innovation

MyEko : l’invention d’un radiateur qui recycle la chaleur fatale et qui vous rémunère jusqu’à 450 € par an

Réutiliser la chaleur perdue pour économiser, en voilà une bonne idée. Les radiateurs intelligents MyEko sont déjà en précommande et pourraient vous faire gagner de l'argent !

Après les tarifs du gaz qui ont augmenté le 1ᵉʳ janvier dernier, c’est au tour de ceux de l’électricité de grimper de 15 % depuis le 1ᵉʳ février. Pour chaque foyer, les factures vont être salées cette année, c’est une certitude. Nous sommes nombreux à tenter d’économiser sur nos factures grâce à des gestes simples ou à quelques innovations technologiques. Dans ce domaine, l’entreprise Hestiia vient de dévoiler le radiateur écologique myEko, un radiateur qui récupère la chaleur fatale, pour vous faire gagner de l’argent. Un concept étonnant qui permet de gagner de l’argent chaque mois grâce à ces radiateurs. Par les temps qui courent, ce ne peut être qu’une excellente nouvelle. Découverte.

Hestiia, c’est qui ?

Hestiia est une start-up française précédemment appelée WisElement, fondée en 2016 par Camille Chenuil et Alexandre Vinot. Elle est spécialisée dans le développement de produits de chauffage innovants et accessibles pour accélérer la transition énergétique. L’entreprise s’adresse aux particuliers, soucieux de réduire leur empreinte environnementale, tout économisant sur leurs factures. Dans cette optique, la chaleur fatale est leur cheval de bataille, soit la chaleur produite par certains appareils, mais non réutilisée ni revalorisée. Réutiliser cette chaleur fatale pour la redistribuer sous forme de pouvoir d’achat, voilà le vrai projet d’Hestiia avec le nouveau radiateur myEko.

Cette invention permet à l'entreprise de revendre la puissance de calcul des appareils etde rémunérer 450 € par an au propriétaire des radiateurs.
Cette invention permet à l’entreprise de revendre la puissance de calcul des appareils et de rémunérer 450 € par an au propriétaire des radiateurs. Crédit photo : hestiia

Le radiateur myEko, c’est quoi ?

L’énergie fatale ou dite de récupération est l’énergie perdue si l’on ne l’utilisait pas au moment où elle est disponible. L’énergie fatale est produite lorsque l’on chauffe des aliments, une maison, de l’eau sans qu’elle soit réutilisée. C’est donc cette chaleur produite, mais non revalorisée que myEko va utiliser et ainsi réduire le gaspillage de chaleur. En récupérant cette énergie, il est possible de gagner en pouvoir d’achat, de réduire la consommation des ménages, tout en agissant pour la planète. Le radiateur myEko est un radiateur électrique à inertie sèche qui permet à Hestiia de revendre la puissance de calcul et d’envoyer 450 € par an au propriétaire de ces radiateurs pour un foyer de 90 m² en moyenne.

Comment fonctionne-t-il ?

Le radiateur innovant myEko se compose d’un calculateur électronique qui recycle 100 % de l’énergie générée par la puissance informatique, puis la reconvertit en chaleur. Concrètement, lorsque le radiateur est branché, il allume des cartes électroniques ultraperformantes appelées « H1 » qui peuvent réchauffer une pièce de 10 à 15 m². Pour l’installer, il suffit d’une connexion WiFi, grâce à laquelle il est possible de mettre la puissance informatique au service des économies des foyers. Il se dote également de fonctions intelligentes telles que la détection d’ouverture des fenêtres pour économiser encore plus. «Grâce à myEko, nous avons prouvé qu’être écologiquement responsable peut être payant en donnant aux particuliers les moyens de devenir acteurs d’un rapport aux énergies plus responsable » déclare Alexandre Vinot, co-fondateur de la start-up Hestiia.

Une invention qui permet de récupérer l’énergie fatale et gagner en pouvoir d’achat
Une invention qui permet de récupérer l’énergie fatale et gagner en pouvoir d’achat. Crédit photo : hestiia

Les caractéristiques techniques et les prix

Le radiateur MyEko sera commercialisé à grande échelle en septembre prochain au prix de 590 €, mais il est déjà disponible en précommande au prix de 490 €. Cette offre promotionnelle est réservée aux 10 000 premières commandes. L’appareil se compose d’un système de récupération de chaleur fatale “Recovery Heat” qui recycle 100 % la puissance de calcul en chaleur grâce aux cartes ultraperformantes “H1” et se dote d’une puissance de 1 000 W. Le système de rémunération permettrait de gagner jusqu’à 450 € par an pour une habitation de 90 m², avec la possibilité de transférer les gains générés sur son compte bancaire. C’est donc très concret et peut être l’invention de l’année 2023… Plus d’informations ? Rendez-vous sur Hestiia.com.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

5 commentaires

  1. C’est pas un radiateur c’est juste un ordinateur, serveur type bitcoin pour refroidir il éjecté sa chaleur qui chauffe la piece, déjà 5ans que cela a était présenté. Et de plus wifi internet, de quoi bouffer votre bande passante et ralentir votre internet.

  2. Baratin sans signification qui laisse entendre qu’on peut retransformer la chaleur en une chose revendable, contrairement aux lois de la physique. La principale économie qu’on peut faire est de ne pas acheter cette escroquerie.

  3. Quand les machines sont obsolètes hestiia vous propose la maintenance préventive “Maintenance préventive tous les 5 ans sur le corps de chauffe, on s’occupe de tout”!

    Notre système de chauffe est remplaçable gratuitement sur simple demande tous les 5 ans afin de garder toutes ses performances. Nous avons créé un système innovant qui permet un recyclage et une réutilisation efficaces des matériaux.
    Le corps de chauffe (avec les puces) se change aussi facilement qu’une cartouche d’imprimante !

    Le réseau myEko remplace les data centers centralisés en recyclant la chaleur fatale. hestiia paie chaque foyer 1.8 cents / kWh.
    Très peu de bande passante WiFi est consommée. Même avec une connection ADSL, myEko consomme moins de 0.1% de la bande passante ! Moins qu’un sms.

    Le radiateur utilise la puissance de calcul pour chauffer. Le résultat d’un calcul a une valeur marchande. Effectivement cette puissance se revend à des entreprises technologiques ou des laboratoires par exemple. Notre entreprise hestiia récupère cette puissance de calcul émise pour ces autres acteurs (entreprises technologiques, laboratoires) et vous reverse le gain généré par vos radiateurs (puisqu’elle a une valeur marchande) directement sur votre compte bancaire, ce qui vous permet de faire des économies en remboursant une partie de vos factures d’électricité, tout en s’inscrivant dans une démarche plus écologique concernant votre consommation énergétique.

    Belle journée à tous,
    L’équipe hestiia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page