Innovation

Neuralink : Musk s’apprête à faire une démonstration de son interface cerveau-machine

Elon Musk effectuera aujourd’hui une démo des capacités de Neuralink. L’entrepreneur américain nous donne rendez-vous à 18 heures (heure de l'Est des États unis) pour en apprendre davantage sur sa technologie dont le but est de relier le cerveau humain à un ordinateur.

Chose promise chose due. Comme le patron de Tesla l’avait annoncé sur Twitter le mois dernier, ce vendredi 28 août, de nouveaux détails sur le projet Neuralink seront publiés. Pour que nous ne manquions pas ce rendez-vous très attendu, Elon Musk a publié un tweet de mise à jour fournissant l’heure précise pour suivre l’événement en direct.

C’est donc aujourd’hui de 18 heures (heure de l’Est des États unis), soit à minuit chez nous, que la conférence débutera. En ce qui concerne l’ordre du jour, il demeure encore flou, mais le patron de Tesla a promis de présenter un « dispositif fonctionnel » ainsi que des essais sur l’Homme. Nous pouvons aussi nous attendre à voir une démonstration en direct de décharges neuronales.

Relier notre cerveau à un ordinateur

Plus tôt cette année, Musk a teasé son interface cerveau-ordinateur en affirmant que la prochaine version de Neuralink serait plus aboutie que le modèle présenté en juillet 2019. Cette conférence n’était pas décevante, mais elle a tout de même montré que la technologie développée par la start-up américaine éponyme a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir être rendue opérationnelle.

Le concept consiste à relier le cerveau humain à une machine, c’est-à-dire à un ordinateur, en y installant des fils microscopiques dotés de milliers de capteurs. Pour implanter ces électrodes, Neuralink a conçu un robot de précision dont le rôle est de placer derrière l’oreille d’une personne un petit appareil permettant d’atteindre la symbiose avec l’intelligence artificielle. L’entreprise espère rendre le processus de mise en place des capteurs aussi non invasif que la chirurgie oculaire LASIK, éliminant ainsi la nécessité de recourir à l’anesthésie générale.

À LIRE AUSSI :
Pourquoi il y a plus de droitiers que de gauchers dans le monde ?

Un vaste domaine d’application

Sur le papier, Neuralink s’annonce très prometteur. Ses concepteurs avancent une possibilité d’assister les personnes handicapées ou atteintes de paralysie. « Je ne veux pas m’emballer trop vite, mais le potentiel est vraiment significatif en termes de restauration des fonctions cérébrales et motrices », a tweeté Musk en février dernier.

Outre ces applications dans le domaine médical, la technologie est censée nous permettre de streamer directement de la musique dans notre cerveau. Il serait aussi possible d’interagir avec un appareil sans avoir à utiliser ses mains. En substance, Neuralink devrait nous permettre d’éteindre la lumière de notre chambre via notre pensée.

Rendez-vous donc ce soir pour en savoir plus sur cette technologie révolutionnaire de Musk et de son équipe.

Photo d’illustration Jones M / Shutterstock

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page