Quelle est la variété de tomate qui résiste le mieux à la chaleur et au stress hydrique (sècheresse) ?

Connaissez-vous TomGEM ? Ce projet a été mis en place pour lutter contre les effets néfastes de la hausse des températures sur le rendement des cultures de tomates. Ses objectifs, l’identification des génotypes les plus performants face au stress thermique et hydrique.

Le changement climatique et la hausse des températures mondiales ont un impact considérable sur l’agriculture. Selon le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), jusqu’à 30 % des terres agricoles dans le monde pourraient être inexploitables d’ici à 2100. Parmi les cultures les plus sensibles aux grosses vagues de chaleur, nous pouvons citer celle des tomates. Même s’il existe des graines paysanne plus résistantes à la sécheresse, les températures auxquelles ces fruits sont soumis ne doivent pas dépasser certains seuils, afin d’éviter toutes répercussions négatives sur leur qualité, mais également sur la nouaison (NDLR : phase initiale de formation du fruit). Dans le but d’améliorer la production de tomates, l’équipe de TomGEM, un projet financé par l’Union européenne, a réalisé des études pour identifier et concevoir des variétés résistantes à la chaleur.

Des recherches réalisées sur plus de 2 000 génotypes

Pour trouver des variétés de tomates qui possèdent une excellente tolérance au stress thermique, l’équipe de TomGEM a étudié plus de 2 000 génotypes. La résistance de ces derniers à la chaleur a été évaluée par les scientifiques participant au projet, grâce à des descripteurs de phénotypes et différents paramètres environnementaux. Les résultats des études ont ensuite permis de dresser une liste des génotypes possédants d’excellentes performances face au stress thermique. Les recherches ont par ailleurs permis d’identifier des gènes et des marqueurs pour créer des variétés de tomates capables de résister efficacement à de grosses vagues de chaleur. Pendant leurs expériences, les scientifiques du projet ont présélectionné 18 génotypes et sept d’entre eux ont montré une grande tolérance à la chaleur dans les pays choisis pour réaliser les tests (Bulgarie, l’Espagne et l’Italie).

Quelle est l'espèce de tomate la plus résistante à la sécheresse ?
Quelle est l’espèce de tomate la plus résistante à la sécheresse ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Des études portant sur des mutations de tomates

Hormis les génotypes et les phénotypes, les scientifiques du projet TomGEM ont mis en place une liste de déterminants de fertilité du pollen à des températures élevées, permettant de développer des variétés de tomates plus résistantes. Ils ont aussi réalisé des études sur plus de 4 000 mutations des fruits, sur un biostimulant végétal pouvant améliorer leur résistance, sur des variétés hybrides et sur les bonnes pratiques favorisant le rendement des cultures. Le projet a permis de créer l’Aleno sartse, une nouvelle variété de tomate qui a reçu le prix de l’innovation, durant la 17ᵉ édition de l’Exposition agricole internationale.

TomGEM : un projet du programme Horizon 2020

Le projet TomGEM a débuté en mars 2016 et a duré quatre ans. Créé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020, il a reçu un financement de 5,6 millions d’euros pour identifier et concevoir des variétés de tomates possédant d’excellentes performances, dans un environnement soumis à des températures élevées. Hormis la sélection des génotypes permettant d’obtenir des rendements élevés, les scientifiques ont eu pour mission de mieux comprendre les variations génétiques et les gènes liés à la résistance à la chaleur.

Des graines paysannes et des tomates.
Des graines paysannes et des tomates. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Ils ont également étudié les conditions optimales pour le bon développement des variétés de tomates et ont élaboré des stratégies de sélection, permettant de découvrir de nouveaux génotypes qui possèdent une bonne tolérance au stress thermique. À noter que l’équipe a travaillé avec de grands laboratoires, des producteurs et des sélectionneurs expérimentés de tomates, dans la réalisation du projet. Plus d’informations : Tomgem.eu. Que pensez-vous de ces recherches ? Je vous invite à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
projects.research-and-innovation.ec.europa.eu
Source
tomgem.euipcc.ch

Raharisoa Saholy Tiana

Je m’appelle Tiana et je suis rédactrice web professionnelle. J’ai une affinité particulière pour les sujets d’actualités et sur tout ce qui a trait à l’environnement, à l’innovation et au lifestyle. Depuis plusieurs années, j’ai couvert un large éventail de sujets liés entre autres aux questions environnementales et aux nouvelles technologies. Chez Neozone, j’interviens pour vous faire découvrir ces sujets fascinants, qui peuvent apporter de grands changements dans la société et qui méritent d’être mis en lumière. De nature curieuse et créative, j’ai toujours voulu devenir une journaliste web francophone. Après avoir obtenu mon diplôme de maîtrise en droit privé à l'université d’Antananarivo, j’ai décidé de me former aux métiers de la rédaction. J’ai commencé dans une agence web locale, avant de me lancer dans le « freelancing ». Cela fait plus de 10 ans que j’évolue dans ce secteur, en collaborant notamment avec de nombreuses agences et sites internationaux. Cette citation de Léon Trotsky m’inspire et me motive au quotidien : « La persévérance, c'est ce qui rend l'impossible possible, le possible probable et le probable réalisé. »

Un commentaire

  1. Bonjour
    Bizarrement en haut du sujet ont nous parle plus au moins de tests réalisés sur différentes variétés naturelles puis le sujet bascule sur la présentation d’une F1.
    Et bien sûr aucun détail au sujet des résultats ni des variétés.
    Monsanto et bayer et …. sortez de ce corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page