Innovation

Orisa, l’invention nantaise d’un purificateur 100 % mécanique pour faciliter l’accès à l’eau potable

Baptisé Orisa®, ce système de purification d’eau mécanique est simple, mais ingénieux et durable, selon ses concepteurs. Il ne nécessite aucune pile ni batterie pour fonctionner. Il peut donc être employé partout afin de résoudre le problème d’accès à l’eau potable.

Les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre entraînent souvent le manque d’eau potable dans certaines régions du monde. Même si des points d’eau y sont disponibles, ils ne sont pas adaptés à la consommation. D’où l’intérêt de développer un purificateur d’eau facile à utiliser et efficace tel que la technologie Orisa de Fonto de Vivo. Ce système a été créé en partenariat avec des organisations non gouvernementales françaises. Il s’adresse à des ONG humanitaires et à des particuliers. Il peut notamment faire partie des outils à emporter lors des activités au grand air (randonnée, trekking, camping, etc.). Nous vous convions à mieux connaître cette invention à travers cette rubrique.

Comment est née cette idée de créer un purificateur d’eau mécanique ?

Après sa mission humanitaire à Haïti, David Monnier voulait fabriquer un dispositif de purification d’eau simple, qui pourrait être utilisé dans l’urgence par les victimes d’une catastrophe naturelle. De son retour en France, il a ainsi décidé de partager son idée à un des spécialistes à l’Université de Nantes. Il a rencontré Anthony Cailleau qui occupait un poste à la valorisation de la recherche. À la suite de cet entretien, les deux professionnels se sont associés et ont fondé la start-up Fonto de Vivo en 2017. Basée à Nantes, cette entreprise a consacré plus de deux ans pour développer ce purificateur d’eau mécanique. Elle a bénéficié du soutien des ONG françaises et d’une levée des fonds afin de finaliser et de produire industriellement cette innovation. La commercialisation était déjà prête bien avant, mais elle a été reportée en 2021 en raison de la crise sanitaire, selon Anthony Cailleau, directeur général de l’entreprise.

Une invention qui intéresse les ONG, mais également les particuliers.
Une invention qui intéresse les ONG, mais également les particuliers. Crédit photo : Fonto de Vivo

Comment fonctionne ce système ?

L’Orisa purifie l’eau douce grâce à une membrane d’ultrafiltration à fibres creuses avec des pores de 0,01 μ de diamètre. Lorsque son utilisateur appuie sur le dispositif de pompage, l’eau remonte et traverse la membrane UF de haute performance, par une simple action mécanique. Il obtient instantanément de l’eau propre et saine qui peut être bue ou utilisée pour cuisiner et se laver. En effet, la technologie employée par ce système permet de retenir efficacement les impuretés, les particules en suspension, les micro-plastiques et les composés biologiques nocifs pour la santé, selon la start-up. De plus, le filtre à eau intègre un système de rétrolavage unique et breveté, qui nettoie la membrane après chaque utilisation. Celui-ci élimine également les impuretés restantes sur les pores.

Ce purificateur d’eau est-il fiable ?

Ce système de purification d’eau est conçu et produit à 100 % en France. Il est équipé d’une membrane d’ultrafiltration française. Les tests effectués par l’Institut Pasteur ont montré que ce produit affiche une efficacité élevée. Il filtre à 99,999 % (Log 5) les virus et à 99,999999 % (Log 8) les bactéries et les protozoaires. De plus, il est approuvé par l’OMS et certifié « Efficient Solutions » par la Fondation Solar Impulse.

Un efficacité testée par l'institut PasteurVirus : +99,999% (LOG 5) Bactéries et protozoaires : +99,999999% (LOG 8)
Un efficacité testée par l’institut Pasteur – Virus : +99,999% (LOG 5) Bactéries et protozoaires : +99,999999% (LOG 8). Crédit photo : Fonto de Vivo

Cette certification garantit la durabilité et l’efficience d’une technologie contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique. Outre cela, l’Orisa respecte les normes NSF 231 et 248 relatives aux protocoles de traitement de l’eau. Dès son lancement, ce produit a été livré dans plus de 25 pays, affirme Anthony Cailleau. L’entreprise a vendu environ 10 000 purificateurs d’eau depuis 2021. Elle prévoit d’écouler jusqu’à 12 000 en 2023. Plus d’informations : Fontodevivo.fr


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
bigmedia.bpifrance.frfontodevivo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page